Home > Startup > WE DO GOOD

Logo de la startup WE DO GOOD

WE DO GOOD

#Startup Dernière mise à jour : 28/05/2017
  • Fondateurs : Jean-David Bar, Emilien Schneider, Adrien Dehelly, Loeiza Coccolini, Marlène Blaise
  • Nombre d'employés : 5
  • Toutes les startups de Rennes

L’argent des masses ne sert pas qu’à financer le clip d’un nouveau chanteur, il peut vraiment être utile. L’équipe de We Do Good nous le prouve avec cette plateforme de crowdfunding spécialisée pour les entrepreneurs sociaux ! Et Bim l’intelligence collective a un nouvel outil pour rendre ce monde meilleur !

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous proposons des levées de fonds en royalties pour les projets entrepreneuriaux.
Nous avons créé la première plateforme de royalty crowdfunding (financement participatif en royalties). WEDOGOOD.co. permet :

– aux entrepreneurs de mobiliser des investisseurs sans diluer leur capital, et de reverser des montants proportionnels à leur chiffre d’affaires à la différence des échéances fixes d’un prêt,

– aux investisseurs de soutenir des projets qui leur parlent, d’être intéressés à la réussite de ces projets, et de bénéficier d’un retour financier progressif sans sortie à gérer.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Nous faisons face à trois enjeux :

développer un modèle de financement adapté aux projets de transition, souvent laissés de côté par les systèmes de financement classiques, reconnecter la finance avec le bien commun pour impulser des actions concrètes,

donner le pouvoir d’agir aux activateurs du changement.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous utilisons des technologies open source pour le développement de la plate-forme et nous sommes engagés dans une démarche green IT, en tant qu’acteur du numérique engagé.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Tout est parti de l’envie de Jean-David d’avoir un travail porteur de sens et générateur d’impact. Après différentes expériences professionnelles liées au développement durable, il a voulu profiter de l’énorme opportunité représentée par l’émergence du financement participatif pour proposer un service et un outil collaboratif, permettant de redonner du pouvoir aux gens en les responsabilisant, tout en rendant l’expérience la plus simple et impactante possible.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Le vrai frein qu’a rencontré Jean-David pour se lancer était le fait d’être seul. Mais rapidement, en en parlant autour de lui et en observant l’environnement économique, il s’est rendu compte qu’il était temps d’y aller, et que si l’idée avait réellement de l’avenir, il serait en mesure de rassembler une équipe cohérente et motivée pour en faire un vrai projet. Et c’est ce qui s’est passé, ce sont donc les échanges et l’ouverture à d’autre personnes, en plus d’un regard attentif sur l’actualité, qui ont été les éléments déclencheurs.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


L’équipe a commencé à se constituer fin 2012 et nous avons mené ensuite tout un programme de recherche et développement juridique et financier pour construire notre propre système de financement qui est désormais agrée par le Pôle de compétitivité Finance Innovation : le royalty crowdfunding. Les premiers projets ont été financés en 2015 et 2016 est notre année de décollage.


LE BUISNESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous nous adressons à la fois aux entrepreneurs – porteurs de projet et aux citoyens – investisseurs.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nos clients sont les entrepreneurs sociaux (au sens large). Nous nous faisons connaître d’eux en travaillant avec des acteurs reconnus dans les secteurs de l’entrepreneuriat social, du développement durable, etc. (incubateurs, réseaux, accompagnateurs) ou en intervenant sur les évènements liés à ces thématiques.

Ensuite, nous les accompagnons dans leur levée de fonds en les conseillant et en leur fournissant des outils pour mobiliser leur communauté et se faire connaître.

La dimension communautaire est un élément essentiel pour nous.


Nous proposons des levées de fonds en royalties pour les projets entrepreneuriaux.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous facturons une commission sur les flux financiers (levée de fonds réussie et versement de royalties). Nous proposons également des prestations de conseil et de la formation sur le financement participatif.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Il y a plus de 180 plateformes de financement participatif aujourd’hui en France, mais très peu proposent le même niveau de financement (de 5 000 à 100 000 €) pour des projets en amorçage.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Un financement non-dilutif pour les entrepreneurs, un investissement simple et qui a du sens pour les investisseurs, un taux de réussite de 93%, un engagement dans la durée !


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous sommes spécialisés à la fois sur le mode de financement (le royalty crowdfunding) et le type de projets. Sur le marché du financement à impact positif, WE DO GOOD offre la manière la plus simple et fédératrice de lever des fonds.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nous sommes actuellement en levée de fonds car cela s’est avéré indispensable pour que nous puissions nous développer et atteindre l’équilibre. C’est un projet qui nous tient à coeur, et qui a du sens pour nous. Nous voulons donc qu’il reste ambitieux e le plus loin possible.


Quels sont vos besoins ?


Du temps (comme beaucoup de start-up) ! Quand les idées ne manquent pas, il faut prendre le temps de les mettre en oeuvre intelligemment. Nous avons aussi besoin de nous faire connaître pour avoir plus d’impact : plus de projets, plus de projets financés, plus de personnes au courant de notre démarche.


Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?


Notre ambition est d’activer 100 000 investisseurs à impact positif d’ici 2020, soit 40 millions d’euros investis en royalties sur des projets qui changent le monde. Dans un an nous serons juste donc un peu plus proches de cet objectif ! ;-)