Maco Paris

#Startup #B2C #Beauté mode maison #environnement Dernière mise à jour : 02/08/2022
Logo de la startup Maco Paris
  • Fondateurs : Coralie D'argent
  • Nombre d'employés : 1

La startup Maco Paris est une plateforme de vêtements seconde main, mais avec style

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Maco Paris vient faciliter la recherche de looks responsables, durables et authentifiés à travers un vestiaire intemporel.
Nous avons pour ambition de démocratiser les pièces déjà existantes, la durabilité et la beauté en mettant un point d’honneur sur l’expérience client :
Acheter : Nous mettons en avant un vestiaire responsable, intemporel et fort. Chaque pièce a été sélectionnée, nettoyée et vérifiée.
Revendre : nous donnons une seconde vie à vos vêtements. Notre service est clé en main, nous nous chargeons de prendre vos produits en photo, de les mettre en ligne, du service client, de la communication et de la livraison.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Maco Paris vient aider les consommateurs à changer leurs habitudes, mais d’une manière plus simple, cool, sexy grâce à une offre et une expérience d’achat qui reprend les codes qui reflètent ceux de la première main.
La seconde main est un premier geste pour une consommation responsable, s’il est associé à une démarche de sobriété.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?



HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Issue du secteur de la mode, une dernière expérience dans un grand groupe, je m’intéresse depuis plusieurs années à la façon de limiter mon impact et la façon d’aller plus loin dans le processus.
Je n’étais pas adepte à la seconde main que l’on imagine au premier abord, poussiéreuse, colorée, de mauvaise qualité, bref sans plaisir d’achat. Je ne trouvais pas de concept qui me correspondait. Je m’étais dit que si j’achetais moi-même de la seconde il faudrait que ce soit la même expérience d’achat que chez une marque de première main, avec une curation de pièces, un style, des collections, un Adn.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Le marché de la mode est l’une des industries les plus polluantes au monde et il est temps de réagir.
La seconde main est d’ailleurs en plein essor et est estimée avec un taux de croissance annuel de 10% sur les 10 prochaines années.
La seconde main est clairement la mode de demain puisqu’elle est sans production.
De nombreuses solutions existent mais ne conviennent pas à tous, l’achat de produits de seconde main est encore un frein pour de multiples raisons :
– Difficulté de se projeter à travers des produits peu ou pas mis en avant
– Des produits souvent connotés vintage ou dans un style décalé
– Des doutes sur l’authenticité et la qualité des produits
– Absence de garantie sur le service après-vente


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Le projet a muri en septembre 2021, puis est né en janvier 2022 avec une volonté de faire évoluer cette industrie.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Notre coeur de cible :
– Femme
– 25 -40 ans
– CSP +
– Citadins
– Soucieuse de leur impact écologique
– Trouver des prix plus avantageux que du neuf


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Stratégie de communication : influence, branding, animation des réseaux sociaux
Acquisition payante : google, facebook ads
Recruter des vendeurs/ acheteurs : campagne de street marketing, digital
Ventes physiques : concept store / Pop-up / Grands magasins


Maco Paris est plus qu'un site en ligne, c'est une marque de vente et d’achat de vêtements de seconde main. La seconde main clé en main !

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


La curation se fait sur des pièces étant sur un positionnement haut de gamme/ luxe.
Les prix pratiqués chez Maco vont de 50€ à 150€ selon la marque, la qualité, la rareté.
Pour une robe étant vendue à 100€, le prix neuf est de 300€.
L’ambition est de sortir des stéréotypes en proposant des looks de seconde main , intemporels et accessibles pour tous.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Le marché est ultra concurrentiel.
Il y a les market place qui sont ceux à qui on pense au premier abord : Vinted, Vestiaire Collective, Le bon coin
Les dépôts ventes physique : les boutiques vintages tel que la frange à l’envers, Kiloshop
Les marque de seconde main : Precloted, Resee, Collection 40, Monogram


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Nous travaillons de la même façon qu’une marque de première main, la mise en avant des produits et l’expérience client est ce qui fait la différence chez Maco Paris.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Maco Paris vient proposer une nouvelle approche de la mode de seconde main. Nous offrons une vraie alternative à la Fast-Fashion par :
L’expérience client : shooting professionnel, mise en avant identique à celle des marques de première main afin de la démocratiser et faire en sorte que consommer responsable ne soit pas punitif.
Le style/ Identité : Nous mettons notre service pour les amoureux de la mode, nous développons des plans de collections, des analyses des tendances, nous faisons une curation de pièces et travaillons fortement l’identité afin que le consommateurs cible puisse s’y retrouver.
Un service clé en main : un service de tri et de revente simplifié, le vendeur ne s’occupe de rien, sauf l’envoie de son produit à Maco.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour le moment ce n’est pas dans les projets pour l’entreprise.
En revanche, l’idée de faire une levée de fonds et de faire rentrer un associé n’est pas impossible.


Quels sont vos besoins ?


L’un des plus gros défis est de trouver des partenaires B2b afin de développer une nouvelle offre.
La croissance de la communauté afin de faire connaitre Maco Paris au plus grand nombre et ainsi faire de la seconde main la mode de demain.
Faire évoluer le site e-commerce et peut-être créer une application afin d’offrir la meilleure expérience d’achat.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Pour 2023 l’entreprise sera plus mature et aura toutes les clés pour évoluer plus sereinement.
Que ce soit en développement la présence en physique (dans les grands magasins, le souhait d’ouvrir un showroom et développer la présence sur le territoire).
Pour ce qui est du digital l’ambition est d’offrir la meilleure expérience possible aux consommateurs et de faire évoluer la communauté.
Pour pouvoir atteindre ses objectifs l’entreprise va devoir recruter et trouver des fonds financiers.