Relax

#Startup #B2B #B2C #Beauté mode maison #Sante Hygiène Dernière mise à jour : 03/03/2021
Logo de la startup Relax
  • Fondateurs : Kristelle Stel & Stéphane Chevenot

La startup Relax a conçu un kit pour détendre les patients avant une intervention chirurgicale mais surtout pendant et aussi après.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Relax « Diffuseur de bonne humeur ! » ® est un dispositif pour la gestion du stress, un outil utile et efficace pour les personnes sous l’emprise d’une source d’anxiété.

Relax aide les personnes à gérer leur surcharge émotionnelle, grâce aux lunettes de distraction audiovisuelle, qui sont une alternative à la médication en agissant sur la composante émotionnelle.L’anxiété ou le stress sont des réactions de l’organisme face à une situation inhabituelle, favorisées par des agents anxiogènes. Une des premières causes de stress est générée par les examens médicaux.

Le stress est un facteur non négligeable de risque quant au déclenchement de troubles fonctionnels et organiques aux conséquences graves pour la santé.

Des études médicales prouvent que l’utilisation de systèmes multimédia, comme RELAX, permet de diminuer significativement l’utilisation de sédatifs, ce qui conduit à une récupération plus rapide et par conséquent moins d’effets secondaires dus à une surcharge d’opiacés.

L’utilisation de la 2D, évite le conflit physiologique entre les signaux opposés, provenant des yeux et de l’oreille interne, pas de risque de nausées ou de céphalées.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Aujourd’hui, Relax permet d’aider aussi bien les patients que les équipes médicales. Relax permet d’éviter le surdosage d’anesthésie de confort, souvent des hypnotropes qui sont utilisé pour agir sur la douleur induite par vos sens de la vue et de l’ouïe. Relax aide également à décompresser, pendant votre pause, au lieu de vous jeter sur votre Face Book, partait en voyage quelque minutes et retournez à votre poste complètement apaisé, avec les batteries rechargées.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Relax s’appuie sur des partenaires et des fournisseurs tous à la pointe dans leur domaine, Lunette 2D Cinemizer de MicroOled, Casque son de JMLab Focal, Le CATIE, Phenix Electronique ou encore Novatech. Le but est d’avoir un produit innovant et fiable.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Plus de 20 d’expérience médicale à voir les difficultés des patients comme des soignants à gérer le stress. Trop souvent la médication est la réponse, l’anesthésie générale est également une réponse alors que dans certain cas, notamment chez l’enfant, la relaxation pourrait être une réponse adaptée.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer cette startup ?


Un partenariat avec le service de cardiologie interventionnelle du CHU de tours et une étude avec le CHU de Bordeaux, nous ont prouvées que nous avions un bon dispositifs et que nous étions dans le vrai!


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Nous avons commencé à travaillé sur ce projet depuis 2018, nous investiguions. 2019 était plus une phase de R&D, finaliser le dispositif, trouver des partenaires, des financements. 2020, la fabrication et enfin la commercialisation, malheureusement fortement ralentie par la pandémie.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Aujourd’hui notre coeur de cible est le milieu médical, nous le connaissons bien et nous savons comment l’approcher. De plus c’est là que Relax trouve sa place facilement. Demain le sport et l’entreprise seront notre terrain de jeux.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Dés que possible nous allons pouvoir faire des salons, mais pour l’instant, nous avons une équipe d’agent commerciaux qui participe au développement de Relax.

Les réseaux sociaux, aussi sont importants pour notre visibilité.

Relax vient également d’adhérer à Allis NA et est accompagné par #femmesentrepreneuses d’orange Saison 3 l’accompagnement sous formes multiples et adaptées aux besoins de chacune : journées « mentoring » avec des conseils de professionnel·le·s sur le marketing, la relation client, l’aspect financier, technique voire informatique, mise à disposition d’un local, management de transition, échanges et partages sous forme de sessions de pitch ou d’entrainement aux levées de fonds


Relax est une Start-up périgourdine qui travaille avec des partenaires français. Nos fournisseurs et prestataires sont sur le territoire.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Relax SAS est fabricant et passe par un distributeur, S.C Dvp & Conseil pour sa commercialisation. Ce distributeur s’appuie sur plusieurs réseaux spécialisés d’agents commerciaux.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Aujourd’hui, nous avons des concurrents sur ce créneau, mais nous n’utilisons pas les même technologies, nous sommes en 2D, ce n’est pas de la VR et de la 3D. Nous ne coupons pas le patient de l’équipe médical que nous ne remplaçons pas par de l’auto Hypnose. Relax est une corde de plus a l’arc des équipes médicales, nous travaillons avec elles.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


L’utilisation de la 2D est un vrai plus car il n’induit pas le mouvement, le patient ne suit pas la baleine qui traverse l’écran, c’est bien sur une intervention des carotides… De plus comme les patients sont souvent immobile la 2D ne provoque pas de déséquilibre physiologique comme la 3D, cela évite les nausées et les céphalées.

De plus Relax est un système ouvert, les établissements de santé peuvent y intégrer leur propre médias, souvent dans un but pédagogique.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Notre concurrence se focalise sur la 3D et le VR, avec des image de synthèse, des casques Bose qui coupe le son et autour de l’autoHypnose.

Nous nous voulons travailler avec les médecins qui pratique l’hypnose et non pas les remplacer, c’est pour cela que nous avons choisi Focal qui réduit les son extérieur sans pour autant isoler. C’est également dans ce but que Relax à un deuxième écran pour permettre au praticien de suivre et de s’appuyer sur ce que voit le patient.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Relax n’a pas été fait dans un but de revente immédiate, pour gagner de l’argent. Relax est “une belle histoire”, que nous aimerions continuer d’écrire, avec nos partenaire et nos clients.


Quels sont vos besoins ?


Aujourd’hui nous allons avoir besoin de financement car c’est le nerf de la guerre pour la R&D. Notre développement à l’étranger en passera par de nouvelle avancé technologique que nous devrons continuellement affiné et protéger.

La visibilité est également nécessaire à notre développement, nous sommes les seuls à proposer un système comme Relax, mais notre jeunesse, nous freine.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Bien sur nous n’avons pas de visibilité dans l’avenir avec cette conjoncture de pandémie, mais à la vue de l’intérêt de Relax par le corps médical, nous pensons que Relax va continuer à ce développer. 2022 devrait exporter Relax vers d’autre pays et d’autre circuits.