Home > Startup > Teebike

Logo de la startup Teebike

Teebike

#Startup #B2B #B2C #Loisirs & Sport #transport Dernière mise à jour : 09/09/2020
  • Fondateurs : Laurent Durrieu
  • Nombre d'employés : 4
  • Toutes les startups de Nice

La startup Teebike a conçu une roue qui transforme votre vélo classique en vélo electrique.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Une roue avant sans câble qui, une fois placée sur son vélo musculaire, permet de donner une nouvelle vie électrique au vélo que l’on a toujours aimé. 


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous permettons à tous les possesseurs de vélos qui les auraient un peu délaissés avec le temps de remonter en selle sans avoir à se débarrasser du vélo qu’ils ont toujours aimé, mais au contraire en lui donnant une nouvelle vie tout en profitant des atouts de l’électrique (gestion de l’effort, plus longues distances parcourues…)


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Le Bluetooth ! Le fait de connecter la roue à l’application Teebike et d’avoir ainsi son smartphone qui devient un tableau de bord permet de n’avoir aucun câble à brancher et donc d’être facilement installée par le plus grand nombre.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


C’est lors d’une simple balade touristique en Chine que Laurent, à l’origine du projet Teebike, fait, il y a quelques mois, la découverte d’un « cimetière » à vélos.  Véritable décharge à ciel ouvert, ce cimetière rassemble des milliers de vélos inutilisés et abandonnés sans espoir d’obtenir une seconde vie. Après quelques recherches, il découvre que ces espaces se répandent de plus en plus à travers le monde, et se fixe comme objectif de trouver une alternative à cette logique du tout jetable qui nuit à notre environnement et à notre avenir.

Il rassemble alors une équipe pour développer la roue Teebike, à la croisée du recyclage et de l’expansion de l’électrique.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Un chiffre : + d’1 million de vélos jetés chaque année en France, et un constat : les vélos sont inusables, non polluants et bons pour la santé, bref la solution éco-responsable idéale à de très nombreuses problématiques actuelles.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Les roues sont commercialisées en France depuis novembre 2019. Laurent Durrieu, fondateur de Teebike, a lui commencé à travailler au développement de la roue dès 2015.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Les possesseurs de vélos musculaires qui les ont un peu délaissés pour diverses raison mais qui envisagent de se remettre en selle en profitant des atouts de l’électrique !


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Via notre site, nos réseaux sociaux, nos campagnes médias mais aussi notre réseaux de magasins revendeurs (plus d’une vingtaine de magasins en France + disponible à la Fnac, Darty et chez Norauto)


Teebike est une roue avant connectée qui transforme les bicyclettes en vélos électriques en quelques minutes : installez, connectez, et roulez !

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous vendons notre roue directement à nos clients via notre site ou par le biais de nos magasins revendeurs. Ces magasins sont actuellement plus d’une vingtaine en France mais aussi Belgique, Suisse et même Italie. 


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Les voitures utilisées sur de courts trajets ! 


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


La roue Teebike est :

* accessible en termes de prix (750 euros, éligible à certaines subventions locales pour l’achat d’un kit d’électrification),

* d’installation (roue avant et connexion en Bluetooth)

* et d’utilisation (3 niveaux d’aide électrique, un bouton “Stop” pour revenir à son vélo “normal”, un bouton “Boost” pour une aide au redémarrage, un cadenas connecté, quelques fonctionnalités de suivi de ses parcours, et le tour est joué !)


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Vis-à-vis de la voiture, Teebike est : beaucoup moins polluant, encombrant et plus sain.

Vis-à-vis d’autres kits d’électrification déjà existants, ils sont soit :

– plus complexes à monter en raison de la présence de câbles et nécessitent l’intervention de spécialistes (comme notre partenaire parisien Monspad)

– soit placés à l’arrière du vélo mais du coup également plus complexes à monter car présence de la chaîne du vélo (comme la roue Superpedestrian)

– soit beaucoup plus chers (Flykly, GeoOrbital)


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


À terme, Teebike vise à s’ouvrir à certaines grandes villes européennes mais surtout à développer un projet de reconditionnement de vélos ensuite électrifiés grâce à la roue Teebike afin d’avoir un impact toujours plus positif sur notre environnement.


Quels sont vos besoins ?


De la visibilité ! Peu de français savent qu’il existe des solutions comme notre roue pour ne pas avoir à jeter son vélo lorsque l’on souhaite se remettre en selle tout en profitant des atouts de l’électrique. Avez Teebike, c’est possible mais encore faut-il que les gens le sachent :)


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Dans toute l’Europe ! Teebike souhaite participer à son échelle à la dépollution de certaines des plus grandes villes européennes. Notre objectif : devenir le backmarket du vélo.