Myfuture

#Startup #B2B #B2C #Education & Culture #Emploi & Entreprise Dernière mise à jour : 19/05/2021
Logo de la startup Myfuture
  • Fondateurs : Victor GAEREMYNCK
  • Nombre d'employés : 12
  • Levée de fonds : 775 000€

La startup Myfuture permet aux jeunes de découvrir des métiers afin de les aider dans leur orientation

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons aux jeunes de 14 à 24 ans de découvrir des métiers en présentiel ou à distance, en vidéo. Ces temps d’échanges permettent aux jeunes de découvrir un métier de l’intérieur et de continuer à progresser dans leurs projets d’orientation pour mieux se projeter dans l’avenir. S’agissant des entreprises, il s’agit d’une opportunité de promotion des métiers pourvoyeurs d’emplois auprès des jeunes.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


A l’origine de Myfuture, un constat : la problématique de l’orientation est aujourd’hui une étape complexe pour les jeunes ainsi que leurs parents, pour lesquels il s’agit souvent d’une source d’anxiété. Ainsi 60% des lycéens se sentent perdus dans leur orientation, et 1/3 des étudiants auraient fait un autre choix d’orientation.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Principalement Javascript (Meteor, React) et Mongo en base de données.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


J’ai des projets de création d’entreprise et cette envie entrepreneuriale depuis le lycée. En parallèle j’ai eu l’opportunité de m’engager dans plusieurs projets associatifs et caritatifs également dès le lycée, notamment en lien avec l’Afrique et l’insertion des jeunes. Dès l’adolescence j’ai donc développé cette appétence pour le développement de projets d’une part et l’intérêt général d’autre part.
J’ai cultivé ces deux sujets d’intérêt dans le cadre de mes études en obtenant un master en finance d’entreprise, puis un master en solidarité internationale, et en réalisant mes premières expériences professionnelles dans des cabinets de conseil en développement durable et dans des ONG en Afrique et en Asie.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Le déclic a été mon contrat de travail au sein du fonds d’investissement à impact Citizen Capital : j’ai rencontré à cette occasion de nombreux entrepreneurs passionnés qui mettaient l’impact social et environnemental au coeur de leur stratégie de développement. Cette expérience, très enrichissante, a réveillé mon envie d’entreprendre et m’a donné confiance pour passer à l’action.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Le projet existe depuis 2015.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Parmi les 14-24 ans, nous orientons nos efforts en particulier vers les jeunes ayant moins de chances que les autres d’accéder à la formation et à l’emploi : ceux qui résident en quartier prioritaire ou en zone rurale et ceux qui sont en situation de handicap.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous communiquons avec les jeunes via leurs établissements scolaires ou via les structures qui les accompagnent. Aussi, nous nous faisons connaitre via les réseaux sociaux pour les jeunes qui bénéficient de nos services “en autonomie”.
Myfuture a lancé officiellement son studio vidéo CARRÉ DANS L’AXE sur Twitch & Youtube :

– https://www.youtube.com/channel/UCQorR3akqhVGKLq1bDccBhQ

– https://www.twitch.tv/carre_danslaxe

CARRE DANS L’AXE propose des interviews de personnes inspirantes, des témoignages, des contenus liés au développement personnel et des astuces pour simplifier le quotidien des jeunes.


Myfuture est une entreprise sociale dont l’objectif est de favoriser l’égalité des chances face à la formation et l’emploi par la création d’outils numériques.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Vente de forfaits annuels, sous forme de marchés publics, prestations et subventions :

– Collectivités territoriales & Etat

– Branches professionnelles & OPCO

– Entreprises (RSE, marque employeur, recrutement)


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


D’autres entreprises du secteur Edtech. Nous collaborons sur plusieurs sujets avec cet écosystème afin d’apporter aux jeunes un accompagnement complet en fonction de leurs besoins.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nous opérons partout en France avec une approche territoriale afin de toucher un maximum de jeunes tout en favorisant la mixité dans les secteurs d’activités.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous sommes la première plateforme de mise en relation entre jeunes et professionnel·les et oeuvrant sur tout le territoire français.

Le principe est de permettre aux participant·es de discuter en direct avec des professionnel·les pour découvrir leur métier et leur entreprise. En parallèle, un accompagnement pédagogique leur est proposé pour les aider à rédiger une lettre de motivation ou un CV par exemple.

Ce format live s’inscrit dans un parcours global permettant aux jeunes de se renseigner sur des métiers puis de solliciter des stages en entreprise via notre plateforme de mise en relation entre jeunes et professionnel·les : stagedecouverte.fr


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Le principal plan pour Myfuture est le déploiement de notre activité et de notre impact social en France puis à l’international. Nous n’irons pas vers l’IPO, mais une revente ou la poursuite d’un développement plus large.


Quels sont vos besoins ?


Nous souhaitons continuer à élargir notre réseau de professionnel·les volontaires et prêt·es à accueillir des jeunes dans leur entreprise. Myfuture propose aux entreprises, aux branches professionnelles et aux OPCO différents formats de promotion des métiers et de l’alternance adaptés à leurs priorités. Quelque soit le format, nous apportons une solution sur-mesure et clé-en-main.

Il faut savoir que 77% des jeunes ayant réalisé une immersion en entreprise serait intéresser à retourner dans cette structure dans le cadre d’un nouveau stage, d’un contrat

d’alternance ou d’un emploi.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Avec des chaînes Youtube & Twitch à 300k abonnés et une activité en faveur de l’accès aux stages et à l’alternance déployée partout en France, en particulier dans les quartiers populaires et zones rurales.