Legal Booster

#Startup #B2B #Fintech & LegalTech #services Dernière mise à jour : 17/05/2019
Logo de la startup Legal Booster
  • Fondateurs : Pikol SIENG

La startup Legal Booster dispense des formations juridiques pour enfin maitriser les textes de lois et le jargon des juristes et des avocats

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Legal Booster vous propose des informations juridiques vulgarisées. Nos contenus sont rédigés dans un langage simple, avec des mots facilement accessible. Nous nous efforçons d’éviter le jargon juridique jugé peu compréhensible. Néanmoins, dans la mesure où l’utilisation de ces vocabulaires juridiques est inévitable, nous mettons à votre disposition les définitions des termes employés.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous apportons la réponse aux besoins des internautes en matière d’informations juridiques. S’il existe sur le marché actuel des sites d’informations juridiques, les contenus proposés ne sont pas toujours de qualité.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


CMS de contenu.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Le site Legal Booster est créé à partir d’un constat selon lequel en France, l’entrepreneuriat continue à être attractif. Ainsi, selon l’INSEE, près de 700 000 entreprises ont été créées en 2018, soit 17% d’augmentation par rapport à l’année 2017. Par manque de moyen financier, de nombreux entrepreneurs effectuent des recherches juridiques sur internet. Or, il n’est pas toujours facile d’obtenir des informations juridiques fiables au moment de la création d’entreprise et après la création. C’est dans ce contexte que le site Legal Booster est créé afin de répondre aux besoins croissants en matière d’informations juridiques, en proposant une base documentaire fiable et actualisée.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Les transformations digitales traversent notre société. Nous sommes de plus en plus dépendants des webs. Il est particulièrement vrai en matière de recherche d’informations juridiques. Donc, les opportunités sont présentes.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Ce projet a commencé il y a 6 mois.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Lorsque vous créez une entreprise, vous rencontrez forcément à un moment donné des obstacles juridiques. Nous nous adressons donc aux entrepreneurs, aux chefs d’entreprises, aux startups.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Pour l’instant, nous utilisons les techniques de référencement naturel. Mais à l’avenir, le recours aux réseaux sociaux et des publicités payantes sont indispensables.


Legal Booster est un service privé éditeur d’information juridique pensé et conçu pour les non-juristes. Il couvre différents domaines juridiques.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Notre business model est le Freemium. Les informations juridiques proposées sont gratuites. Mais nous proposons à l’achat des guides complets et des documents juridiques nécessaires pour certaines démarches.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Captain contrat, Legal life, Legal start…


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Notre coeur de service est la production des contenus et des informations juridiques de qualité qui répondent aux besoins des internautes, dans le domaine du droit social, du droit des sociétés et du droit commercial.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour le moment, nous essayons de développer notre service et espérons le garder le plus longtemps possible. La revente n’est pas envisageable et ce n’est pas notre priorité.


Quels sont vos besoins ?


Nous avons besoins des investissements financiers pour accélérer notre développement. Car la production des contenus de qualité demande beaucoup de temps, donc de l’argent.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Dans un an, nous aimerions obtenir plus de 10000 visites mensuelles sur notre site internet. Nous essayerons également de proposer d’autres services toujours en relation avec les informations juridiques.