Logo de la startup Satelia annonce une levée de fonds de 10 M€

Satelia annonce une levée de fonds de 10 M€

#news Dernière mise à jour : 27/10/2022
  • Fondateurs : Nicolas Pages
  • Nombre d'employés : 87
  • Levée de fonds : 10 000 000

Satelia, la plateforme de télésuivi médical, lève 10 millions d'euros auprès d'IMPACT partners

Partage cette bonne nouvelle

Lancé il y a 4 ans, Satelia, leader de la télésurveillance médicale en France, vient de boucler un financement de 10 millions d’euros auprès d’IMPACT partners, première plateforme dédiée à l’impact investing en Europe, pour accélérer son développement sur l’hexagone et à l’international. Retour sur cette scale-up à l’ascension fulgurante issue d’un CHU, qui souhaite être le fer de lance de la e-santé en Europe, et qui a su s’imposer comme un modèle social innovant dans l’écosystème.

Une scale-up médicale remboursée à 100% par la sécurité sociale, qui répond à un besoin fort

Créée en 2017 par Nicolas Pages, jeune médecin anesthésiste-réanimateur, Satelia est une plateforme de télésurveillance médicale pour les maladies chroniques : « Notre mission est d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies chroniques, comme l’insuffisance cardiaque ou les cancers. Préserver la qualité de vie de ces patients est un enjeu médical et éthique. », explique le Dr Nicolas Pages, cofondateur de Satelia.

Le système de soin est dans une situation difficile et de nombreux territoires sont en situation de pénurie sanitaire. Aujourd’hui ce qui est communément appelé « déserts médicaux » représente une part importante du territoire français et cette réalité ne touche pas que les secteurs ruraux. Pour preuve, l’Ile-de-France est le premier désert médical du pays selon l’arrêté ministériel du 1er octobre 2021. Les urgences sont en souffrance – certaines ont fermé cet été – tout comme le milieu médical. Satelia apporte une réponse facile à mettre en place et concrète en aidant les hôpitaux, les cliniques et les médecins libéraux à améliorer le suivi de leurs patients atteints de maladies chroniques au travers de ses programmes innovants, qui crée du lien social et du lien médical.

« En dehors d’une consultation ou d’une hospitalisation, les patients ne sont pas en contact avec leur professionnel de santé, c’est-à-dire plus de 95% du temps. Ces programmes de télésuivi, de coordination et d’augmentation des connaissances médicales leurs permettent d’avoir la garantie d’un parcours de soins dans les plus hauts standards, évitant les ruptures préjudiciables à la santé. », poursuit le Dr Nicolas Pages.

Une levée de fonds pour des nouveaux projets, des études cliniques et préparer une internationalisation

La scale-up Satelia s’est établie en 4 ans seulement avec plus de 220 centres français équipés, délai remarquable dans le milieu médical. Satelia fait partie des rares entreprises à avoir reçu l’agrément permettant d’être pris en charge par la sécurité sociale et remboursé à 100%. « Cette levée de fonds nous permettra d’accélérer nos projets pour être dans 5 ans, dans 5 pays avec 5 grandes pathologies chroniques couvertes. Un financement, c’est aussi une crédibilité du projet et sa capacité à délivrer ce qui est prévu. Nous pensons pouvoir aider les acteurs médicaux à développer plus aisément leurs parcours patients et apporter des savoir-faire soignants et des outils adaptés au terrain. La coordination humaine est essentielle. », déclare le Dr Nicolas Pages.

Aujourd’hui, Satelia compte 87 salariés dont 43 infirmières et 4 médecins. D’ici 3 ans, l’entreprise prévoit de renforcer ses équipes avec 220 personnes. « Nous recrutons dans tous les métiers notamment la tech, le marketing et le commercial pour mieux communiquer sur nos innovations, mais aussi plus d’une centaine d’infirmières qui veulent prodiguer des soins dans un environnement agréable. C’est une opportunité unique de devenir actionnaire de son entreprise et récolter les fruits d’un travail collectif. Toute personne qui souhaite apporter son énergie à l’aventure d’une scale-up en santé à fort impact social est la bienvenue. », poursuit le Dr Nicolas Pages.

Une étude scientifique évaluant l’apport de Satelia Cardio, notamment en termes de réduction des hospitalisations et d’augmentation de la qualité de vie des patients suivis, ainsi que d’économie pour la sécurité sociale, doit être réalisée. « Cette étude médico-économique sur Satelia Cardio est en cours à la demande des institutions sanitaires et les résultats devraient être disponibles l’été prochain. Cela sera une des plus importantes études en Europe sur la télésurveillance des maladies chroniques, qui comptera environ 20 000 patients. », conclut le Dr Nicolas Pages.

Un engagement social unique

Comment cela fonctionne-t-il ? Les patients inclus dans le programme de télésurveillance communiquent régulièrement des informations sur leurs symptômes et leur qualité de vie. Un algorithme créé avec les experts de la pathologie détecte les éventuelles situations à risque et prévient le médecin qui contactera le patient en cas d’urgence. A cela s’ajoutent deux choses importantes : la coordination humaine du patient dans son parcours de soins, et l’accompagnement thérapeutique pour renforcer la connaissance des patients sur leur maladie, sur des thématiques comme les signes d’alerte, les traitements, ou l’alimentation. « Satelia est la solution la plus inclusive du marché et cela a été un élément clef dans notre décision d’investissement. Au-delà d’être accessible pour les patients dans les déserts médicaux, la solution l’est aussi pour les patients en situation d’illectronisme, c’est-à-dire ne sachant pas utiliser les outils digitaux et objets connectés. Selon l’INSEE, 67% des plus de 75 ans sont dans cette situation, et donc l’engagement de Satelia pour réduire les hospitalisations de tous les patients atteints d’insuffisance cardiaque, y compris dans cette situation d’illectronisme, est un véritable acte de justice sociale. » [1],[2], ajoute Astrid Fockens, directrice associée d’IMPACT partners.

Depuis 2018, plus de 10 000 patients ont été suivis par leurs médecins avec l’aide de Satelia, et ont pu bénéficier du programme de suivi des patients des insuffisants cardiaques. Ce programme associe une application, un algorithme et une unité de télésoin infirmier qui éduque et coordonne, composée de 43 infirmières salariées spécialisées en télésuivi, coordination et accompagnement thérapeutique, ce qui fait de Satelia l’acteur de référence de la télésurveillance des maladies chroniques.

[1] 17% de la population française est illectronique (incapacité à utiliser le numérique, les tablettes ou objets connectés), 67% des plus de 75 ans. (Source INSEE) https://www.insee.fr/fr/statistiques/4986976
[2] https://www.vie-publique.fr/en-bref/271657-fracture-numerique-lillectronisme-touche-17-de-la-population