Logo de la startup GOOD

Du design, du style et des cadeaux originaux. Tout ce qu’il vous faut pour briller en arrivant en retard aux soirées !
L’équipe de GOOD se chauffe les méninges et secouent les idées pour vous proposer une sélection de produits de qualité qui sauront faire plaisir à retrouver en ligne ou dans leur nouveau corner en plein cœur du Paris des affaires et des startups !
A visiter en ligne et en “brick and mortar” !

Que proposez-vous ?

Un service “SOS il me faut quelque chose à apporter à mon dîner/apéro” :
Une gamme courte en boutique, qui va à l’essentiel : une quarantaine de produits ciblés (vins-champagnes-chocolats-fleurs), prêt-à-offrir (produits à température, box cadeaux, etc.)
Un service dédié au BtoB, livraison possible de 24h à 48h, conseil à la conception pour les cadeaux d’affaires

Comment avez-vous eu l’idée ?

Parce qu’on en avait marre d’arriver soit à la bourre avec une bouteille pas bonne soit les mains vides … une vie de chien, une vie de parisien !

Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

L’explosion du commerce de précision (Daily Monop’, Carrefour Express etc…) + une énorme envie d’entreprendre + l’idée d’être ceux qui auront sauvé les soirées de nos clients !

Depuis combien de temps avez-vous commencé ce projet ?

En 2010, en ouvrant une boutique test alors appelée L’échoppe qui a reçu le Prix de l’Entreprise de moins de 6 mois de la CCI de Paris. Depuis le concept a évolué et mûri et est devenu GOOD l’année dernière avec un nouveau point de vente sur la place du métro Quatre septembre. Un Mercure HEC après, nous sommes en phase de développement !

Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre service ?

Parce que bosseurs et fêtards, ils souhaitent ne jamais arriver les mains vides à un apéro/dîner. Ils sortent parfois, si ce n’est toujours, tard du travail et souhaitent quand même un service efficace, design et convivial pour ne jamais se retrouver le bec dans l’eau.

Quel est votre cœur de cible ?

Une clientèle citadine, active, en retard par définition. C’est pourquoi nous nous positionnons à la sortie des métros dans des quartiers d’affaires.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Par plusieurs opérations de street marketing dans le quartier
Par notre présence sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest, ou encore Tumblr.
Par des opérations presse.

Quel est le business model ?

Nous revendons en marque propre tous nos produits si ce n’est l’alcool et les fleurs. Nous tirons notre marge à ce moment-là.
Le business model du retail est difficile à aborder, beaucoup de concepts se lancent, peu se transforment en enseigne. La part BtoB de notre métier (et les marges qui en découlent) nous permet d’aller plus vite.

Quels sont vos besoins ?

Ben des clients encore plus, de la comm’ toujours.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les enseignes mono-produits (Nicolas pour les spiritueux, Jeff de Bruges pour les chocolats, Monceau pour les fleurs…) mais aucune n’offre de solution après 20h et aucune n’a su réunir notre offre dans 15m².

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ? Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

Nos GOOD Box sont entièrement personnalisables pour une solution cadeau clé en main : Match de foot entre potes, Premier dîner chez belle-maman, Chérie désolé d’avoir oublié …
De plus la boutique est ouverte toute la semaine de midi à 22h.
Et pour finir nous réunissons tous ce dont nos clients pourraient avoir besoin : vins, champagnes, chocolats, tartinades, crackers, et fleurs dans un seul et même endroit.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Au moins 3 à 4 ouvertures en 2013 et un début de réseau de franchise….

Cette présentation de startup a été mise à jour le 22 February 2019 par Sabine de Soyres

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Sabine de Soyres
Employés : 5
Levée de fond
200 000

Retrouvez toutes les autres startups de Paris


2 thoughts on “GOOD

claire le November 23, 2012 à 4:43 am dit :

En attendant d’ouvrir plus de corner (qui me semble être la bonne solution par rapport à la problématique de vos clients) pourquoi est ce que vous ne proposeriez pas un service de livraison sur le lieu de travail ?

GOOD boss le November 23, 2012 à 8:42 am dit :

Bonjour Claire,
Merci de ta question. Le point clé de notre développement est évidemment le développement du réseau et la diffusion de l’offre au plus grand nombre.
Nous réflechissons déjà à un principe de livraison sur le lieu de travail mais ce système ne peut que s’appuyer sur des points de vente existants. (EX : le SushiShop Paris 11 ne va pas livrer la Madeleine).
En revanche, dès janvier, tu pourras réserver à distance, payer et tout sera prêt avant ton passage en corner, le Shop&Drive est nous une réelle bonne alternative à la livraison pour le moment.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: