Home > News > AOS

Logo de la startup

AOS

#news Dernière mise à jour : 17/11/2020
  • Fondateurs : Thomas Cassou, Alexandre Brochot
  • Nombre d'employés : 80
  • Levée de fonds : 4 000 000

AOS annonce le recrutement de 70 collaborateurs en 2021 pour accompagner sa croissance !

AOS digitalise les appels d’offres du BTP en dépoussiérant un secteur ancré dans le passé. Pour accompagner sa croissance, AOS recherche 70 nouveaux talents principalement sur les métiers commerciaux, produit, marketing et techniques.

Après 1 an de R&D, AOS (Appels d’Offres Simplifiés) commercialise sa plateforme en 2018. Leurs clients sont les donneurs d’ordres qui lancent des appels d’offres dans le cadre de projets immobiliers. Entre 2017 et 2020, les deux fondateurs lèvent 4 millions d’euros. La start-up est devenue une scale-up en 2 ans ! Elle compte aujourd’hui plus de 80 collaborateurs.

AOS étoffe toutes ses équipes : développement web, commercial, marketing, produit… Il y en a pour tous les goûts, mais aussi pour tous les profils. Soucieuse de sa diversité de collaborateurs, l’entreprise recherche avant tout des « personnalités » en adéquation avec ses valeurs, au-delà du simple diplôme. Curiosité, solidarité, ambition, esprit d’équipe et écoute sont les qualités recherchées chez leurs candidats.

En 2021, AOS recrutera 70 talents : commerciaux, développeurs web… En 2020, et ceci malgré le contexte de la Covid-19, AOS a recruté et intégré plus de 70 personnes, le tout essentiellement par le biais de la visioconférence. Et l’entreprise ne compte pas s’arrêter là. 70 nouveaux collaborateurs sont attendus d’ici la fin de l’année 2021 afin de continuer de doubler (ou presque) l’équipe actuelle. Avec une parité aujourd’hui de 40% de l’effectif féminin, et 60% du côté masculin, les futures arrivées d’AOS ont également comme objectif de viser la parité au sein de l’entreprise.

« En tant qu’entreprise du numérique, nous recrutons aussi bien parmi les écoles comme Epitech, 42 ou SKEMA, mais pas que ! Nous cherchons à mixer au maximum la variété de nos profils pour réussir à construire une vraie culture d’entreprise. Mon défi quotidien est de rendre attractif le secteur du BTP, peu connu sur le marché du travail par les profils digitaux. » explique Héléna Djen, DRH d’AOS.