La startup TesVoisins rassemble toutes les offres de produits et de services géolocalisées à proximité de vous :

Que proposez vous ?

Notre idée est de réunir l’ensemble des plateformes en une seule. Avec TesVoisins, vous pouvez regarder les produits et services vendus dans votre immeuble, quartier, ville, département, région. Le utilisateurs doivent fournir une adresse exacte et non pas seulement une ville. La recherche de proximité est vraiment le cœur de notre plateforme.

Comment avez vous eu l’idée ?

Nous sommes partis du constat que dans les plateformes d’annonces, l’adresse renseignée est souvent incomplète ou ne désigne que la ville. Pour la vente de certains objets il est plus pratique d’aller le récupérer chez un voisins plutôt que de louer un camion pour transporter le bien.
Il est en de même pour les services, de manière générale vous devez publier votre annonce et les utilisateurs intéressés vous transmettent leur offre. Avec TesVoisins vous pouvez contacter vous même vos voisins. Avec un système d’avis vous pouvez consulter les commentaires laissés.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous souhaitons favoriser les échanges de proximité entre voisins. Pour cela nous avons cherché à favoriser l’échange entre voisins en donnant la possibilité aux utilisateurs de se contacter directement.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Le projet est en cours de réalisation depuis plus d’un an.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous faisons appel avant tout à la curiosité de chacun qui peut susciter le besoin. Mais aussi en proposant un système de paiement en ligne à sécuriser les transactions.

Quel est votre cœur de cible ?

Toute la population française. Homme, femme de 18 à 152 ans ayant une connexion internet pour visualiser et déposer des annonces sur le site internet.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Dans un 1er temps nous allons inviter un certain nombre d’utilisateurs à tester la plateforme, à échanger dessus sous forme de recommandations. Parallèlement nous marquons notre présence sur les réseaux sociaux.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous percevons un pourcentage sur chacune des transactions passées (5%). Pour les utilisateurs ayant décidés d’effectuer les transactions entre eux directement une cotisation de 5€ annuelle est demandée.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous travaillons avec un prestataire pour la construction de la plateforme.

Quels sont vos besoins ?

L’engouement des utilisateurs

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous souhaitons nous développer dans toute la France pour créer un engouement de la part des utilisateurs et que la visite du site internet devienne le “rituel du matin”.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Toutes les plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Proximité, confiance, sécurité, curiosité sont les valeurs sur lesquelles nous avons construit le site TesVoisins.com pour nous démarquer de la concurrence.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Dans 1an, nous espérons avoir atteint notre rythme de croisière avec un nombre d’annonce et de création de profil stable, avec une présence sur l’ensemble du territoire et pas uniquement les grandes villes.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 26 November 2019 par J'aime les Startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: