Logo de la startup Easy V

Si tu cherches à être vraiment utile à la société sans trop savoir par où commencer, Easy V est la startup à consulter aujourd’hui :

Que proposez vous ?

Easy V facilite l’engagement bénévoles des particuliers et des personnes en entreprises, pour permettre à chacun de participer à résoudre les problèmes sociaux de notre temps.
Pour cela on propose aux personnes de s’engager sur des missions de bénévolat ponctuelles et proche de chez eux. C’est “l’engagement sans engagement”

Comment avez vous eu l’idée ?

En cherchant sur internet, je suis tombée sur de grosses associations nationales qui demandaient un engagement d’au moins 6 mois, et qui surtout me demandait beaucoup de document pour m’inscrire (CV, Lettre de motivation…).
Le temps que j’avais pour m’engager s’était perdu dans mes recherches.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

J’ai participé au startup Weekend chez The Family, appelé Unité, où les porteurs de projets pouvaient passer de l’idée à l’action en étant accompagnés. Nous avons reçus beaucoup de retours positifs sur cette idée, nous avons eu aussi de la visibilité grâce aux concours de pitchs à la fin du weekend. Cela nous a donné envie de nous lancer.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

La première mission a été mis en ligne en juillet 2017 sur le groupe MeetUp “Easy V – trouve ta mission” qui recense aujourd’hui une dizaine de missions par semaine et compte plus de 630 bénévoles.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Une étude menée par “Ticket for Change” sur le gâchis de talent, montre que 90% des personnes interrogées voudraient aider si elles en avaient l’occasion, mais seulement 20% passe réellement à l’action. Le manque de temps et le manque d’opportunités sont les deux freins majeurs. Avec Easy V, nous avons voulu lever ces freins.

Quel est votre cœur de cible ?

Pour le BtoC, ce sont les personnes souhaitant s’engager bénévolement sans avoir eu vraiment d’expériences concrètes jusqu’à lors dans le bénévolat.
Pour le BtoB, ce sont les petites et moyennes entreprises (entre 100 et 2000 salariés) qui ne disposent pas de fondation ou de direction RSE, et qui souhaitent engager leurs collaborateurs.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous avons une page Facebook et LinkedIn, ainsi qu’un site internet et un compte Twitter. Nous participions à plusieurs événements de networking dans le secteur de l’ESS, et nous rencontrons les entreprises et les associations sur le terrain.
Nous misons beaucoup sur la force du réseau pour nous faire connaître.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous proposons aux entreprises un “catalogue” d’associations dans lesquelles les collaborateurs peuvent s’engager. Nous proposons aussi des missions “co-créées” avec des groupes de collaborateurs et une association, que nous chiffrons comme une mission de conseil.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Pour l’instant, nous avons un site vitrine, mais nous voulons développer une application à terme pour les utilisateurs.

Quels sont vos besoins ?

Nous avons besoin de rencontrer des entreprises qui souhaitent entamer cette démarche d’engagement des collaborateurs, ainsi que de trouver des associations en recherche de bénévoles et prêtent à travailler avec nous.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

D’autres structures proposent un service similaire comme Bénénova, La Fourmilière ou encore Tous Bénévoles.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous axons l’engagement bénévole autour de la valorisation des compétences acquises, et le suivi des bénévoles au sein de l’entreprise.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous avons une double structure juridique: association et SAS qui nous permet d’avoir une relation avec le terrain et les besoins réels des associations.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Dans un an, nous voyons l’entreprise avec 3 ou 4 salariés recrutés pour nous aider à gérer les misions et la valorisation des compétences. Nous voulons devenir une référence sur les sujets de l’engagement des collaborateurs et du bénévolat.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 27 September 2018 par Pauline Gane

Entrepreneurs :
Pauline Gane, Hélène Chautard

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: