Logo de la startup MIKRÔ

La startup MIKRÔ a la bonne idée de gérer la collecte et le recyclage de tout les encombrants dans le local de votre startup.

Que proposez vous ?

Au cœur des villes, il n’est pas toujours facile de se débarrasser des quelques m3 qui peuvent vite encombrer les espaces de travail. Mikrô permet de libérer de la place, en collectant les mobiliers, équipements électriques et électroniques, décoration, papier, cartons, emballages…

Après une demande de devis effectuée en quelques clics sur www.mikro-service.fr, les encombrants collectés par un mikrô-entrepreneur seront soit remis en état ou transformés, soit recyclés pour leur donner une seconde vie. Les entreprises ayant fait appel au service Mikrô bénéficieront d’une traçabilité complète, grâce au certificat de prise en charge leur assurant que leurs encombrants auront été traités conformément à la réglementation.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’aventure Mikrô a démarré en mars 2017, suite à une problématique soulevée par l’éco-organisme Valdelia, en charge de la collecte et du recyclage des déchets de mobilier professionnel pour des volumes supérieurs à 20 m3. Ensemble, nous nous sommes rendu compte qu’il n’existait pas de solution simple, réactive et écologique pour collecter les petits volumes d’encombrants.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Après une première étude de marché, c’est vraiment la phase d’expérimentation qui nous a confirmé que ce service avait du potentiel ! Une enquête de satisfaction menée par nos soins a démontré que tous les utilisateurs du service Mikrô le recommanderaient à leur entourage. D’abord déployé dans Paris et sa petite couronne, nous l’avons ensuite lancé à Toulouse en septembre 2019. Avec plus de 1200 demandes de collecte, 560 clients ont déjà fait confiance au service Mikrô.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Cela fait bientôt 2 ans que nous existons. La première année a été dédiée au développement opérationnel du service Mikrô et aux campagnes de communication, afin de le faire connaître aux professionnels. Nous sommes désormais dans la deuxième phase : celle du développement commercial, afin d’agrandir notre portefeuille clients et développer notre chiffre d’affaires.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Un professionnel est souvent démuni lorsqu’il souhaite se débarrasser de ses petits volumes d’encombrants. En effet, il n’est pas autorisé à utiliser le service des encombrants de la ville, réservé aux particuliers. Il n’a pas non plus forcément le temps et l’énergie de s’occuper de cette problématique. Résultat, les déchets professionnels finissent trop souvent abandonnés sur les trottoirs parisiens. Le service Mikrô a vu le jour pour pallier cette situation. L’objectif ? Proposer un service sérieux, clé en main, s’inscrivant dans une démarche éco-responsable et contribuant à développer l’économie circulaire et collaborative.

Quel est votre cœur de cible ?

Tout professionnel peut faire appel à Mikrô. Nous travaillons régulièrement avec des espaces de travail partagés, des agences de conseil, de design, ou encore des cabinets d’architectes et d’avocats. Notre service, par sa simplicité, peut finalement s’adapter à des secteurs très divers. Ainsi, nous intervenons aussi dans des boutiques, des cabinets médicaux, des restaurants, et même sur des salons dans le domaine de l’événementiel.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour faire connaître le service Mikrô, nous avons avant tout misé sur la communication digitale. Publicité sur les moteurs de recherche, campagnes d’e-mailings, présence sur les réseaux sociaux… Toutes ces actions nous ont permis de développer la notoriété de Mikrô, et de gagner des prospects et nouveaux clients.
En parallèle, nous avons aussi privilégié le contact direct, en participant à des salons et en réalisant des campagnes de street-marketing, afin de rencontrer des clients potentiels. Le « retour-terrain » est très instructif pour appréhender la perception du service par nos prospects et pour l’améliorer en continu.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Mikrô se positionne comme une plateforme d’intermédiation entre les clients et les « mikrô-entrepreneurs ». La plus grande part du revenu généré est reversée au mikrô-entrepreneur, qui s’occupe de la manutention et du transport des encombrants. Mikrô perçoit seulement une commission qui correspond aux frais de fonctionnement de la start-up. Celle-ci est inférieure à 20% du prix final de la prestation.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous utilisons une technologie simple mais très efficace : notre site Internet. Il permet aux utilisateurs du service Mikrô de réaliser et de recevoir un devis en ligne immédiatement et gratuitement. De notre côté, nous pouvons ainsi être réactifs et efficaces pour répondre aux demandes.

Quels sont vos besoins ?

Pour accompagner notre croissance et répondre à la demande grandissante, nous allons devoir tisser de nouveaux partenariats avec des mikrô-entrepreneurs. Aussi, pour fluidifier nos échanges avec ces-derniers et faciliter la collecte des encombrants, nous aimerions développer une application mobile dédiée.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Dans les mois à venir, nous allons nous concentrer sur la recherche de financements et de partenariats, afin de soutenir notre développement.
D’un autre côté, nous avons ouvert le service à Toulouse en septembre 2019.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Bien qu’il ne soit pas destiné aux professionnels, le service des encombrants de la ville est notre principal concurrent… Même si les professionnels qui l’utilisent risquent de se voir condamnés à une amende par les pouvoirs publics !

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Le service Mikrô est tout d’abord différenciant car il fait appel à une communauté locale de mikrô-entrepreneurs, et favorise ainsi le développement économique de proximité. De plus, Mikrô s’engage dans un axe nouveau par rapport aux autres acteurs du marché, en développant la réutilisation des encombrants avant d’envisager leur recyclage. Ceux-ci ne sont plus considérés exclusivement comme des déchets, mais plutôt comme des ressources. Enfin, le service Mikrô est reconnu par ses utilisateurs pour être véritablement professionnel et réactif.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Dans un an, notre service devrait s’être développé en Île de France et à Toulouse. Nous espérons nouer des relations de confiance avec de nouveaux mikrô-entrepreneurs, des acteurs de l’économie sociale et solidaire, et des centres de traitement pour le recyclage des déchets. Nous prévoyons également l’ouverture du service Mikrô dans d’autres métropoles françaises au cours de l’année à venir.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 9 September 2019 par Kerstin Mumme

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Arnaud Humbert-Droz
Employés : 5

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: