Logo de la startup Mako

Mako est un lieu original, c’est à la fois, un coworking, un atelier numérique, mais aussi des prestations de services pour votre projets artistico-innovants :

Que proposez vous ?

Nous proposons de travailler avec les entrepreneurs, artistes et autres créateurs afin de les assister dans le développement de leurs produits et œuvres d’arts.
Notre boutique/ atelier située dans le 11ème jouit d’une grande visibilité ce qui nous permets d’également exposer ces produits/œuvres.

Nous avons un atelier de fabrication numérique couplé à un laboratoire de R&D qui nous permets de répondre à une grande quantité de demandes, aussi variées soient elles.

Signalons que nous proposons également nos services (découpeuse laser, impression 3D, modélisation etc) aux particuliers.

Comment avez vous eu l’idée ?

Moi et mon associé nous sommes des physiciens et ingénieurs, nous avons débuté notre collaboration en montant le PMClab, qui devint par la suite le Fablab de Sorbonne Université.
Cette expérience dans le monde de la fabrication numérique et du prototypage rapide nous permis de donner un sens à nos études, comprenant doucement que nous ne deviendrions pas des chercheurs mais des ingénieurs en développement de produits, au sens très large du terme .
Nous avons réalisé un grand nombre d’expériences scientifiques ainsi que de projets étudiants qui ont tous étaient rendus possible grâce à la fabrication numérique ainsi que notre volonté de comprendre le monde qui nous entoure.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Un constat très simple, les Fablabs (français), pour la grande majorité , fonctionnent grâce à des subventions ou bien des aides publiques .
Ils sont donc des lieux rêvés pour découvrir/apprendre/transmettre, mais ils ont beaucoup de mal à intégrer une dynamique de business.
Alors qu’il y a une demande extrêmement forte du côté des entreprises mais aussi des particuliers ! Tout le monde est d’accord qu’il faut produire localement et de façon plus raisonnée, mais personne ne sait comment faire.
Nous pensons que cela commence par faire de l’innovation oui, mais localement! Personne ne peut mieux résoudre un problème que la personne directement concernée par ce problème.
Nous nous sommes donc écarté du monde des fablabs pour monter notre laboratoire de fabrication numérique.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous préparons le terrain depuis plusieurs années mais Mako existe depuis Juin 2018.
Nous avons commencé dans ma chambre d’étudiant , qui a tout de même contenu 4 imprimantes 3D et une mini découpeuse laser,ainsi qu’un four à fusion !)
La boutique/atelier Mako située dans le 11ème à Paris a quant à elle 4 mois tout juste.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

D’une part nous faisons du développement de produits pour les entreprises et jeunes Start-ups qui n’ont pas les moyens d’internaliser ce développement.
Nous allons donc les aider à fabriquer leurs premiers proto, pour arriver jusqu’à la MVP (produit minimum viable) , leur permettant ainsi de pitcher leur projet avec la certitude qu’ils ont quelque chose de concret dans les mains.

D’autre part nous travaillons avec les artistes et autres créateurs afin de les aider à intégrer ou du moins utiliser les technologies numériques pour réaliser leurs pièces et œuvres d’arts.

Donc toute personne qui a besoin de fabriquer une (ou des centaines) de pièces/produits/œuvres , et qui n’a pas trouver de solutions dans les voies “classiques” doit passer par Mako pour voir ce que l’on peut faire!

Quel est votre cœur de cible ?

Les jeunes stratups qui développent un projet hardware, les artistes qui ont la volonté de bousculer leurs façon de créer , les entreprises qui veulent rattraper leur retard dans la connaissances des outils et processus de fabrications numériques mais aussi le particuliers désireux de prendre part au grand bal de la création et de la fabrication!

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour le moment surtout le bouche à oreille! Mais nous avons enfin un beau site web présentant tous nos services ainsi que nos clients.
Nous sommes actif sur les réseaux sociaux et sommes justement à la recherche de notre futur community manager!
Nous participons également a de nombreux événements organisés par la mairie de Paris autour de la fabrication décentralisée et le projet Fabcity.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Mako vise à se développer autour de 3 axes:
Premièrement : le développement de produits .
Deuxièmement : les prestations (impression 3D, découpeuse laser, scan 3D, usinage CNC etc)
Et finalement nous proposons des formations et ateliers autour de la fabrication numérique.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous conceptualisons, modélisons ,simulons et contrôlant derrière nos ordinateurs.
Nous scannons et imprimons en 3D
Nous découpons aux laser
Nous usinons avec nos CNC
Mais à la fin de la journée, notre techno repose principalement sur nos 2 cerveaux, chaque projet et une re-décoiuverte et nous ne pouvons presque rien automatiser.
Donc pour répondre à la question, toutes les technologies de fabrication et prototypage (rapide).

Quels sont vos besoins ?

Nous recherchons des partenaires pour développer le réseau de Mako, fabricants, designers, artistes, créateurs, et tout autres acteur du monde de la création et de la fabrication.
Nous ne voulons pas réaliser de levées de fonds ni passer notre temps à courir derrière les subventions!

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Grandir! Plus de machines! Plus de moyens et faire de Mako une franchise , afin de commencer à tisser la base pour arriver à notre but ultime, remplacer Amazon. Car c’est bien dont ça dont il s’agit, si l’on veut produire de manière décentralisée et raisonnée, il faut peut être en finir avec cette centralisation et standardisations de TOUS les produits .

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Eh bien pas grand monde, ce qui nous a un peu inquiété au début, mais on commence à s’y faire! Beaucoup proposent une partie de nos services mais sans jamais couvrir tous le spectre du développement d’un produit, ou bien à des prix complètements déraisonnables, surtout pour de jeunes start-ups .

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Nous avons la prétention de proposer de prendre en charge la gestion du développement d’un projet hardware de son idée initiale jusqu’aux portes de l’industrialisations.
Cela demande une grande curiosité , des connaissances extrêmement variées et beaucoup de contacts hautement spécialisés, or il se trouve que nous avons les 3!

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Nous ne sommes pas bridés par des processus managériaux qui brident la créativité et assassinent l’innovation dans l’œuf!

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

A Boston! Nous sommes tous les 2 américains, et Mako a bien la volonté de s’étendre , afin que le mon “fabrication décentralisée” prenne enfin tout son sens!
Mais c’est peut être un peu ambitieux pour la 1ère année, donc disons plutôt Montreuil pour commencer, nous voulons y installer notre première Usine4.0 (ne me demandais pas ce qu’est l’Usine3.0 ) .

Cette présentation de startup a été mise à jour le 10 January 2019 par Feron

Entrepreneurs :
Andreas Feron et Royce Sherwood Florian
Employés : 2

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: