Logo de la startup Toucan Toco

L’important c’est de rester conscient… que ce soit de ses forces comme de ses flaiblesses. Lorsqu’on est une entreprise, il faut donc visualiser les informations. Et c’est là qu’interviennnent les rapports de Toucan Toco :

Que proposez vous ?

Notre mission est de placer les données de performance dans les mains de tous les collaborateurs des grandes entreprises à travers le data storytelling.

Nous étions 2 en mars 2014, nous sommes maintenant une trentaine de collaborateurs, sans avoir eu recours à un financement extérieur. Cela grâce à la valeur que nous avons su créer chez nos clients.

Comment avez vous eu l’idée ?

Les fondateurs souhaitaient créer une entreprise autour de la pédagogie. L’idée était de pouvoir simplifier des sujets complexes.

Aujourd’hui la donnée en entreprise n’est accessible que par quelques initiés. Leur objectif est de démocratiser la donnée aux néophytes.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Au départ, Kilian Bazin et Charles Miglietti se lancent dans le data journalisme, l’analyse et la visualisation de données destinées à des sujets grand public qui passent dans les journaux.

Ils se rendent compte rapidement qu’ils peuvent appliquer la data visualisation à d’autres secteurs : RH, marketing, force commerciale, finance …

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Toucan Toco existe depuis Mars 2014.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous représentons le dernier kilomètre de la donnée. Aujourd’hui seul des experts ou des data analyst peuvent agréger des données et en extraire de la valeur.

Notre but est de démocratiser la donnée à l’ensemble de l’entreprise et d’accompagner une meilleure prise de décision.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous ciblons les grands comptes parmi lesquels Total, Ubisoft, BPCE, EDF, Vinci, Téréos et Renault…

Nous permettons
– au top management de tâter le pouls de leur business,
– aux marketeux de consulter efforts et résultats de campagne,
– aux études de diffuser les données marchés et les baromètres de satisfaction et de marque,
– aux commerciaux d’accéder à un diagnostic client ou à leur pilotage,
– aux ressources humaines d’irriguer les managers avec un bilan social personnalisé
– aux directions financières de communiquer.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

La presse parle de plus en plus de ce que nous accomplissons chaque jour.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre business model est similaire à celui d’un éditeur de logiciel.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Front-end:
D3js
AngularJS
RXJS

Back-end:
Python / Flask API
MongoDB
Ansible
Docker

Quels sont vos besoins ?

Nos besoins sont sur le recrutement.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous pensons partir à l’étranger au premier semestre 2017

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

IBM Cognos, Oracle BI

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous ne sommes pas un service d’exploration ou de self-service BI, nous faisons du data storytelling. Nous nous démarquons par l’utilisation instinctive de notre outil, son design et de notre capacité à faire raconter des histoires business aux données.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous travaillons en méthode agile, la durée d’un projet dure moins de 3 mois.
Nous racontons des histoires business et nous nous adressons aux néophytes.
Nous créons des expériences métiers à partir de leurs informations et ce que nous leur mettons dans les mains ressemble à un produit grand public, fluide et mobile, sur l’écran de leur smartphone ou de leur tablette

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

L’entreprise dans un an c’est l’étranger: Londres, Berlin, New York …

Cette présentation de startup a été mise à jour le 14 October 2016 par Toucan Toco

Entrepreneurs :
Kilian Bazin & Charles Miglietti
Employés : 30

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: