Home > Startup > OUIDROP

Logo de la startup OUIDROP

OUIDROP

#Startup #B2B #Evenementiel & Communication #services Dernière mise à jour : 04/12/2019
  • Fondateurs : Thibault Soulier et Edouard Le Roy
  • Nombre d'employés : 5
  • Levée de fonds : 600 000 €
  • Toutes les startups de Bordeaux

La startup OUIDROP a créé le vestiaire de demain, automatisé, sécurisé. Jetez un coup d’oeil à la vidéo en fin d’article !

Que proposez vous ?

OUIDROP a créé une solution de stockage des effets personnels, alliant robots et automatisation ce qui apporte des avantages indéniables comparés aux services traditionnels : gain de temps, sécurité, autonomie, gain de place, diminution des coûts…
En s’adaptant aux besoins de chaque client (lieux et organisateurs d’événements), OUIDROP offre un produit sur-mesure et personnalisable. Elle offre une gamme de produits totalement innovante qui cherche à transformer l’expérience proposée aux visiteurs.
OUIDROP a également prévu d’offrir aux organisateurs d’événements un relevé de données statistiques très utiles grâce au portail client et à l’application qui leur permettent d’avoir un retour de données comme le taux de remplissage des vestiaires, les horaires d’affluence ou la durée moyenne des visites, disponibles en temps réel sur objets connectés : smartphone ou ordinateur.
Les visiteurs pourront ainsi déposer en toute autonomie leur manteaux, leur sacs et même une valise cabine dans un « casier » composé d’un cintre qui sera ensuite automatiquement fermé et rangé par plusieurs robots parmi tous les autres casiers stockés à l’intérieur de la machine.

Comment avez vous eu l’idée ?

C’est en organisant des soirées lors de ses études que Thibault a eu cette idée. Les problèmes de gestion lié aux vestiaires représentaient de gros désagréments pour les visiteurs qui souhaitaient uniquement profiter de l’événement sans se soucier de leurs affaires, mais également pour les organisateurs. Il y avait des pertes de tickets de vestiaires, des vols, la dégradation des affaires, des espaces de stockages trop restreints ce qui était compliqué pour les employés qui rangeaient les affaires…

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Thibault avait l’envie d’entreprendre et il a toujours été persuadé qu’en associant les nouvelles technologies aux services actuels cela allait améliorer l’expérience utilisateur.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Cela fait maintenant un peu plus de 2 ans que OUIDROP a été créé, 2 ans de recherche et développement et 3 prototypes réalisés. Nous avons dévoilé notre système dernièrement au salon Exp’hotel et arrivons enfin à la phase de commercialisation. Nous sommes maintenant 5 dans l’entreprise.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Pour faciliter le gestion des vestiaires (plus besoin d’espace de stockage, de personnels pour s’occuper des vestiaires) et améliorer l’expérience client (la sauvegarde des effets personnels est garantie, le client est autonome et le temps d’attente est diminué).

Quel est votre cœur de cible ?

OUIDROP s’adresse aux organisateurs d’événements et aux lieux accueillant du public. Nous visons aussi indirectement les visiteurs d’un événement car ce sont eux qui utiliseront notre machine.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous allons nous faire connaître grâce à plusieurs leviers : les événements sur lesquels nous seront présents, le webmarketing, le bouche à oreille, la presse… Nous adapterons nos contenus en fonctions des médias et de nos cibles.

OUIDROP est une entreprise innovante qui a développé une solution de vestiaire 100% automatisé et autonome à destination des lieux accueillant du public.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

OUIDROP se base sur un système de location du système avec deux contrats possibles :
– Un contrat de courte durée pour les systèmes mobiles ; le prix dépend de la taille du sytème et de la durée de la location.
– Un contrat pluriannuel qui dure minimum 4 ans pour des solutions fixes, contre le versement d’un loyer mensuel qui comprend l’installation, le système, la maintenance et le portail client.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous utilisons des robots qui permettent de déplacer les casiers et des algorithmes pour autoriser l’automatisation du système. Le système sera doté de bornes de “commande” pour permettre aux utilisateurs de choisir la taille de leur casier et de ranger leurs affaires. Notre système va 4 fois plus vite qu’un vestiaire traditionnel pour réduire le temps d’attente des visiteurs.

Quels sont vos besoins ?

Nous aurions des besoin en financements pour agrandir l’équipe OUIDROP, renforcer nos compétences et construire de nombreuses machines.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous souhaitons nous faire connaitre davantage afin de conquérir le territoire français. Nous souhaitons également nous déployer sur le territoire européen.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Il s’agit des agences d’hôtes et d’hôtesses, en effet 99% du temps les vestiaires sont gérés par des agences événementielles.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Le système créé par OUIDROP garantie une plus grande sécurité des effets personnels des visiteurs, un service plus rapide, une optimisation des espaces de stockage, ainsi que la dématérialisation des vestiaires grâce à notre système de scan des badges ou avec l’application téléphone.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Le système permet aux visiteurs une totale autonomie, il est également bénéfique aux organisateurs d’événement/lieux accueillant du public qui n’ont pas besoin de s’occuper de la gestion des vestiaires. Nous délivrons un service rapide, plus confortable et qui permet d’avoir une image moderne liée à la nouvelle technologie.

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Nous espérons que notre système sera présent dans les Parcs et Congrès de nombreuses villes de France. Dans 1 an nous aimerions commencer à nous étaler sur le territoire européen.