Logo de la startup KOZE

Il y a en France une loi qui oblige les entreprises (répondant à certains critères) d’employer un minimum de personnes handicapées sous peine d’amende. Et voici KOZE, l’outil qui accompagne les RH dans cette démarche ! Brillant !

Que proposez vous ?

KOZE est une solution digitale RH dédiée aux politiques handicaps des entreprises.
Cette solution se matérialise par une plateforme numérique d’information, de sensibilisation et d’accompagnement à destination des salariés et de suivi de la politique pour le service RH.

Ces fonctionnalités permettent une externalisation complète de la mission handicap.

Comment avez vous eu l’idée ?

Aujourd’hui, les entreprises de 20 salariés et plus, doivent avoir 6% de travailleurs handicapés dans leurs effectifs ou s’acquitter d’une contribution financière.
Pour la majorité des entreprises, les politiques sont inexistantes ou connaissent leurs limites. Nous proposons une solution innovante pour l’optimisation de la contribution des entreprises.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Un ensemble de rencontres et de nombreux échanges qui nous ont permis de valider notre modèle et de faire ressortir toute la complexité de cet environnement.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons développé le projet pendant près de 2 ans afin d’appréhender le secteur dans sa globalité et d’affiner notre modèle en fonction. Nous avons lancé l’activité en juin 2015.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Nous répondons principalement à un besoin d’accompagnement des entreprises et de leur collaborateurs sur les sujets du handicap, d’optimisation de leur contribution et de valorisation de leur l’image de marque.

Quel est votre cœur de cible ?

Toutes les entreprises de plus de 20 salariés avec u ciblage sur les entreprises entre 200 et 1000 salariés. C’est à dire celles ne disposant pas d’une taille suffisante pour mettre en place une vraie mission handicap.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Par démarchage direct auprès de nos prospects, tout en mobilisant de manière significative les réseaux sociaux.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre Business Modèle repose sur un prix par salarié par mois (sur l’effectif global) tout en bénéficiant d’un dispositif légal permettant aux entreprises de déduire jusqu’à 10% de leur contribution pour des actions de leur choix en faveur du handicap.

Notre plateforme rentre dans cette enveloppe.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Notre plateforme est développée en Drupal avec une Base de données en MySQL.

Quels sont vos besoins ?

De faire évoluer notre plateforme avec de nouvelles fonctionnalités déjà identifiées, de nouveaux locaux et donc de financements.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous n’avons pas de plans particuliers en tête pour le moment. Nous nous concentrons d’abord sur le développement avant d’envisager d’autres options.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Les cabinets de conseil en politiques handicap.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Une approche moins traditionnelle du secteur, tournée vers les nouvelles technologies avec de nouveaux outils.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Notre plateforme ! notre philosophie et une véritable compréhension des enjeux auxquels sont confrontés nos clients.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Comme un acteur incontournable du handicap,” La mission handicap externalisée des entreprises”

Cette présentation de startup a été mise à jour le 28 February 2016 par Foudraz

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Christophe Foudraz, Lucas Hamani, Sebastien Rostagny, Hugo Foudraz

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: