Logo de la startup Stickaz

Stickaz, le Nicolas Cage de la postitwar qui fait rage depuis deux semaines dans les entreprises françaises.

Pour ceux qui sont en vacances depuis trop longtemps qu’ils ne sont plus capables de lire les news, depuis deux semaines les entreprises parisiennes passent le temps en collant des motifs réalisés en postit aux fenêtres de leur grande tour.

Et c’est justement là qu’apparait la très jolie startup Stickaz dont je propose l’interview d’un des fondateurs Norémy Klein :

• Qui êtes-vous ?
Je suis Norémy Klein, l’inventeur de Stickaz, je fais partie de la Stickaz Team, un groupe de 4 personnes faisant lui-même partie de BBSConcept, une petite boite qui fait du développement web et crée aussi des produits innovants (Stickaz, Questions de merde, Méditations foireuses, Taggle…). Nous somme localisés à la Fausse Boutique à 100 mètres du Moulin Rouge.

• Que proposez vous ?
Stickaz, un concept simple: des carrés de vinyls autocollants qui permettent de créer des pixels arts. Les gens peuvent soit acheter des modèles, soit créer ou importer les leurs dans le studio (ils peuvent ensuite les rendre publics et gagner une commission sur chaque vente)

• Comment avez-vous eu l’idée ?
J’adore le pixel art, j’avais déjà vu des pixels art fait maison de diverses manières (post-it, céramique pour l’artiste invader). J’avais aussi acheté au Japon une sorte de petit puzzle qui permettait de créer un mario de l’ancienne époque (en 3 couleurs). Ca m’avait beaucoup plu.

• Depuis combien de temps est-ce que l’entreprise existe ?
C’est Gab et François (deux des associés de BBSConcept) qui m’ont convaincu de me lancer. J’avais l’idée depuis longtemps, réalisé des prototypes du Studio, mais je n’aurais jamais pu lancer Stickaz tout seul. Par la suite Tibo notre designer nous a rejoint, et nous a permis d’avoir notre joli site ainsi que les collections maison que nous proposons.

• À quel besoin répondez-vous (Pourquoi est-ce que vos clients ont besoin de votre produit ?)
La plupart des pixel arts “maison” sont faits à l’aide de post-its (avec des couleurs approximatives), et je me suis dit qu’on pouvait faire bien mieux (meilleure qualité, meilleures couleurs, plan de “montage”, communauté). En effet le kaz (pixel autocollant) se colle a peu prêt partout (même sous la douche), et est décliné en 40 couleurs. L’autre besoin était de créer ou d’importer un pixel art de manière simple, et c’est le besoin auquel le studio répond. Tous les modèles de la boutique (y compris les nôtres), ont été créés à l’aide du studio.

• Quel est votre coeur de cible et expliquer pourquoi le problème ci-dessus est mal résolu à l’heure actuelle.
Les amoureux du pixel et du 8bit, mais aussi un public plus large pour de la déco d’intérieur moins orientée gaming.

• Quel est le business model (Comment gagner vous de l’argent) ?
Vendre un max de Stickaz!

• Quelles sont les technologies que vous utilisez ?
Pour le site: Prestashop + module maison (LAMP) et HTML5 (canvas) pour le studio
Les boîtes de Stickaz sont préparées (découpe et emballage) avec amour à la Fausse Boutique.

• Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?
IPO à 10 millards  ! Plus sérieusement, ma vision est de faire un bon petit produit qui marche, avec une communauté enthousiaste (à la manière de la Fraise).

• Quels sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)
Notre concurrent actuel sont les Post-It fait maison (les gens doivent en acheter des tonnes pour la post-it war qui fait rage a Paris!), mais ça n’en est pas vraiment un. Sinon les autres gens qui font du sticker déco.

• En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?
De post-it fait maisons, par la meilleure qualité, le rendu final, le plan, le service.
Des autres stickers déco, par le concept (on ne vends que des kaz qui permettent de faire une infinité de modèles)

• Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)
Un killer concept, une killer team!

• Ou est-ce que vous voyez l’entreprise dans un an ?

J’aimerais une belle communauté, que les ventes permettent de nous faire vivre, que Stickaz soit une marque connue.

 

Ne reste plus qu’à leur souhaiter un bon courage :)

Cette présentation de startup a été mise à jour le 6 August 2011 par jaimelesstartups

Startup fondée par :
Noremy, Gab, Tybo, François
Employés : 3 ou 4

5 thoughts on “Stickaz

Pierrot le August 6, 2011 à 10:34 pm dit :

trop bon le concept !
Et très joli site, très frais

corentin le August 8, 2011 à 2:44 pm dit :

Joli concept et belle ambition de créer une communauté ‘à la fraise’ ;)

Pour la communauté, je vous invite à être carrément plus personnel dans vos billets, à expliquer ce que vous ressentez comme peu le faire Patrice. Qui partage beaucoup sur son blog cf http://www.patricecassard.com/blog/fracture/

De plus, vous devez bloguez plus fréquemment et racontez-nous votre histoire. En gros plus de post comme celui ci : http://www.stickaz.com/fr/blog/bilan-du-1er-mois-pour-stickaz

Et pour conclure, je vous invite à contacter les services com’/RH des entreprises présentent dans les gros centres d’affaires parisiens car en ce moment la postitwar est en train de se faire récupérer par la com’…

Merci et bon courage

PS : à quand un stickaz minecraft ?

Youpinadi le August 8, 2011 à 3:21 pm dit :

Merci, pour tes conseils, c’est ce que nous essayons de faire (quand on a le temps)

Concernant minecraft:
http://www.stickaz.com/en/community/547-creepy-face.html
Et libre a toi d’en créer un dans le studio si ce modele ne te plait pas! ;)

;)

corentin le August 8, 2011 à 10:07 pm dit :

Et ben bon courage :)

Pour le minecraft, je vais essayer, mais ce qui serait cool c’est de demander à un vrai graphiste de vous en faire un et de voir avec le créateur de minecraft pour qu’il envoie ce stickaz à ses clients … :)

Danièle le September 6, 2013 à 11:23 am dit :

Excellente idée. Merci pour cette interview passionnante.

Ajouter une remarque constructive et pertinente