Logo de la startup Shine

Shine propose une double solution pour les entrepreneurs et les indépendants : d’une part un compte bancaire et un assistant pour la ‘paperasse’ :

Que proposez vous ?

Shine est la première néobanque entièrement pensée et conçue pour les travailleurs indépendants. Elle associe un assistant administratif personnel et un compte bancaire gratuit dans une application pratique, fiable et ludique.
En résumé, Shine est le kit de survie administratif et bancaire des indépendants.

Comment avez vous eu l’idée ?

L’idée de Shine vient de la rencontre entre les deux co-fondateurs, Nicolas Reboud et Raphaël Simon. Raphaël était alors freelance pour la précédente entreprise de Nicolas, Printic. Ce statut lui convenait à merveille, à l’exception de la charge administrative : créer son statut, choisir son régime, déclarer et payer ses cotisations, relancer ses clients… Autant de tâches chronophages, qui l’empêchaient de se concentrer sur son cœur de métier. De là est née l’idée d’un véritable copilote pour indépendants, qui permette à ces derniers de se concentrer à 100% sur leur job sans se préoccuper des tracasseries administratives.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Il n’existe pas de service conçu à 100% pour les indépendants. Ils sont ciblés soit par des banques pros avec des comptes conçus pour des PME (avec des besoins très différents, et des tarifs souvent bien trop chers), soit par des banques s’adressant à des particuliers. Le manque de considération à l’égard de cette cible a convaincu Nicolas et Raphaël de lancer ce service.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nicolas et Raphaël ont commencé à travailler sur le projet à plein temps en janvier 2017, et l’application est sortie sur les stores en février 2018.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Shine est la seule application pensée et conçue spécifiquement pour les travailleurs indépendants. Elle combine toutes les fonctionnalités nécessaires à cette cible, afin d’évoluer sereinement dans le labyrinthe administratif français.
Elle est simple d’utilisation, sécurisée et n’intègre ni services, ni frais inutiles.
Shine répond tant aux besoins de ceux qui veulent se lancer (il suffit de 5 minutes pour créer son statut d’auto-entrepreneur avec Shine), que de ceux qui l’ont déjà fait et veulent se conformer à leurs obligations légales tout en se simplifiant la vie (Shine inclut un compte bancaire et un assistant administratif adapté aux besoins des indépendants).

Quel est votre cœur de cible ?

Shine ne s’adresse pas uniquement aux jeunes freelances parisiens travaillant dans la tech, elle s’adresse à tous les indépendants, freelances, artisans, micro-entrepreneurs et professions libérales de tous âges et de toute la France. Pour tous ceux-là, Shine veut être un véritable copilote.
Rien de plus simple pour se lancer, il suffit d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile pour créer son compte. Pas besoin de scanner, de simples photos suffisent.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

La grande majorité de notre communication s’est faite via le bouche à oreille. Nous fonctionnons également beaucoup avec des partenariats avec des plateformes de freelancing.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Shine a fait le choix de proposer une version de base gratuite pour que tous les indépendants aient une solution qui leur simplifie la vie.
Shine se rémunère de deux façons :
– une version payante pour les utilisateurs qui ont besoin de fonctionnalités avancées (à venir courant 2019)
– des commissions sur certains mouvements (paiements à l’étranger, réception de paiements par cartes bancaires)

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Backen (Node/js, Python), Frontend (Next.js, React JS), Devops (Google Stackdriver, Google Cloud Platform, GitHub, AWS), Mobile (React Native), Continuous Integration (CircleCI), IDE (Atom).

Quels sont vos besoins ?

Nous souhaiterions double nos effectifs d’ici la fin de l’année pour travailler sur de nouveaux produits et de nouvelles fonctionnalités.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Après avoir levé 2,8 millions d’euros en juillet 2017 auprès de Daphni, Kima Ventures et de plusieurs business angels, Shine a effectué, en août 2018, une seconde levée de fonds de 8 millions d’euros. Ce tour de table a été complété auprès de XAnge (Ledger, Chauffeur Privé, Lydia) et Daphni, investisseur historique, et les business angels Gilles Samoun et Ed Zimmerman.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Nous avons pour concurrent à peu près tous les services qui touchent de près ou de loin à la banque ou la gestion administrative. Pourtant, nous ne regardons pas tellement ce qui se fait, et essayons de créer une nouvelle catégorie de service : nous avons un lien de confiance très fort avec nos utilisateurs, car nous sommes les premiers à créer un service à partir de zéro pour eux.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous sommes les premiers à proposer, aux indépendants, des services novateurs et réellement adaptés à leurs besoins, que ce soit au niveau financier, administratif, ou de la relation client.
Shine s’adresse à tous les indépendants, quel que soit leur statut (auto-entrepreneur, profession libérale, SASU, EURL, entreprise individuelle etc.) et quel que soit leur métier: freelance du digital, VTC, biker, avocat, mécanicien… Nous avons même des coiffeurs et des médecins parmi nos clients. Nous avons tous les âges et toutes les zones géographiques représentées.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous nouons un lien très fort avec nos utilisateurs et sommes très à l’écoute de leurs retours. Nous souhaitons dans cette optique continuer le développement du produit sur deux axes :
– Continuer à simplifier la comptabilité des indépendants
– Proposer des services financiers dédiés à leur activité. Les indépendants sont une tranche de la population délaissée par les banques traditionnelles, souvent en raison d’absence de revenus réguliers ou de CDI.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Les problèmes qu’affrontent les indépendants ne s’arrêtent pas à la France, ils se rencontrent dans toute l’Europe. Nous souhaitons donc nous internationaliser dès l’année prochaine. Nous n’avons pas encore fixé par quel pays nous allons commencer. Nous souhaitons devenir la banque de référence des indépendants en Europe. Pour cela nous souhaitons nous ouvrir à 3 pays d’ici 2020 et passer de 18 à plus de 100 collaborateurs.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 10 December 2018 par Estelle Zeliszewki

Entrepreneurs :
Nicolas Reboud et Raphaël Simon
Employés : 40
Levée de fond
8 millions d'euros

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: