Logo de la startup kapitalsharing

Le savoir faire, ça se quantifie en euros et ça compte y compris au bilan d’une entreprise. Partant du principe que les startups sont forcément à la recherche de savoir faire, KapitalSharing permet d’échanger une prestation contre des parts d’une startup :

Que proposez vous ?

KapitalSharing est la 1ere plateforme d’apports en industrie, qui propose de mettre en relation:
– des entrepreneurs/startupeurs à la recherche de compétences (informatique, marketing, juridique, commercial, activité manuelle …)
– des prestataires qui proposent ces compétences

KapitalSharing est l’interface qui met en adéquation cette demande et cette offre

Comment avez vous eu l’idée ?

J’ai souvent chercher à m’entourer de profils spécifiques pour développer mon activité startup, sans pour autant être en mesure de payer ces prestations.
En m’intéressant aux modalités d’investissements (numéraire, nature et apport en industrie) l’idée m’ est venue de mettre à disposition des entrepreneurs une plateforme dédiée en créant KapitalSharing

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Crowdfunding (crowdlending, crowdequity…) A ce jour il existe de nombreuses plateformes qui permettent d’investir de manière numéraire mais aucune ne permet d’investir en mettant en avant l’humain Kapitalsharing change la relation entrepreneur/prestataire en permettant à chacun de pouvoir se développer et investir….grâce à ses compétences e et non plus son portefeuille. En créant du lien humain Kapitalsharing est fière d’être la 1ére plateforme française d’apports en industrie

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Septembre 2016

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

De nombreuxentrepreneurs/startupeurssouhaitent développer leur entreprise avec peu voire pas de moyensfinanciers De nombreux prestataires disposent de compétences et souhaitent les valoriser en « investissant » dans des sociétésnovatrices
Kapitalsharingpermet: – A l’entrepreneur/startupeur (qui peut être aussi prestataire) d’obtenir rapidement une prestation sans affecter sa trésorerie + d’avoir un collaborateur motivé car directement impliqué dans les résultats + de tester son idée auprès d’une communauté de clients-investisseurs et d’augmenter la visibilité de sa société – Au prestataire (qui peut être aussi entrepreneur/stratupeur) de valoriser son savoir-faire différemment sur le principe d’un « placement » (cumulable) + de rester actif sur le marché du travail+ d’être motivé et loyal car directement impliqué dans les résultats. On note un réel engouement pour l’entreprenariat en France, or, il s’agit le plus souvent de petites entités disposant de peu de moyens (startups, auto-entrepreneurs…). Ces profils constituent le cœur de cible de Kapitalsharing

Quel est votre cœur de cible ?

Les entrepreneurs/starupeurs et les personnes désireuses d’investir en échange de leur savoir faire….soit pas mal de gens!

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

via “j’aime les startups.fr”, :) via les réseaux sociaux et par la présence lors de salons d’entrepreneurs. Nous souhaiterions aussi être soutenus par des organismes plus institutionnels type “Pole emploi”, car à terme, nous sommes certains que ce concept aura des répercussions sur l’activité.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

A ce jour les services de la plateforme sont gratuits. A terme (seuil de fréquentation défini), nous nous rémunérerons de trois manières:
De manière non numéraire avec 1% de prise de capital dans les sociétés qui passent un deal ( c’est un investissement). Il peut donc, à terme, ne rien rapporter ou rapporter 1% des bénéfices de chaque société avec laquelle nous serons des partenaires (en tant qu’actionnaire minoritaire)
De manière numéraire avec le ticket d’accès aux profils (X euros HT)
De manière numéraire avec un accompagnement aux démarches administratives (MAJ des statuts, rédaction de pacte d’actionnaires…)
Le Business Model principal repose sur les 1% de parts de capital des sociétés avec lesquelles nous serons associés. Il s’agit d’un « investissement  latent », et d’un réel partenariat win/win avec un ROI potentiel qui s’affinera dans le temps.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

RAS

Quels sont vos besoins ?

faire connaître le concept et

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

à ce jour un développement contrôlé :)

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

es plateformes de crowdfunding qui sont concurrentes et à l fois complémentaires puisqu’il s’agit d’investissements en mode numéraire alors que nous, mettons en avant le capital humain

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Si certains pensent que le Crowdfunding (qu’il soit Crowdlending ou Crowdequity) constitue le seul levier « populaire et participatif » hors des circuits financiers « classiques » (banque, business-angels…) pour développer son entreprise, chez Kapitalsharing nous pensons que le capital humain vaut plus que le capital numéraire et qu’il existe d’autres alternatives, notamment en créant du lien entre les individus. A terme, nous estimons que la seule valorisation par le capital ne constituera plus le modèle prépondérant. La vraie richesse d’une idée ou d’une entreprises réside dans les compétences et les expériences des Hommes qui la composent et l’animent.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Une vision différente de l’investissement et des relations professionnelles. J’ai plus de 16 ans d’expérience en tant que consultant auprès de grandes entreprises (CAC40, PME…) et je sais par expérience que la réussite d’une entreprise , d’une idée, se fonde avant sur des compétences et des relations humaines.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Comme un acteur établi du développement des entreprises avec un positionnement clair et distinct….donc on espère fédérer les entrepreneurs et investisseurs soucieux de changer leur regard sur l’économie collaborative en les amenant à rejoindre notre mouvement.

Startup fondée par :
Marchal
Employés : 1

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente