Home > Startup > POCO A POCO

Logo de la startup POCO A POCO

POCO A POCO

#Startup #B2B #Emploi & Entreprise #services Dernière mise à jour : 05/02/2020
  • Fondateurs : Emmanuel BEUX ANÉAS
  • Nombre d'employés : 1
  • Toutes les startups de Paris

La startup Poco a Poco a créé une solution pour externaliser complétement les problématiques de paye et de ressources humaines.

Que proposez vous ?

POCO A POCO propose aux employeurs une solutions digitale d’externalisation de leur Paie & de l’Administration de leurs personnels, depuis l’embauche jusqu’au départ.
POCO A POCO permets aux employeurs de se conformer à leurs obligations légales et conventionnelles, notamment en opérant une veille personnalisée des évolutions légales et conventionnelles.
Grâce à l’espace collaboratif que POCO A POCO met à la disposition des employeurs, ceux-ci restent maître de la gestion de leurs Ressources Humaines.

Comment avez vous eu l’idée ?

Mon expérience de plus de 20 ans dans mes précédentes fonctions de manageur opérationnel, puis de responsable/directeur des Ressources Humaines, m’a fait rendre conscience des risques auxquels s’exposent les entreprises n’ayant pas, de par leur taille (moins de 250/300 salariés), la possibilité d’avoir un service RH performant.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Les sollicitations, tant par mon entourage professionnel que personnel , m’ont conforté dans la nécessité de proposer un service intégré qui ne se limite pas au traitement de la paie, (la majorité des cabinet d’expertise comptable ont un service paie)

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

J’ai immatriculé POCO A POCO le 4 juillet 2019.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Les entreprises de moins de 250/300 salariés ne sont pas dotées d’un service RH performant opérant notamment une veille juridique des nombreuses évolutions légales et conventionnelles. POCO A POCO opère cette veille personnalisée en fonction de l’identité de ses clients.

Quel est votre cœur de cible ?

Les entreprises de moins de 250/300 salariés. Ce peut être les créateurs que personne n’accompagne dans la définition du volet social de leur business plan, les TPE, les StartUp en phase de développement, les associations et les PME.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

La communication marketing s’articule autour trois axes qui sont :
1) les réseaux sociaux orienté “acquisition”
2) le développement d’un réseau de prescripteurs
3) des e-mailings ciblés par secteurs d’activité.

Solutions 100% digital pour la Paie & l'Administration des Ressources Humaines. POCO A POCO permet aux employeurs de fiabiliser leurs budgets sociaux.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Le business model de POCO A POCO est construit sur le principe “la croissance/décroissance”. C’est-à-dire que les charges fixes ne sont pas liées à la structure, mais aux collaborateurs.
Ce principe est rendu possible par l’adhésion à un centre de co-working, en l’occurence WeWork.
Ainsi, chaque arrivée d’un collaborateur ne nécessite pas de “pousser les murs”, mais de souscrire un certain nombre d’abonnements (HotDesk WeWork, accès à la solution paie, Dropbox business, Office 365, plateforme de téléphone VOiP sur Mac/iPhone…). Quant aux investissements matériels, ils se limitent à l’achat d’un MacBook Pro, d’un iPhone, d’un iPad et d’un casque Plantronics.
Ce model autorise un seuil de rentabilité non plus calculé sur le volume d’affaires traité par l’entreprise, mais par le nombre de paies traité par un collaborateur (moins de 25% du volume “de croisière”).

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

POCO A POCO utilise les technologies digitales en mode SaaS, Could, VOiP etc.

Quels sont vos besoins ?

POCO A POCO a besoin de gagner en e-notoriété pour se faire (re)connaître des entrepreneurs et des décideurs.

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?

Les profils de gestionnaires de paie étant particulièrement pénurie, POCO A POCO préfère miser sur des “jeunes à potentiels” avec qui construire l’identité de POCO A POCO qui se veut jeune, dynamique, créative, novatrice et moderne.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

PayFit, et les cabinets d’expertise comptable (fortement ancrés dans l’esprit des entrepreneurs).

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

POCO A POCO offre un service intégré dépassant le cadre de la paie, mais investissant le domaines de la gestion des Ressources Humaines et des obligations légales et conventionnelles des employeurs.
De surcroit, la population des gestionnaires de paie est particulièrement pénurie. POCO A POCO mise avant tout sur des potentiels qu’elle se propose d’accompagner dans l’acquisition et le développement de leurs compétences. Le mode collaboratif nomade qu’elle met en oeuvre permet de faciliter le recrutement de ses futurs collaborateur en leur proposant une expérience unique au plus proche de chez eux.

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

La solution paie utilisée par POCO A POCO intègre plus de 300 conventions collectives. Elle est mise à jours en temps réel des évolutions légales et conventionnelles qui impactent la paie. Ce dernier point permet de fiabiliser la paie.

Où voyez-vous votre startup dans un an ?

Essentiellement en Ile de France, mais aussi à Madrid où pourront être traitée les paies en sous-traitance pour les cabinets d’expertise comptable (le moindre coût du travail permet de proposer des tarifs compétitifs en sous traitance).