Logo de la startup Zenpark

Si vous avec une voiture, vous connaissez forcement ce problème récurrent : se garer en ville ! Heureusement, William et Fabrice sont là et on créé ZenPark : le partage de parking :)
Quand on vous disait que le collaboratif était la prochaine révolution industrielle :)

Que proposez vous ?

Nous permettons à nos clients, membres de la communauté Zenpark, d’accéder à un réseau intelligent de parkings partagés : stationnement à la minute, forfaits journées ou semaines, abonnements mensuels à temps partagé en journée pour les travailleurs et les nuits et week-ends pour les résidents, possibilités de réservations à l’avance, et tout ça à des prix canons.
Une solution pratique et économique pour se garer en toute sérénité.

Comment avez vous eu l’idée ?

Je me rappelle que ce soir-là nous étions invités chez des amis. Arrivé en bas de chez eux en voiture, impossible de trouver une place. Après 40 minutes à tourner et 20 minutes à entendre notre bébé pleurer, on appelle pour dire que l’on abandonne. Là, notre amie nous répond que l’on peut descendre dans son parking parce qu’il y a une société qui loue des places et qu’elles sont vides la nuit. Le soir même, le projet Zenpark était couché sur le papier…aujourd’hui, c’est une réalité !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Depuis 2011. Avec mon associé Fabrice Marguerie, il nous a fallu 18 mois de travail acharné pour aboutir à une technologie robuste qui combine du logiciel, du web et du matériel, et qui répond aux exigences des utilisateurs du service.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous répondons aux besoins de stationnement de tous les automobilistes qui tournaient 20 minutes à la recherche d’une place avant de connaître Zenpark.

Quel est votre cœur de cible ?

Tous les automobilistes.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Par tous les moyens ;-)

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous partageons les revenus avec les propriétaires des parkings.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Application mobile, web.

Quels sont vos besoins ?

La vision à rayons X combinée à la vision télescopique et microscopique, comme Superman, pour détecter en un clin d’oeil les parkings sous-utilisés que l’on pourrait exploiter.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous avons bouclé un premier tour de table de 300K€ au début de l’année 2013 et travaillons à la réalisation d’une nouvelle levée de fonds pour l’été 2014.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Notre premier concurrent est la voirie, que nous contribuons à désengorger en optimisant le remplissage de parkings sous-utilisés.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

En proposant des abonnements à temps partagés, adapté aux usages spécifiques de certains automobilistes.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Alors que d’autres services développent uniquement l’accès par mobile, nous avons su adapter notre service à la demande des automobilistes en leur proposant aussi le Zenpass (télécommande qui vous permet d’accéder à tous les parkings). C’est ainsi que notre service est devenu accessible à tous les automobilistes, jeunes et moins jeunes, utilisateurs ou non d’un smartphone.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Une croissance du chiffres d’affaire de 25% par mois sur 2 ans ; une communauté de 10 000 membres actifs en 2015 ; une économie de 60 tonnes de CO2 par mois grâce à notre service…sont nos ambitions les plus chères.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 8 July 2014 par William Rosenfeld

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
William Rosenfeld et Fabrice Marguerie
Employés : 2

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: