The Ridery

#Startup #B2C #Loisirs & Sport #Tourisme Voyage Dernière mise à jour : 23/02/2021
Logo de la startup The Ridery
  • Fondateurs : Lucas Jacquier et Axel de Jessé
  • Nombre d'employés : 5
  • Toutes les startups de Paris

La startup The Ridery propose de louer du materiel de Kitesurf et même de faire du leasing.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Notre offre principale est la location de matériel de kitesurf, que ce soit sur de la courte durée (une journée, un weekend ou encore une, deux ou trois semaines), mais aussi sur de la longue durée (de 1 à 24 mois). Nos tarifs sont très avantageux : par exemple, vous pouvez obtenir un pack “2 ailes+barre+planche” à partir de 12€/jour.
Nous avons aussi développé un service appelé le “Kitesurf Center”. A travers ce dernier nous proposons des sorties kitesurf à la journée durant lesquelles nous emmenons, depuis Paris, les participants en bus directement sur les plages telles qu’au Touquet-Paris-Plage, à Deauville, ou encore au Crotoy. Lors de ces sorties, nos participants peuvent soit prendre leur propre matériel soit louer sur place l’intégralité des équipements.
Enfin, nous proposons de la vente de matériel d’occasion certifié et garanti 6 mois.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Le kitesurf est un sport de plus en plus populaire et ainsi de plus en plus pratiqué. Cependant, le coût d’achat pour du matériel est très élevé (environ 4000€ neuf), et en moyenne un kitesurfeur navigue rarement plus de deux semaines par an.
A l’image du ski, The Ridery répond donc au besoin en matériel de ces pratiquants ponctuels qui ne souhaitent pas acheter du matériel, mais qui veulent seulement le louer lorsqu’ils savent qu’ils vont pratiquer.
En plus de cela, les clients aujourd’hui cherchent de plus en plus de flexibilité, et c’est ce que l’entreprise propose au travers de ses différents services.
Aussi, la location longue durée permet de répondre au besoin de ceux qui n’ont pas suffisamment de trésorerie pour s’équiper durant toute l’année. Le système de mensualités, comparable au secteur automobile, permet de donner accès à ces pratiquant à des équipements récents tout en gérant au mieux leur trésorerie.
Enfin, le marché de l’occasion a considérablement crû ces dernières années, cependant les transactions se font majoritairement entre particuliers et non avec un professionnel. La qualité des produits est donc souvent incertaine, et les escroqueries sont fréquentes. The Ridery répond donc à un besoin de transparence concernant la qualité du matériel sur le marché de l’occasion.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Aucune technologie particulière


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous avons commencé à louer du matériel à des connaissances, de manière informelle. Puis le bouche à oreilles a fait que nous avons vite eu beaucoup de demandes.

Nous avons donc décidé de lancer le concept. L’idée est donc en quelque sorte “venue à nous”.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Le kitesurf est un sport très en vogue mais malheureusement il coûte aussi extrêmement cher. Malgré une demande croissante en équipement ces dernières années, les acteurs existants proposent trop peu de solutions et alternatives à l’achat. En effet, le marché du kitesurf reste très traditionnel.
Nous présentons donc la location comme une alternative à l’achat afin de permettre au plus grand nombre de pratiquer ce sport incroyable. Si la location est un concept bien connu dans des milieux comme le ski, dans le kitesurf c’est une véritable révolution.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


L’entreprise existe officiellement depuis juin 2019.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Notre cible est variée. Elle correspond au novice sortant de stage qui veut s’assurer qu’il apprécie le sport avant d’investir dans du matériel, au pratiquant occasionnel mais autonome, qui a besoin de matériel spécifique que ce soit sur de la courte ou de la longue durée, ou encore au pratiquant expérimenté pour qui la location est aussi un moyen pour tester facilement du nouveau matériel ou démarrer une nouvelle discipline comme le foil (oui, nous louons aussi du matériel de foil ;) ).
Sur l’aspect financier, notre cible est à la fois celui avec peu de moyens pour qui la location permet d’étaler les dépenses, ou une personne avec plus de moyens souhaitant toujours naviguer avec du matériel de dernière génération sans vouloir se préoccuper de la revente du matériel.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


A travers le bouche à oreille (qui a très bien fonctionné dès le début), les réseaux sociaux, les campagnes de publicité en ligne (Facebook et Google ads), notre site internet, les salons et évènements, les partenariats et la relation presse.


