Playful Culture

#Startup #B2C #Education & Culture #Metaverse #Tech Dernière mise à jour : 20/08/2021
Logo de la startup Playful Culture
  • Fondateurs : Lily-Ann Perrin
  • Toutes les startups de Paris

Playful Culture est une startup qui a créé un atelier ludo-éducatif en tirant partie de la réalité augmentée.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Ateliers culturels ludo-éducatifs avec réalité augmentée pour enfants de 7 à 11 ans dont le premier thème rend hommage à la Grèce antique, terre des JO antiques ! Il s’agit de sauver Emma, Sam et le chien Rocki d’un saut spatio-temporel, en relevant trois défis sensoriels avec indices en réalité augmentée.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Les professeurs des écoles de primaire recherchent des interventions transversales qui illustrent les thèmes ou projets qu’ils ont choisi de développer toute l’année avec la classe en fil conducteur. Playful Culture leur propose un atelier mémorable, facile et en classe. En effet, les thèmes sont traités par le jeu et le numérique, l’accès au digital est facilité par la fourniture des tablettes et compte tenu des restrictions sanitaires, Playful Culture se déplace dans les classes.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Playful Culture croit aux perspectives des réalités virtuelles, notamment la réalité augmentée, pour les apprentissages, en l’insérant comme élément dans une offre ludique et sensorielle. La réalité augmentée est la technologie virtuelle via des tablettes la plus conseillée pour les enfants de moins de 12 ans avec un stade de développement mature.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Je poursuivais des études en art et culture lorsque la pandémie frappa au printemps 2020. J’ai fait l’école à domicile à mes deux filles de 8 et 11 ans à l’époque. Parmi toutes les matières je trouvais que l’Histoire était une discipline complexe or les tendances des industries créatives, notamment les expériences immersives pouvaient être mises à profit avec sens pour l’éducation des plus jeunes.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


J’ai envoyé le projet à plusieurs organismes culturels et à un incubateur en 2020. L’incubateur culturel IESA a été enthousiasmé par mon projet et cela m’a encouragé à porter mon concept à exécution par l’entrepreneuriat.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


L’idée de lieu immersif pour l’éducation sur le thème de l’Histoire est né tout début 2020, j’ai écrit un business model que j’ai partagé puis j’ai porté le projet par l’entrepreneuriat à partir de janvier 2021.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Playful Culture cible les professeurs des écoles primaires du Grand Paris, ainsi que les animateurs de centre de loisirs et les médiateurs de centre culturels.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Après 6 mois de développement de beta testing, 120 enfants ont déjà bénéficié de l’atelier Grèce antique. La stratégie de développement repose sur trois axes : une campagne de communication numérique et presse, des partenariats avec des organismes installés et reconnus par les clients et enfin, une campagne de communication postale directe auprès des écoles et des centres.


Playful Culture propose d'apprendre autrement avec le jeu et le numérique, au travers d'ateliers culturels ludo-éducatifs avec réalité augmentée.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Le business model est une facturation par nombre d’enfants sur une session présentielle ce qui permet de s’adapter aux différentes tailles de classe ou de groupes. Dans un deuxième temps, il s’agira de céder l’exploitation à des centres culturels dotés de tablettes. Dans un troisième temps, Playful Culture donnera accès à l’application en store et aux kits à commander en ligne.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Mes concurrents sont d’une part les organismes culturels qui opèrent déjà auprès des scolaires. Playful Culture choisit alors les thèmes d’intérêt qui sont délaissés par ces concurrents et les propose à ces organismes pour compléter leur catalogue.

D’autre part, mes concurrents sont les agences spécialisées en réalité augmentée dotées d’équipes techniques in situ. Cependant, ceux-ci choisissent bien souvent de traiter de thèmes plus scientifiques qu’historiques, sans forcément ludifier l’apprentissage.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Deux avantages par rapport aux concurrents : tout d’abord, une agilité du développement de thèmes et deuxièmement la personnalité de la fondatrice au carrefour de compétences d’ingénieur, une fibre artistique et une formation en administration de projets culturels.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Je me démarque par * le choix des thèmes traités, * le concept combiné du jeu, du sensoriel et du numérique et enfin par * le service à domicile avec fourniture des tablettes.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Les plans de Playful Culture sont de faire briller les étoiles dans les yeux des enfants du Grand Paris puis de toute la France enfin aux francophones en international !


Quels sont vos besoins ?


Les besoins de Playful Culture sont tout d’abord de confirmer le marché : se faire connaître par une bonne communication et de bons partenariats. Les revenus permettront de financer le développement de nouveaux thèmes qui rendra l’offre de Playful Culture plus attractif. Fort de cela, Playful Culture cherchera des associés pour le marketing et le développement technique.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Dans un an, Playful Culture aura recruté quatre salariés alternants en graphisme, médiation, communication et ventes ! L’équipe ainsi constituée permettra à ce que plus d’enfants puissent apprendre autrement par le jeu !