Home > Startup > Qualiplainte

Logo de la startup Qualiplainte

Qualiplainte

#Startup #B2B #B2C #Fintech & LegalTech #Tech Dernière mise à jour : 22/04/2020
  • Fondateurs : Julien GAUTIER
  • Levée de fonds : 135 000 €

La startup Qualiplainte à créé une appli web pour vous accompagner dans le dépot de plainte en ligne.

Que proposez vous ?

Nous proposons une solution de dépôt de plainte en ligne pour tout type d’infraction et sans aucun déplacement grâce à l’intervention d’avocats, intégralement en ligne. D’abord, nous orientons gratuitement le justiciable vers la bonne démarche, ensuite, si nécessaire, nous organisons un accompagnement complet jusqu’à la saisine officielle de la Justice.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’expérience terrain de deux avocats, rompus aux procédures judiciaires: le “retour client”, depuis plus de quinze ans, amène à un constat clair: la plainte pénale, c’est un besoin mal servi. D’abord, plus de la moitié des plaintes sont classées sans suite car insuffisamment caractérisées ou mal qualifiées, ensuite, alors que depuis 2019 la Loi le permet, aucune démarche ne permet aujourd’hui de porter plainte intégralement en ligne. L’idée de créer cette plateforme de plainte en ligne avec l’assistance d’avocat est devenue une évidence!

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

La Loi portant réforme de la Justice (23 mars 2019), a créée la possibilité de porter plainte en ligne mais a aussi permis de dématérialiser l’ensemble des actes de la procédure pénale: une fois les décrets d’applications et les arrêtés ministériels étudiés, il était tant de lancer la première legaltech oeuvrant en matière de procédure pénale.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons lancé notre MVP en début d’année.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous offrons la possibilité au justiciable de porter plainte, intégralement en ligne, avec l’assistance d’un avocat dès le stade de la plainte, pour tout type d’infraction. Si les faits ne justifient pas une plainte, nous proposons également un registre de main courante en ligne, ce qui permet de faire la déclaration sans avoir à se déplacer.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous avons vocation à nous adresser aux particuliers qui s’estiment victimes d’infractions pénales, notamment lorsque l’auteur est identifié ou identifiable. Pour avoir un ordre d’idée, chaque année, ce sont plus de quatre millions de procès-verbaux qui sont transmis aux parquets. Nous avons commencé le travail sous plusieurs thématiques, dont notamment, le cyberharcèlement, le harcèlement moral, les tapages injurieux ou nocturnes, mais il y en a bien d’autres.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Au delà des stratégies SEA / SEO classiques, nous comptons beaucoup sur le retour de nos premiers clients, avec l’adoption dès les premiers jours d’un système d’avis vérifiés. Pour l’instant, les retours sont excellents. En fait, notre solution est innovante et nos utilisateurs sont surpris de pouvoir accéder à un niveau de service élevé (disponibilité d’un avocat sous 24h), avec une procédure entièrement digitalisée mais pour autant sécurisée (Actes d’avocats électroniques). En effet, en général, ces outils sont très utilisés en matière contractuelle et en droit des affaires, mais très peu mis à la disposition des particuliers.

Plateforme de plainte en ligne avec l'assistance d'un avocat, BtoC qui oriente les justiciables et accompagne le dépôt de plainte.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Côté BtoC, les utilisateurs payent en ligne la prise en charge de leur dossier moyennant un tarif unique et forfaitaire. Côté, BtoB, dès que le projet aura passé sa phase d’amorçage, nous aurons à structurer notre réseau d’avocats partenaires pour assurer le suivi des plaintes.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Node JS/Angular.

Quels sont vos besoins ?

Nous allons continuer à travailler pour augmenter notre visibilité sur Internet et faire de Qualiplainte une marque de référence pour le dépôt de plainte en ligne. Nous préparons un premier tour de table d’ici la fin de l’année.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous sommes les seuls à investir notre segment de marché de manière dépackagée. A terme, Qualiplainte a vocation à devenir le site de référence pour la plainte en ligne, pourquoi pas en partenariat avec des acteurs de plus grande envergure ? Nous verrons bien la suite!

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nos principaux concurrents sont quelques acteurs legaltech qui se positionnent sur la plainte en ligne sans véritablement en proposer aux utilisateurs car, légalement, seul des avocats peuvent accompagner à une plainte en ligne.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous proposons un dépôt de plainte entièrement digitalisée. Cela n’est possible qu’avec l’intervention d’un avocat qui apporte sécurité juridique et conseil personnalisé.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous sommes les premiers. Avantage concurrentiel par l’intervention de l’avocat en ligne notamment avec les outils numériques tels que l’acte d’avocat électronique.

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Avec un première levée de fond opérée, nous pouvons entamer le travail d’acquisition à grande échelle et poursuivre le développement de la plateforme (chatbot, IA, etc…).