Home > Startup > Mailo

Logo de la startup

Mailo

#Startup #B2B #B2C #services #Tech Dernière mise à jour : 15/04/2020
  • Fondateurs : Pascal Voyat et Philippe Lenoir

La startup Mailo propose une boite mail payante car ils n’exploitent pas vos données.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Mailo propose des services de messagerie et de stockage pour les particuliers, les associations, les écoles et les TPE-PME dans une version gratuite et une version Premium à partir de 1 € par mois. En parallèle, Mailo propose une messagerie familiale sécurisée pour les 6-14 ans, Mailo Junior.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Mailo offre une plateforme complète de communication et de stockage – e-mail, agenda, carnet d’adresses et cloud notamment – et se pose en véritable alternative aux services des GAFA. Grâce à Mailo, les Français peuvent profiter d’un service performant en ayant la garantie que leurs données restent réellement personnelles et que leur courrier électronique n’est ni lu, ni aspiré pour alimenter le big data américain.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous développons notre propre technologie basée sur les standards actuels d’internet. Mailo est un service de technologie 100 % française. Par ailleurs, nous vendons cette technologie à des opérateurs de messagerie.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous sommes une société éditrice de solutions de messagerie pour opérateurs depuis 20 ans. L’émergence de la problématique de la souveraineté numérique, exacerbée par le monopôle des GAFAM, nous a fait prendre conscience que nous devions proposer aux internautes européens une alternative sérieuse à Gmail.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Le respect absolu de la vie privée de nos utilisateurs a toujours été dans notre ADN, nous avons été la première messagerie à l’inscrire dans une charte, dès 2011, bien avant le choc des révélations d’Edward Snowden. Les questions autour de la protection de la vie privée, de plus en plus prégnantes, nous ont convaincu de lancer un service éthique et made in France.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Mailo tire parti de 25 ans d’expérience dans le courrier électronique, notamment avec le groupe Mail Object. La nouvelle identité du service, lancée en mai 2019, concrétise les ambitions de plateforme souveraine à l’échelle française et européenne.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Mailo cible les particuliers et plus spécifiquement les familles grâce à des solutions adaptées pour tous. Le service est également à destination des entreprises (TPE et PME). À moyen terme, nous visons également le marché du BtoBtoC, c’est-à-dire les FAI ou les grands comptes qui disposent de clientèles captives importantes, désireuses de solutions de communication ou d’intermédiation fiables et éthiques.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous démarrons avec une base de 700 000 utilisateurs : ce sont nos premiers ambassadeurs. Nous travaillons par ailleurs à améliorer notre notoriété auprès du grand public, à nous inscrire pleinement dans l’écosystème de la French Tech. Pour cela, nous nous appuyons sur une agence de presse et sur une agence de communication de premier plan.


Mailo est une plateforme française de messagerie et de cloud qui protège ses utilisateurs de toute intrusion mercantile et de tout pillage de données.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Pour ce qui est du marché grand public, nous tirons nos revenus des abonnements (les comptes Premium sans publicité sont proposés à partir de 1 € par mois) et de la publicité, basée uniquement sur la navigation et pas sur le contenu des mails. Nous préparons par ailleurs une offre destinée aux entreprises, qui sont en train de comprendre qu’une messagerie souveraine est vitale pour notre économie à l’heure du CLOUD Act. Ce segment de marché va représenter une part importante des revenus de Mailo durant les prochaines années.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Clairement : Gmail. Par sa force de frappe et par des moyens déloyaux, comme la défiscalisation et la quasi-obligation d’ouvrir une adresse Gmail pour activer Android, Google a imposé sa messagerie dans le monde entier. Mais aussi Yahoo (mail), Facebook (messagerie instantanée) et Amazon (cloud) dans une moindre mesure. Les GAFA dominent aujourd’hui plus de 70 % du marché en France.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Notre ancienneté et notre excellence technique sûrement, le timing sans aucun doute. Les révélations d’Edward Snowden, la mise en place du RGPD et le scandale Cambridge Analytica ont changé les regards. Après un temps d’utilisation béate des services des GAFA, les internautes prennent conscience des énormes enjeux autour des nouvelles technologies. Enjeu au niveau des données personnelles, enjeu économique et de souveraineté. Nous sommes la réponse aux citoyens qui ne se résignent pas à ce que notre société confie l’ensemble de ses communications et données personnelles à Facebook, WhatsApp ou Gmail.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


D’abord nous sommes français, et nous le revendiquons. Cela se traduit d’abord par des valeurs fortes, un respect absolu de la vie privée et une proximité avec les utilisateurs, qui ne sont pas pour nous de la chair à pâté pour le Big Data américain. Économiquement et socialement ensuite, nous participons à défendre la souveraineté numérique de la France et de l’Europe. La qualité d’innovation et de robustesse de notre technologie qui est entièrement développée en interne par nos ingénieurs n’est plus à démontrer et c’est pourquoi elle est choisie par de grands opérateurs comme Bouygues Telecom pour servir leurs millions d’utilisateurs. Nous nous inscrivons dans l’écosystème de la French Tech et nous payons tous nos impôts en France. Enfin notre messagerie grand public Mailo que nous éditons est une des plus riches en fonctionnalités du marché : faites-en l’expérience !


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


D’abord conserver une indépendance technologique et stratégique tout en multipliant des alliances stratégiques pérennes avec des acteurs français complémentaires, dans le domaine de l’hébergement par exemple. Associer ensuite des partenaires institutionnels français et européens tels que la CDC ou la BEI, et attirer des investisseurs financiers de 1er rang capables d’accompagner le déploiement européen. Enfin envisager une revente à un grand groupe français et/ou européen portant les valeurs de souveraineté pour notre continent face aux GAFA.


Quels sont vos besoins ?


10 M d’€ sous 18 mois, puis 50 M d’€ sous 36 mois.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Comme la référence nationale dans le domaine des services de communication et de stockage souverains avec une marque forte « MAILO » connue du grand public.