The Ridery propose des services de location de matériel de kitesurf. Son objectif, à travers la location, est de rendre le kitesurf accessible à tous !

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Le business model est similaire à celui d’un loueur de matériel de skis : nous achetons du matériel en début de saison, puis nous le louons durant la saison et, à la fin de celle-ci, nous le revendons d’occasion avec une garantie de 6 mois.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nous sommes aujourd’hui seuls sur le marché à proposer ces services.
Seules certaines écoles de kitesurf proposent aujourd’hui des services de location, mais ils sont beaucoup moins développés et performants.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


The Ridery propose la bonne aile au bon moment. La location est une alternative à l’achat, The Ridery prend le besoin du client pour l’équiper avec une formule qui colle au mieux à la pratique de ce dernier ; cela peut être un mixte d’équipements achetés et loués par le client.
Nous sommes les seuls loueur à proposer une telle variété et volume d’équipements à la location, et sur des durées de location aussi flexibles.

De plus, lorsque le client vient récupérer son aile la veille de son départ, il a la possibilité de changer la taille de son aile jusqu’au dernier moment afin de toujours avoir la bonne taille pour les conditions.
Nous sommes aussi l’unique loueur à proposer l’envoi des équipements directement sur les lieux souhaités par le client. Les quelques loueurs proposant la location ne le font que directement sur place avec encadrement. Cela apporte donc beaucoup de liberté et d’autonomie aux clients.
The Ridery est aussi la seule entreprise à proposer du leasing de matériel.
Seule notre entreprise, sur Paris, propose des sorties kitesurf à la journée avec bientôt un système de cours pour les novices.
Enfin, seule The Ridery propose une garantie sur la vente de matériel d’occasion


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


La valeur qu’apporte The Ridery au client est à la fois quantitative et qualitative.
Quantitative car :
–> Les prix sont très attractifs
–> Le matériel est récent et très bien entretenu grâce au partenariat avec KiteRepair qui est le réparateur professionnel
–> Le choix d’équipement est très varié et l’entreprise s’efforce de proposer les meilleures marques du marché.
–> Le service est rapide et flexible : les horaires pour venir récupérer/louer les équipements sont très flexibles et l’entreprise peut également envoyer le matériel directement chez le client, que ce soit chez lui ou sur son lieu de vacances. En moyenne le matériel est livré en 48h hors Paris et moins de 3h à l’intérieur de Paris.
–> The Ridery est multi canal pour s’adapter aux fonctionnements/habitudes de tous. Le client peut donc profiter des services via les réseaux sociaux de l’entreprise, via son site internet, mais aussi directement par téléphone ou en boutique.
Mais aussi qualitative :
–> L’expérience client est une des priorités de The Ridery. Que ce soit sur le site internet qui s’efforce de proposer un parcours utilisateur le plus simple et agréable possible, mais aussi et surtout en physique. Du temps est investi pour chaque client afin de cerner son besoin avec précision, pour lui proposer le matériel le plus adapté à son niveau. L’entreprise accompagne au mieux le client depuis la prise de contact jusqu’au retour du matériel.
–> Notre boutique, située 8 avenue Paul Adam 75017, se veut être, plus qu’un lieu de vente à proprement parlé, un « concept store » chaleureux où le client se sent bien et dans lequel il veut passer du temps. Il aura la possibilité de s’installer pour un café, de discuter avec les employés ou avec d’autres clients. Le but étant que le client n’ait pas l’impression de venir « juste pour payer son matériel puis repartir ». Il faut qu’il se sente le plus à l’aise possible.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Notre priorité pour 2021 est de s’internationaliser en Belgique.

En parallèle, nous souhaitons aussi nous développer en France et dans les villes côtières.


Quels sont vos besoins ?


Pas de besoins particuliers en ce moment.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Nous souhaitons être le premier loueur européen de matériel de kitesurf. Cela passe à la fois par un développement en France mais aussi à l’international.