Home > Startup > Ecovelo

Logo de la startup

Ecovelo

#Startup #B2B #B2C #environnement #transport Dernière mise à jour : 21/02/2020
  • Fondateurs : Sébastien Bourbousson
  • Toutes les startups de Nantes

La startup Ecovelo propose une solution complète pour mettre à disposition une flotte de vélo en libre service dans une agglomération de taille moyenne.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons des vélos hybrides (électriques ou non) en libre-service pour les collectivités et les entreprises. Nous fournissons les équipements, les logiciels, et des opportunités de sponsoring publicitaire pour les clients qui le souhaitent.

Les petites et moyennes villes ont désormais accès à un système de vélo électrique en libre-service, digne des grandes villes, à moindre coût et mis en place rapidement. Nous garantissons la facilité technique et administrative grâce au référencement CATP, une centrale d’Achat des Transports Publics. Cela permet par exemple dans le cadre des municipales, d’avancer vite sur des projets fondateurs de mobilité douce sans devoir organiser une mise en concurrence spécifique ou de procédure de dialogue compétitif.

Au-delà de ça, nous proposons aux annonceurs d’afficher leur marque sur les services de vélos déployés. In fine, nous proposons surtout aux usagers de se déplacer de manière plus libre et fluide en laissant au garage leur voiture pour les petits déplacements.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous aidons alors les agglomérations à consolider leurs réseaux de transports en commun grâce aux vélos libre-service, disponibles 24h/24 et 7jours/7. Le vélo est LE mode de déplacement le plus performant pour les trajets de moins de 7 km, nous aidons les citoyens à mieux se déplacer et à moindre coût, tout en réduisant leur impact sur l’environnement et en améliorant leur santé.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous avons conçu notre propre technologie de gestion des accès à des véhicules légers : serrure intelligente, lecteur NFC, communication GSM-GPRS, clavier-écran en interface utilisateurs… le tout alimenté par mini-panneaux solaires embarqués directement sur les vélos.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


La communication sur vélo est à l’origine de l’entreprise. Cette première activité a permis de faire de la R&D afin de développer la partie vélos en libre-service.

L’envie était, et est toujours, de participer à la croissance du marché du vélo et de mettre de la technologie au service de la pratique. Le tout avec un positionnement sur le marché français, et au service des territoires (petites et moyennes villes). L’idée de départ a bien évolué de prime abord, mais notre vision de la micromobilité reste intacte, nous nous adaptons aux évolutions de la société.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Nous souhaitons consolider le marché français du vélo en libre-service, et ainsi permettre aux citoyens des petites et moyennes villes de développer leur pratique du vélo. Ces derniers gagneront en efficacité sur les déplacements de moins de 7 kilomètres. Le marché du vélo a l’avantage d’être subventionné (marché forcé) tout en ayant une forte croissance naturelle. Les besoins sont énormes, et les usagers sont au rendez-vous. Les conditions pour entreprendre étaient réunies.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Ecovelo existe depuis 2013. La R&D technologique a démarré en 2015. Nos premiers vélos en libre-service ont été déployé en 2018 à Domfront en Poiraie. Nous avons pris le temps de passer les étapes une par une. Et il en reste encore de nombreuses !


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Notre coeur de cible est composé des collectivités territoriales, des maires ou encore des entreprises souhaitant mettre en place des vélos en libre-service.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous participons à des salons, sommes présents sur les réseaux sociaux, allons à la rencontre de notre coeur de cible, avons un site internet, et consolidons chaque jour un grand réseau de partenaires et prescripteurs qui reconnaissent notre approche de création de valeur…


Ecovelo propose une solution clé-en-main de vélos électriques en libre-service pour toutes les villes, grâce à une technologie embarquée et une billettique XXL.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous vendons une solution clé-en-main de véhicules en libre-service : équipements, logiciels et maintenance. Les recettes du service sont à la disposition de nos clients qui définissent leurs tarifs. Nous ne sommes pas sur un modèle de freefloating (économie de l’usage), cela ne permet d’adresser suffisamment les problématiques du transport public et du réseau de transport en général.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Notre principal concurrent, c’est l’autosollisme. Les villes moyennes n’intéressent malheureusement pas beaucoup les grands acteurs, et les petits acteurs n’ont pas les moyens d’attaquer ce type de territoire avec une offre suffisamment qualitative pour assurer la pérennité du service.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Mieux et moins cher globalement. Ensuite, la flexibilité et l’évolutivité de notre solution reste l’avantage majeur que plébiscitent nos clients face aux éventuelles autres solutions qu’ils ont étudiées. Enfin, le fait de pouvoir déployer très vite un service de plusieurs dizaines ou centaines de vélos, en passant directement par la centrale d’achat des transports publics, c’est la cerise sur le gateau.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


La technologie directement embarquée sur le vélo fait notre différence. Ce dernier fonctionne avec ou sans borne de stationnement. La mise en place des stations ne nécessite alors aucun génie civil. Il est donc facile d’en rajouter ou d’en déplacer, ce que nos clients adorent car ils ont le droit à l’erreur, tout en faisant de sérieuses économies.

De plus, le vélo fonctionne de manière hybride, avec ou sans assistance électrique grâce à sa batterie amovible. Cette flexibilité rend le vélo évolutif et rassure le client quant à la légitimité de son investissement dans le temps.

Enfin, nous offrons de nombreuses fonctionnalités : tracking GPS, interface utilisateur écran/clavier, suivi des niveaux de batterie, fonction « caddie » en cas de station pleine, stations virtuelles (notamment pour réaliser des arrêts-minute).

Le sponsoring des vélos est très différenciant aussi, et c’est une part importante de notre histoire à laquelle nous tenons beaucoup.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Notre plan est simple : satisfaire toujours plus nos clients et installer nos solutions de manière durable sur les territoires concernés. La façon de parvenir à cela (en termes d’autonomie ou d’adossement) n’est pas figée, nous étudions les propositions qui nous sont faites et vérifions systématiquement qu’elles vont dans le sens de la pérennité du projet et que nous partageons la même vision avec nos partenaires.


Quels sont vos besoins ?


Nous avons besoin de partenaires traitant le sujet de ma mobilité à l’échelle nationale ou internationale et qui pourront nous aider à déployer plus vite nos solutions en aidant à lever certains verrous de commercialisation.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Nous aimerions consolider notre position de leader auprès des petites et moyennes villes. En effet, c’est tout récent…