LA PATISSERIE NUMERIQUE

#Startup #B2B #Food & beverage #Tech Dernière mise à jour : 25/06/2021
Logo de la startup LA PATISSERIE NUMERIQUE
  • Fondateurs : Marine Coré Baillais
  • Nombre d'employés : 5
  • Toutes les startups de Paris

La startup LA PATISSERIE NUMERIQUE a créé une imprimante 3D alimentaire et tous les logiciels qui vont avec !

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons des imprimantes 3d alimentaires et des kits d’impression de nourriture à destination des particuliers et des professionnels. Basé sur des technos inédites, nos outils comme Cakewalk 3d permettent d’inventer une autre façon de cuisiner.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Les bénéfices de la fab additive de biscuit pour la pâtisserie sont multiples :

– gain de temps à l’assemblage

– liberté formelle pour des desserts encore plus spectaculaires

– réduction des budgets d’investissements dans des moules
Ils ne peuvent être acceptés qu’à partir du moment où le chef reste maître de sa recette, car il est garant du goût de ses produits vendus en pâtisserie ou bien en restaurant.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Des technologies de fabrication additive inédites issues du monde industriel et adapté pour l’impression 3D alimentaire.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


La startup a été fondée par Marine Coré-Baillais, experte de la fabrication additive depuis 2011 et diplômée d’un CAP Patisserie. La startup fédère des ingénieurs en chimie, mécanique, software et des designers. La Pâtisserie Numérique accompagne les acteurs de l’alimentation de l’artisan pâtissier au groupe industriel.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Après 10 années passées à la tête de la star-up Sculpteo, j’avais une frustration de ne pas voir émerger des applications à grande échelle de l’impression 3d alimentaire. En 2018, à 44 ans j’ai fait le choix de retourner à l’école pour passer mon CAP Patisserie et voir comment combiner mes 2 passions, comment la machine pouvait se mettre au service de l’intelligence de la main.

Je suis donc devenue commis pour le restaurant 2 étoiles du Meurice, au sein de la brigade de Cédric Grolet – double champion du monde de patisserie. J’ai réalisé avec la brigade des volumes de production importants avec de nombreuses tâches fastidieuses, sans compétence technique et qui pourraient être automatisées.

J’ai eu l’idée d’un biscuit imprimé en 3d multi-alveolaire pour faciliter le montage de certaines pâtisseries. Cela permet de réduire fortement le temps d’assemblage des pâtisseries réalisées par la technique du montage inversé, couramment utilisée en haute pâtisserie.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Depuis 2018, la société a été créée en mai 2019 et soutenue par BPI, Smart Food Paris, ainsi que Wilco.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Les pâtissiers professionnels en boutique ou en restaurant. Ainsi que tous les gourmands qui ont accès à une imprimante 3d classique et peuvent tester l’impression 3d de nourriture.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


La Patisserie numerique dispose d’une plateforme en ligne, ainsi que d’un groupe Facebook d’entraide et de partage autour de l’impression 3d de nourriture. Le contact avec les professionnels se fera au travers de salons et de concours professionnels.


A la Patisserie Numerique, nous optimisons la fabrication des plats en imprimant en 3d des pièces comestibles, pour que les chefs se concentrent sur le gout

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Vente et location de matériel hardware (imprimante 3d) à destination des professionnels et des particuliers. Vente de consommables pour les imprimantes 3d développées.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Natural Machines, Print2Taste


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Le chef reste réellement maître du biscuit et donc de son dessert.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Une technologie d’impression 3D inédite qui permet réellement de faire des pièces très hautes et volumineuses. Il n’y a pas de contraintes au niveau de la recette à imprimer.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Levée de fond pour permettre l’industrialisation de notre technologie de fabrication additive inédite, et la réalisation d’un premier batch d’imprimantes 3D nous permettant d’ouvrir une biscuiterie numérique.


Quels sont vos besoins ?


Besoin de visibilité et levée de fond à venir


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Ouverture d’une biscuiterie numerique comportant une ferme d’imprimantes 3D, ce qui nous permettra de produire nos premières séries de biscuits et mise en place des premieres imprimantes chez les clients.