Logo de la startup Avizio

La startup Avizio fais passer vos candidats à la moulinette et les tests devant des managers senior.

Que proposez vous ?

Nous permettons à nos clients de faire évaluer les hard skills de leurs candidats grâce à notre méthodologie d’évaluation. Nous avons conçu, avec les Experts de chaque métier, des scorecards regroupant les 40/50 hard skills indispensables pour performer dans le job. L’Expert que vous aurez choisi parmi notre panel réalisera un audit de compétences sur la base de cette scorecard et vous remettre un rapport d’évaluation complet sur le candidat.

Ce document vous permettra d’enrichir votre décision et d’avoir une vision claire et concrète des forces et lacunes du candidat.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’idée a mûri au travers de nos expériences professionnelles. Nous nous sommes rendus compte que le recrutement était confronté à de nombreux biais cognitifs.
La personnalité du candidat peut avoir une influence négative sur le jugement du recruteur/manage lorsqu’il s’agira d’évaluer les compétences métier, nécessaires pour réussir. Cette situation amène régulièrement des erreurs de recrutement, qui coûtent cher à l’entreprise, environ 50 000€ d’après différentes études.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous avons interviewé une centaine de chasseurs de tête, de RH, de fondateurs, etc. Et listé listé ensemble toutes les raisons pour lesquelles on peut faire un mauvais recrutement. Sans surprise, il n’y en a pas qu’une. Il y en a beaucoup : la précipitation puisque le recrutement est toujours pour hier; la peur de rater des profils; la non-formation des managers au recrutement, car en école de commerce ou en école d’ingénieur on n’a jamais eu une heure de cours de recrutement; le faible outillage des processus…Et enfin cette collusion persistante entre l’évaluation des soft skills d’un côté : “Qui est cette personne ?” et l’évaluation des hard skills : “Qu’est ce qu’elle sait faire ?

Evidemment ça ne sert à rien d’essayer de choisir entre soft skills et hard skills puisqu’on recrute une personne pour les deux. En revanche il faut essayer de les décorréler : avoir à la fois une excellente évaluation des soft skills et une évaluation objective des hard skills.

Avec tous ces éléments, nous étions persuadés qu’il était possible d’améliorer les décisions de recrutement tout en garantissant l’objectivité de l’analyse des soft skills et la technicité de l’évaluation des hard skills. L’idée du réseau de managers expérimentés disponibles à la demande pour prendre part au process de recrutement nous est apparue comme une évidence pour résoudre cette problématique.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

L’aventure Avizio a commencé au début de l’année 2019.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

L’objectif est de réintégrer l’objectivité et la technicité au coeur du processus de recrutement afin de prendre la bonne décision d’embauche.
– Garantir l’objectivité permet de dérisquer le recrutement sur des enjeux stratégiques
– Assurer la technicité dans l’évaluation peu importe les ressources disponibles en interne.

Quel est votre cœur de cible ?

Aujourd’hui on ne s’adresse qu’aux entreprises de la Tech, et au sein de ces entreprises, on a deux typologies de clients assez différentes.

D’un côté, on travaille avec des entreprises très early stage, qui vont plutôt nous envoyer un ou deux candidats. Et on a des entreprises beaucoup plus avancées, qui elles vont plutôt nous envoyer quatre ou cinq candidats.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Notre stratégie d’inbound marketing repose sur les leviers principaux tels que les réseaux sociaux, les livres blanc, le branding et une stratégie de contenu qui traite des sujets importants autour du recrutement, des métiers et des enjeux de croissance de l’entreprise.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre business model est assez simple : nous facturons par candidat évalué sur chaque poste. 650€ le 1er candidat, 500€ le deuxième puis 450€ les suivants.
Généralement sur le nombre de candidats qu’on nous envoie on coûte entre 1% et 2% du salaire de la personne qui va être recrutée. Donc c’est très peu cher pour diminuer le risque d’un recrutement.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous avons choisi de développer notre service en “no code” pour garantir une flexibilité importante sur les premiers moments de l’entreprise. Cela aura aussi l’avantage de dresser la liste des fonctionnalités obligatoires afin de coder une plateforme ultra robuste et performante.

Quels sont vos besoins ?

Nous recrutons des pépites pour accompagner notre croissance.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous n’avons pas vocation à lever des fonds car nous sommes déjà rentables.
Nous allons construire un panel de services en auto financement. Nous sommes plus enclin à nouer des partenariats solides avec des entreprises établies pour renforcer notre présence.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les différentes solutions qui permettent d’évaluer les compétences de candidats. Il n’y a pas à ce jour de solution qui permette de le faire via un réseau d’expert métier expérimentés.
Assessfirt le permet sur la partie soft skills.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Notre grande valeur réside dans notre réseau d’experts qui est constitué de top managers en poste dans les plus belles entreprises de la FrenchTech. C’est grâce à ces pôles d’Experts que nous avons pu établir notre méthodologie d’évaluation propre à chaque métier.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Pour le moment, nous avons prouvé le concept sur l’univers de la Tech. L’objectif serait d’arriver à une trentaine de métiers ouverts.

Ensuite il faudra “copier-coller” et ouvrir les métiers de la finance, les métiers du consulting, les métiers de l’industrie etc…

Par ailleurs, nous aurons surement d’autres services pour aider les entreprises à mieux recruter !

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 20 November 2019 par Maxime Cohendet

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Maxime Cohendet et Henri de Lorgeril
Employés : 4

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: