Home > News > TRONE

Logo de la startup

TRONE

#news Dernière mise à jour : 29/11/2020
  • Fondateurs : Hugo Volpei ; Camille Mourgues ; Romain Freychet ; Antoine Prax
  • Nombre d'employés : 9
  • Levée de fonds : 2000000

Trone lève 2 millions d'euros pour accélérer son déploiement

Trone réalise une première levée de fonds de 2 millions d’euros auprès des plus grands entrepreneurs français parmi lesquels Xavier Niel (Free), Victor Lugger (Big Mamma), Thibaud Elziere (eFounders), Frédéric Jousset (Webhelp, Beaux-Arts), Othmane Bouhlal (Kapten), Véronique Morali (Webedia) ou encore Chantal Baudron. Les objectifs : accélérer le déploiement en France et en Europe, recruter une équipe plus expérimentée, innover en sortant leur second modèle supprimant les odeurs, et construire une marque à l’identité forte et désirable.

Fondée par Hugo Volpei (HEC Paris), rejoint par Camille Mourgues (Arts & Métiers), Romain Freychet et Antoine Prax (ESA), Trone est une start-up issue de Station F. L’équipe s’est fixée pour mission première de réinventer l’expérience aux toilettes, un élément de notre intérieur trop longtemps délaissé. En s’attaquant à un marché hyper traditionnel, aux mains de quelques grands acteurs vieillissants, Trone a fait le pari d’un produit aux allures d’aucun autre et d’une marque forte et désirable. Susciter du désir sur un objet n’en ayant jamais suscité, casser le tabou français autour des toilettes, redonner ses lettres de noblesse aux « lieux d’aisance », telles sont leurs ambitions. Le tout, dans un océan vide de concurrence.

Les créations disruptives et radicalement novatrices de la marque viennent apporter caractère et brin de folie à la décoration de nos intérieurs. Big Mamma, les pâtisseries de Cédric Grolet, Stéphanie le Quellec (La Scène) ou le groupe Barrière ont d’ores et déjà été séduits, au même titre que les architectes Wilmotte & Associés ou Michael Malapert, ainsi que de nombreux particuliers.

Avec pour vision plus globale de « réinventer notre quotidien », et de s’imposer comme le « Dyson français », la marque réalise une première levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de nombreux investisseurs parmi lesquels Xavier Niel (Free), Victor Lugger (Big Mamma), Thibaud Elziere (eFounders), Frédéric Jousset (Webhelp, Beaux-Arts), Othmane Bouhlal (Kapten), Véronique Morali (Webedia) ou encore Chantal Baudron.

« Cette levée de fonds va nous permettre d’accélérer le développement de la marque en France et en Europe, de recruter une équipe plus expérimentée, d’innover en sortant notre second modèle supprimant les odeurs, et de construire une marque à l’identité forte et désirable », souligne Hugo Volpei, CEO de Trone. À moyen terme, la marque prévoit de s’imposer sur le marché international, et particulièrement d’exporter cette french touch détonante sur le territoire américain.