Logo de la startup Vivatech : le salon des startups - Episode 1

Vivatech : le salon des startups - Episode 1

#blog Dernière mise à jour : 06/07/2021

Partage cet article sur les réseaux

Mais avant, pour ceux qui vivent dans une grotte depuis 4 ans, le salon VivaTech est l’event de la scène tech française qui a pris le relais de feu LeWeb. L’objectif de ce salon est avant tout professionnel : il s’agit de faire se rencontrer les startups de demain avec les entreprises PME, ETI et grands groupes d’aujourd’hui. Comme on pourrait le dire vulgairement, il s’agit de faire sortir les geeks de France et de découvrir leurs projets les plus innovants.

La finalité est de mettre sur le devant de la scène le fer de lance de l’innovation française pour que les entreprises n’ayant pas les moyens d’avoir un labo de R&D puissent acheter ces innovations et les intégrer dans leur offres.  Pour rappel, c’est comme ça qu’on crée des scale-up, ces entreprises commercialisant une innovation (technologique ou de service) à grande échelle.

D’ailleurs, Le président de la république a bien résumé la situation en annonçant durant le salon sa volonté de créer 10 scale-up valorisées à 100 milliards d’euros à horizon 2030 en France.
Cette annonce est alignée avec la stratégie amorcée il y a quelques années, notamment avec les investissements importants de la BPI, où l’innovation doit permettre la création d’entreprises françaises compétitives (voire leaders) à l’échelle internationale et en faire les nouveaux moteurs de l’économie française.
Et qui dit entreprises françaises se développant à l’international, dit surtout entreprises qui embauchent.

 

L’idée principale du salon est de trouver des partenaires commerciaux, mais aussi des investisseurs. Durant notre passage, nous avons principalement croisé des investisseurs étrangers venus chercher des startups françaises dans lesquelles investir. A ce stade de maturité des startups, seuls les VC peuvent répondre au besoin des startups.
En effet, les startups présentent sur le salon étaient déjà matures et leur activité déjà bien amorcée. De manière générale, on ressent bien que l’objectif commun des startups est de devenir leader sur le territoire, ou d’entamer prochainement un déploiement dans d’autres pays d’Europe.

A VivaTech, on trouve des startups venues seules présenter leur produits ou service mais il y a aussi les “porte-avions” qui débarquent avec leur lot de startups sous le bras.
Concernant les portes avions : ces grands groupes qui investissent le salon pour démontrer leur savoir faire et qui accueillent sur leur stand des startups, nous pouvions compter  Orange, LVMH et BNP Paribas, et aussi OVH.
Dans la même idée, des régions sont venues attirer les startups en montant leur propre stand, c’est le cas des pays de la Loire, de la nouvelle Aquitaine, L’occitanie.
Les incubateurs et accélérateurs sont aussi venus en équipe, à l’image du Village By CA ou de 50 partners.

 

Nous avons pu échanger avec Fabrice Marsella le CEO du Village by CA Paris, pour lui la présence des startups du Village est évidente !
Le village by CA s’est développée autour de 3 axes :

-1 accélérer la transformation digitale du groupe Credit Agricole mais pas que.
-2 L’open Innovation : aller chercher de l’inspiration auprès de ceux qui ne nous ressemblent pas.
-3 Se rapprocher des startups pour gagner en agilité. En mettant en relation des équipes de grands groupes et des startups, l’objectif est de bénéficier les uns les autres de ses atouts.

Créer des relations et des synergies entre les startups et les grands groupes est donc au cœur de l’ADN de cet accélérateur venu au salon avec 48 startups.

 

Concrètement, durant le salon, chaque startup, grande ou petite, en solo ou portée par un incubateur, un grand groupe ou tout simplement sa région, a un stand pour présenter son activité, et trouver des clients et/ou des investisseurs.

Évidemment, il y a une journée ouverte au grand public et à ce moment-là on range les bons de commandes et les carnets de chèque, au profit de démonstrations très pédagogiques et ludiques destinées à tous. Même si on reste sur une population de technophile.

 

A VivaTech, il y a aussi des conférences, mais nous vous prions de nous excuser, nous avons préféré échanger avec les entrepreneurs présents sur le salon. Par ailleurs, on pourrait s’attendre à retrouver ces conférences sur Youtube. ça serait un excellent coup de com’ pour VivaTech.

Et évidemment, il y a le concours de startups, mais nous en parlerons en détail dans l’épisode 2 !
Les deux coup de coeur de ce VivaTech sont :

Coup de coeur B2C : Y-Brush

Une brosse à dent électrique qui nettoie vos dents en 10 sec. Et donc la brosse dure 3 mois.
Pour le prix d’une brosse à dent électrique classique, vous gagnez 1m30 à chaque brossage Et accessoirement, vous avez les mains libres.

 

Coup de coeur B2B : Cosmian

 

Éditeur logiciel pour faciliter l’accès à la donnée : sans compromettre la sécurité ni la confidentialité.
Cette solution vous permet de chiffrer de manière intégrale vos données et vos algorithmes directement avec le microprocesseur (fonctionnalité SGX). Concrètement cela signifie que vous pouvez utiliser n’importe quel ordinateur du monde (ou du cloud) pour faire vos calculs, personne, même pas l’hébergeur du cloud ne peut accéder à ce que vous faites.
La question du “cloud souverain” devient secondaire grâce à cette technologie.

En conclusion, comme l’a dit un exposant croisé : il s’agissait d’une édition intimiste où l’on ne se bousculait pas dans les allées, où les startups avaient le temps de présenter sereinement leur innovation et répondre à nos questions. Et c’était bien agréable pour une fois d’avoir toutes ces startups pour nous tous seuls.

Si vous êtes une startup et que vous souhaitez exposer au prochain salon, nous vous recommandons de vous greffer à un organisme (grand groupe, région, etc).
Si vous êtes une PME/ETI et que vous hésitez sur la pertinence des startups présentent pour votre activité. Venez, prenez au pire du pire, vous prendrez un grand bol d’innovation. ça ne peut pas vous faire de mal.
Si vous êtes un investisseur, et que vous vous questionnez sur la qualité des startups. N’hésitez plus.
Si vous êtes un particulier, venez découvrir les startups, qui seront les grands groupes de demain. Et puis n’hésitez pas à déposer un CV dans les stands qui vous plaisent.

Toutefois, il reste encore de nombreuses entreprises que nous n’avons pas pu vous présenter dans cet article ainsi que de nombreuses innovations surprenantes comme la start-up Weather-Measures et son système météorologique qui permet d’adapter le processus de production en fonction de la météo, ou encore Effency coach digital qui vous accompagne selon votre personnalité afin d’améliorer les interactions dans l’entreprise.

Alors, pas d’inquiétude on vous racontera tout en détail dans l’épisode 2 !