Startup

The Social Dressing

 

Logo de la startup The Social Dressing

A Nantes, il n’y a pas que des aéroports qui poussent ou la Loire qui coule… On y trouve aussi un beau panel d’entrepreneur-e-s.

Avec The Social Dressing, Julie s’attaque à vos placards, défend votre porte-monnaie et vous fait rencontrer vos voisins !

C’est pas pour rien que Nantes caracole en tête des classements des villes où il fait bon vivre.

Que proposez-vous ?

Le site de vide-dressing ou petites annonces de vêtements pour toute la famille, dédié à l’agglomération nantaise. Ceci est le cœur de métier du site, j’ai aussi lancé il y a 2 semaines la rubrique « créateurs de mode » locaux et nationaux qui permettent aux nantais de compléter leurs achats d’occasion par une touche d’originalité. Dans cette rubrique, je présente chaque semaine un créateur de mode (article journalistique) et lui créé un environnement graphique propre. J’ai à coté de cela une rubrique « blog » dans laquelle j’écris des articles sur l’actu mode de la ville.
Le site est donc une plate-forme sur laquelle je mets en relation les Nantais pour qu’ils s’achètent/se vendent des vêtements et accessoires de mode et pour qu’ils aient envie de connaître des créateurs, je les sensibilise à ce coté « fait-main » pièces uniques », en parallèle aux vêtements d’occasion.

Comment avez-vous eu l’idée ?

Des placards qui débordent, une envie incessante de renouveler la garde-robe et surtout l’envie de créer des rencontres entre les nantais. Nous avons tous des cercles d’amis arrêtés et avec le train de vie de chacun, il est difficile de rencontrer de nouvelles personnes. J’ai voulu palier ce problème en proposant un site local afin de créer des occasions de rencontres entre vendeurs et acheteurs. En essayant les vêtements chez l’un ou l’autre ou autour d’un café, les gens se parlent et peuvent se découvrir de nouvelles amitiés. Mélanger les gens, entre différentes classes sociales et milieux, voici ma volonté. D’où le nom « the social dressing », venant de the social network, pour créer un réseau local autour de la mode.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Pour aller plus loin que cette volonté de rassembler les nantais et de créer cette proximité, bien sûr, il y a cet aspect de trouver les bons plans qui vont à l’encontre de la crise, trouver des vêtements d’occasion de qualité permet de mieux vivre ses fins de mois tout en se faisant plaisir. Cela est vrai pour les personnes ayant de faible revenus mais aussi pour les personnes à revenus plus importants : elles vident leurs placards de belles choses rarement portées, ce qui fait le bonheur des autres, et elles peuvent réunir quelques sous pour se faire plaisir à nouveau. Les grandes marques deviennent ainsi accessibles à un plus grand monde. Tout le monde en sort gagnant.

Depuis combien de temps avez-vous commencé ce projet ?

J’ai commencé à travailler dessus en mars 2012 et j’ai lancé le site le 3 septembre 2012, jour de la rentrée scolaire.

A quels besoins répondez vous ?

– l’envie de renouveler sa garde-robe plus souvent,
– des prix raisonnable pour acheter des vêtements et moyen pour revendre des vêtements en bon état que l’on ne porte plus,
– faire de nouvelles rencontres,
– et découvrir des créations de mode originales.

Quel est votre cœur de cible ?

La population de l’agglomération nantaise, de 16 à 55 ans environ, intéressée par le web, avide de rencontres, de bons plans.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

La presse, les réseaux sociaux.

Quel est le business-model ?

Les vendeurs peuvent mettre en avant des vêtements par un système d’options payantes, et le fait de mettre en avant des créateurs par une prestation journalistique et graphique.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Site web, application mobile.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les sites nationaux de vide-dressing, mais ils ne possèdent pas ce caractère social (induit par le coté local), nous n’avons pas le même objectif.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?

Le site a été créé dans la volonté de refléter la ville de Nantes, ville qui a une identité culturelle forte, il est très esthétique, il est fait pour donner envie. Toutes les petites annonces sont modérées, le site n’est pas un vide-grenier, je n’accepte que les annonces bien présentées.
Tout est très qualitatif, les articles de presse, les articles sur les créateurs, les bannières… Rien n’est laissé au hasard.
Le site s’adresse à tous les nantais mais il demande un effort en matière de présentation des annonces.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Avec une bonne partie des Nantais connectés chaque jour pour renouveler leurs garde-robe, tous reliés dans une sorte de réseau de nouvelles amitiés.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 13 December 2012 par j'aime les startups

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Julie LAURENT
Employés : 1

One thought on “The Social Dressing

The Social Dressing | J'aime les startups | Start-up Nantes | Scoop.it le December 23, 2012 à 10:21 pm dit :

[…] Le site de vide-dressing ou petites annonces de vêtements pour toute la famille, dédié à l'agglomération nantaise. Ceci est le cœur de métier du site, j'ai aussi lancé il y a 2 semaines la rubrique « créateurs de mode » locaux et nationaux qui …  […]

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: