Startup

Trad Online

 

Logo de la startup Trad Online

Quand une startup s’implante en Mayenne pour conquérir le marché mondial de la traduction en ligne, ça peut surprendre. Mais quand on voit la croissance de leur CA, ça fait rêver !

Avec des implantations à l’international, une équipe structurée et compétente et la bonne définition du mot “service”, Mathieu a su faire de Trad Online une véritable réussite entrepreneuriale.

Que proposez vous ?

Trad Online propose une gamme complète de services linguistiques : traduction de documents divers (commerciaux, contractuels, techniques, etc), sous de nombreux formats (Word, Excel, Powerpoint, fichiers Web, PDF, via des outils CMS) et à environ 400 entreprises clientes partout en Europe.
Nous traduisons principalement à partir du français, de l’anglais et de l’espagnol, vers une quarantaine de langues, en nous basant sur un pool de traducteurs freelances triés sur le volet au cours des dernières années.
Notre siège est depuis 2012 à Laval, en Mayenne après 4 ans basés à Boulogne-Billancourt et nous avons un associé à Paris, une salariée basée à Lyon et des associés à Barcelone, Amsterdam et un nouvel associé en Pologne !

Comment avez vous eu l’idée ?

J’ai lancé une petite activité de traduction freelance dès la fin de mes études, en 2002 et jusqu’en 2008, cela n’a fait que prendre de l’ampleur, j’ai donc décidé de quitter mon emploi fin 2007 et ai créé Trad Online SARL début 2008. C’était donc dans la continuité naturelle d’une activité freelance.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Comme indiqué ci-dessus, j’avais déjà des clients et des projets, me convaincre n’a pas été aussi compliqué que lorsqu’on lance un projet sans déjà avoir de clients.

A quels besoins répondez vous ?

Les besoins sont divers : simplement comprendre un contrat rédigé en langue étrangère, traduire des brochures commerciales pour utilisation par un délégation partant en voyages d’affaires, interpréter lors d’une réunion internationale, localiser un site Web e-commerce dans 17 langues pour attaquer 17 nouveaux marchés, etc.
Evidemment le besoin fondamental est de jongler intelligemment entre les langues et les cultures, ce qui est commun à tous nos clients.

Quel est votre coeur de cible ?

Toute entreprise ayant un lien avec une langue étrangère, c’est dire à quel point c’est vaste !

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous utilisons des approches commerciales classiques (aller sur un salon professionnel et rencontrer des prospects, téléphoner, envoyer des emails de présentation) et nous travaillons aussi de manière poussée à construire notre image et crédibilité en tant qu’agence de traduction sur Internet.
Par exemple, nous éditons un blog ayant pour thématique la traduction, l’international, l’entreprenariat, etc. Nous sommes aussi présents sur Linkedin, Viadeo, Twitter, Facebook et d’autres sites de réseautage professionnel.

Quel est le business model ?

Nous vendons un service à haute valeur ajoutée : la gestion complète de projets de traduction complexes, incluant recrutement/sélection de traducteurs compétents, relecture, respect des délais, contrôle qualité, etc.
Les clients nous payent en général au « volume de traduction » traité et selon que nous traduisons en interne ou en faisant intervenir des traducteurs freelances, nous incorporons une marge revenant à Trad Online.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Trad Online utilise Google Drive/Apps pour une partie de notre organisation, également un outil fait maison de gestion de projet de traduction, ainsi que des outils de terminologie spécifiques au métier.

Quels sont vos besoins ?

Nous cherchons en permanence à entrer en contact avec des clients potentiels et avec des traducteurs de talent.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Il n’y a pas que ces options ! C’est une vision de l’entreprise excluant une option encore plus intéressante : conserver son entreprise, la rendre rentable et pérenne, et vivre de son travail !

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Ils sont nombreux et partout : d’autres agences de traduction, certaines technologies (traduction automatique), etc.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

Nous sommes « bien organisés », ce qui réduit nos frais. Nous avons embauché des gens motivés et compétents, capables de gérer des projets complexes, sous pression et avec le sourire ! Et nous sommes engagés dans une démarche qualité et formation permanente, nous n’hésitons pas à nous remettre en cause.
Notre approche du social media et de la construction de notre image sur le Web, bien que devenue « standard » pour les grands groupes, est encore assez peu présente parmi les sociétés de traduction françaises, nous avons une certaine avance dans ce domaine.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Nous avons réalisé 1.29 ME de chiffre d’affaires en 2012, une progression sur un an de 80%. Cette année, nous allons consolider l’entreprise et encore améliorer nos services. Nous essayerons d’ouvrir deux nouvelles antennes à l’international pour toucher d’autres marchés.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 18 March 2019 par j'aime les startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Mathieu Maréchal
Employés : 10

Retrouvez toutes les autres startups de Rennes


One thought on “Trad Online

zahida aloui le June 30, 2013 à 1:10 am dit :

Bonsoir !
Je me présente une étudiante en mastère spécialité anglais et relations internationales ayant de vastes connaissances de traduction comme un volet d’interet!
J’aimerai bien vous aider et travailler en toute collaboration avec vous!
Je pourrai meme traduire en arabe !
Cordialement Monsieur!

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: