Home > Startup > Massagechouette

Logo de la startup

Massagechouette

#Startup #B2B #Beauté mode maison Dernière mise à jour : 30/11/2018
  • Fondateurs : Paul-Etienne Jacob et Robin Lecasble
  • Nombre d'employés : 4
  • Toutes les startups de Paris

Massagechouette vous fournir des kinés et ostéo qui viennent dans les locaux de votre entreprise pour prodiguer des soins aux salariés fourbus devant leur ordinateurs :

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous avons à coeur de favoriser le bien-être en entreprise. Nous avons imaginé un concept fort autour du massage : faire intervenir des jeunes praticiens en kinésithérapie et ostéopathie pour assurer le bien-être des salariés au bureau. Notre objectif est d’améliorer la productivité des salariés tout en réduisant leur stress au travail.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


De plus en plus de salariés se sentent soumis à une pression générant du stress et de l’épuisement professionnel. Face à cet enjeu, les entreprises font revenir l’humain au premier plan. Chez Massagechouette, nous proposons un service sur mesure, adapté aux entreprises. Ce service est jeune et innovant, à la croisée du bien-être et de la prévention en entreprise.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons uniquement des ordinateurs.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


En 2012, après avoir gagné un tournoi double de tennis, nous nous imaginons, avec Robin, construire un projet commun un jour. Nous sommes tous deux fans de sport et de relaxation, nous rêvions donc d’un projet centré sur le bien-être. L’idée nous est alors venue d’associer détente et boulot.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


En 2016, lorsque notre idée s’est concrétisée, nous avons mis en place une phase de tests durant 2 mois. Ce fut un succès. C’est alors que nous avons décidé de mettre en place ce service novateur du massage en entreprise.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Massagechouette est née en 2017


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Notre coeur de cible est très large. Nous voulons rendre notre service accessible à tous : aux petites, moyennes et grandes entreprises. Nos contacts au sein des entreprises sont principalement les Ressources Humaines, les Chiefs Happiness Officer et les managers.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous essayons de nous développer au maximum sur les réseaux sociaux, nous tenons un blog et un site internet, nous démarchons beaucoup par mail également. Nous avons passé quelques partenariats avec des médias et journaux.


Nous avons à coeur de favoriser le bien-être en entreprise.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous récupérons une commission sur les prestations faites en entreprise.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Urbanmassage, altermassage et tous les indépendants.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nous avons une grande base de données de clients qui nous font confiance et qui nous restent fidèles. Notre service plaît et convient parfaitement à tous types d’entreprises. C’est également un service pour lequel il n’est pas du tout difficile de trouver et de former des prestataires.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous nous concentrons sur un unique service parfaitement adapté aux entreprises : nos jeunes praticiens pratiquent des massages AMMA. C’est un massage réalisé pendant 15 minutes par personne sur une chaise spécialisée, sans huile et habillé. Facilement adaptable notre cocon de détente avec sa chaise de massage, ses paravents ainsi que sa musique est idéal lors des déplacements en entreprise.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour l’instant nous continuons le développement de la startup.


Quels sont vos besoins ?


Dans le cadre du développement de notre activité et de cette startup, nous recherchons en permanence des moyens de nous faire connaître, surtout auprès des RH, CHO et managers de PME.


Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?


Nous espérons que l’activité aura assez grandi, que nous serons rentable et que nous aurons peut-être pu lever des fonds.