Logo de la startup WeCook

Pizza, Pâtes, ou … Pizza ?
Fini le dilemme ! Cette semaine, c’est WeCook.fr qui fait les courses.
Après le palace de LoungeUp , le Camping continue à nous gâter avec cette nouvelle start-up à la mode Un dîner presque parfait !
Quand de jeunes ingénieurs s’occupent de vos menus, c’est simple, équilibré et calé sur votre budget.
On attend avec impatience de tester l’option “que faire avec vos restes ?”.

Que proposez vous ? Quel est le service que vous apportez ?

Dîtes nous ce que vous aimez, votre budget et votre niveau en cuisine, WeCook.fr vous propose des menus simples, équilibrés et personnalisés pour vous et votre famille pour une semaine ou pour un événement avec des amis. La liste de courses correspondante aux menus est accessible sur le site et par mail et bientôt vous pourrez la commander sur des supermarchés en ligne partenaires.

Comment avez vous eu l’idée ?

À l’origine du projet, il y a deux ans, nous étions en train de finir nos études à Dublin. Là-bas nous avions un problème simple, nous ne savions pas faire nos courses ! En effet, quand vous devez composer des menus pour une semaine, c’est le moment où vous devez penser à ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas, votre niveau en cuisine, les contraintes et règles (comme les 5 fruits et légumes par jour) … difficile ! Bref, comme tout le monde, nous achetions les mêmes produits toutes les semaines, ce qui une mauvaise idée pour le budget et la santé. C’est ce problème, combiné à notre envie de créer une entreprise depuis toujours pour ma part qui nous a petit à petit amené à la création d’entreprise.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette entreprise ?

Nos motivations de départ assez simples : l’envie de travailler à un projet qui peut avoir un véritable impact et le désir d’indépendance. WeCook.fr peut vraiment aider ses utilisateurs et leur simplifier la vie.

Depuis combien de temps existe l’entreprise ?

Nous travaillons à plein temps au projet depuis septembre 2010.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi est ce que vos clients ont besoin de votre produit ?)

Nous aidons les utilisateurs à répondre à deux besoins : préparer leurs menus pour une semaine et gérer les courses qui vont avec. Cela va donc du moment où nous proposons des menus à la génération de la liste de courses mais aussi aux recettes de plats que nous proposons sur notre site.
Au coeur de ce besoin réside un ensemble de problèmes dont le manque de connaissances pour gérer l’abondance d’informations sur les produits et la manière de gérer au mieux son alimentation. Trop de consommateurs achètent les mêmes produits d’une semaine sur l’autre sans penser à leur alimentation et à leur équilibre.

Quel est votre cœur de cible et expliquer pourquoi le problème ci-dessus est mal résolu à l’heure actuelle.

WeCook.fr s’adresse à tous, car la composition de menus et les courses concernent tout le monde ou presque !
En particulier, nous ciblons les hommes célibataires et les mères de familles qui travaillent. Les hommes qui vivent seul ont des difficulté à penser leurs repas à un horizon dépassant les 24h, nous voulons les aider avec des suggestions pertinentes et qui sauront leur plaire.
Pour les familles, la difficulté de la personne qui gère les menus c’est d’être efficace tout en faisant plaisir. Il s’agit des gérer des contraintes multiples, dont des goûts différents, un budget et un temps limité pour la préparation des repas. WeCook.fr est pensé pour être pris en main rapidement et leur apporter les outils d’organisation nécessaires.

Quel est le business model (Comment gagner vous de l’argent) ?

Nous allons proposer des abonnements freemium, pour mieux coller à nos publics en leur offrant des services supplémentaires leur correspondant. Nous aurons par exemple un premier abonnement permettant de suivre sa consommation des différentes valeurs nutritionnelles et de mettre cette information en relation avec son poids et de se fixer des objectifs (comme stabiliser ou ajuster son poids en restant en forme).

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Au delà des technologies classiques de tout projet web, WeCook.fr est un vrai projet technologique. Nous sommes capable d’analyser les recettes et à en extraire les goûts, par exemple, nous pouvons, pour toute recette, déterminer à partir des ingrédients l’acidité, l’amertume, etc… De la même manière, nos algorithmes de recommandation de menus utilisent ce qui se fait de mieux dans le domaine.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Pour l’instant, notre ambition est d’emmener WeCook.fr le plus loin possible, la “sortie” n’est pas quelque chose auquel on consacre beaucoup de discussions.

Quels sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

D’une certaine manière nous sommes en concurrence avec les sites de recettes, car nous voulons capter une part de leur audience qui va y chercher des idées pour ses menus et l’emmener sur WeCook.fr. Nous les voyons cependant plus comme des partenaires avec lesquels nous voulons travailler.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous sommes différent de toute concurrence sur deux points : la simplicité et les menus. Pour nous, il n’y a pas de honte à manger des surgelés ou de la purée “Mousseline”. Ce qui compte c’est que cela soit bien assorti et bien équilibré dans la semaine. Nous ne sommes définitivement pas des ayatollah de la cuisine.
Les menus sont une notion fondamentale de WeCook.fr. Là où d’autres proposent UNE recette, nous travaillons à offrir des ensembles de plats qui forme un menu pour un repas et un menu pour la semaine.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question) ?

Nos valeurs !
Nous sommes convaincus qu’avec nos arguments sur la simplicité et notre approche par les menus, nous parlons à une cible très large qui n’est pas prise en compte aujourd’hui.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

D’ici quelques mois, WeCook.fr sera en version finale, avec un premier supermarché en ligne pour compléter les commande des utilisateurs. Dans un an, nous voyons WeCook.fr gagner en visibilité et en reconnaissance auprès du grand public.

Comment avez vous fait pour être sélectionné au Camping ?

Comme tous les concours, je pense que c’est le mélange de trois facteurs :
– le fait qu’on correspondait bien au Camping et que le Camping nous correspondait bien : nous avons un produit techno et une équipe dynamique avec maintenant que le produit commence à tourner un besoin de regarder un peu plus du côté business
– de notre côté l’envie très forte d’intégrer le Camping pour ce qu’il représente en terme de visibilité
– la chance, le critère déterminant dans beaucoup de cas. Un dossier est apprécié selon la sensibilité de la personne qui le lit.
Donc en résumé, on était là au bon moment avec le bon projet, beaucoup de motivation et de la chance.

Et maintenant que la saison 2 du programme d’accélération du Camping touche à sa fin, quels sont vos projets ?

Au niveau pratique, nous faisons partie d’un incubateur lié à l’école d’ingénieur Telecom SudParis qui met à notre disposition des bureaux et nous évite de nous poser cette question. Nous nous concentrons sur notre levée de fonds, nous recherchons des financement pour accélérer.
Pour WeCook.fr, nous avons dans nos cartons trois gros projets à court terme :
– une application Facebook qui devrait sortir d’ici 10 jours
– une nouvelle interface pour que le site soit adapté à tout utilisateur voulant mieux s’organiser d’ici un mois
– un premier abonnement avec des outils ultra personnalisés de suivi de son alimentation. Tout ça pour cet été.

Merci à Matthieu pour les réponses : la prochaine fois, on ira au resto !

Cette présentation de startup a été mise à jour le 12 June 2018 par j'aime les startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Matthieu Vincent et Jérémie Prouteau
Employés : 2

One thought on “WeCook

helena le March 7, 2012 à 2:01 pm dit :

hihi !
bien joué pour :
Les hommes (qui vivent seul) ont des difficulté à penser

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: