Logo de la startup Toopi Organics et Sanodev

Toopi Organics et Sanodev

#news Dernière mise à jour : 13/09/2021

Digital InPulse 2021 : les start-ups Toopi Organics et Sanodev remportent l’étape bordelaise du programme de Huawei en faveur des jeunes start-ups françaises

Partage cette bonne nouvelle

Le concours Digital InPulse contribue depuis 8 ans au développement international des start-ups françaises. Organisée en partenariat avec le Comité Richelieu et Business France, l’édition 2021 est consacrée à la Green Tech et viendra récompenser 12 start-ups qui développent des solutions innovantes pour un monde plus durable.

Les start-ups Toopi Organics et Sanodev ont remporté l’étape bordelaise du concours Digital InPulse 2021 qui s’est tenue hier à la Cité numérique.

Une nouvelle édition de Digital InPulse placée sous le signe de la #GreenTech
Depuis 2014, Huawei organise le concours Digital InPulse (DIP) : une dizaine de start-ups sont auditionnées dans différentes villes françaises. A chaque étape, les deux projets jugés les plus prometteurs bénéficient d’un soutien financier de 30 000 € pour le premier et de 20 000 € pour le second.

À la fin de son tour de France, Digital InPulse invite les start-ups lauréates à découvrir la Chine du Sud et son écosystème bouillonnant. Huawei ouvre aux gagnants de DIP les portes de son réseau, et organise pour eux des rencontres avec des acteurs locaux et de potentiels partenaires en coopération avec Business France. Ainsi, cette expérience unique en France permet aux lauréats de confronter leurs solutions au marché asiatique et de découvrir des opportunités de développement à l’international, via un voyage ou à travers des visioconférences selon les conditions sanitaires en vigueur. En 8 ans d’existence, ce sont 70 start-ups qui ont été épaulées par DIP.

Alors que la protection de l’environnement s’impose à raison comme une préoccupation majeure, Huawei a souhaité que Digital InPulse s’organise cette année sur le thème de la « #GreenTech ». Cette nouvelle édition valorise les start-ups qui développent des solutions ou produits innovants qui participent à la protection de l’environnement et à la construction d’un monde plus durable.

Les lauréats de Digital InPulse Bordeaux 2021 :
 Le premier prix a été attribué à Toopi Organics startup de la French Tech Green20 basée à Loupiac-de-la- Réole. Les équipes ont développé un procédé biotechnologique breveté permettant de recycler l’urine humaine en produits agricoles et industriels. Cette nouvelle technologie est basée sur l’utilisation de l’urine humaine comme support de culture pour la croissance de micro- organismes d’intérêt. Ce procédé permet de générer de précieuses économies d’eau potable (en moyenne, 8L d’eau économisés pour 1L d’urine récupéré).

 Le deuxième prix a été remis à Sanodev startup de Limoges. Elle déploie une offre d’équipements sur-mesure, intégrant différentes méthodes technologiques de désinfection (lumière pulsée, UV, micro-ondes, arc électrique, plasma) et supervisées par des équipements électroniques développés en interne (capteur, acquisition de données…).

« Nous avons la conviction chez Huawei que la science et la technologie doivent contribuer à la protection de l’environnement. C’est pour cette raison que la transition verte est un axe prioritaire du plan global de responsabilité sociale que nous avons présenté en juillet dernier. Il était important pour nous que cet engagement en faveur de la nature se traduise de manière concrète dans nos initiatives en France », déclare Linda Han, déléguée générale de Huawei en France.
« Nous remercions chaleureusement la French Tech Bordeaux pour son aide précieuse dans l’organisation de cette deuxième étape de Digital InPulse. Ils sont parvenus à créer ici un écosystème puissant qui aujourd’hui compte plus de 500 entreprises adhérentes. Le succès de DIP Bordeaux leur doit beaucoup », ajoute Linda Han.

A l’occasion de DIP Bordeaux, ce sont près d’une dizaine de start-ups – présélectionnées parmi une douzaine de candidatures – qui ont présenté des solutions environnementales développées dans la région Nouvelle-Aquitaine. Elles se sont présentées devant un jury composé de :
 Jean Delalandre, délégué général du Comité Richelieu ;
 Cyril Texier, président de la French Tech Bordeaux ;
 Philippe Métayer, délégué général de la French Tech Bordeaux ;
 Anne-Claire Wang, responsable du programme Digital InPulse, Huawei France ;
 Thomas Vial, chef du service Programmes d’Accélération pour Startups à l’International chez Business France ;
 Quentin Vignon, directeur général de Koba Civique et entrepreneur membre du Comité Richelieu.

Les prochaine étapes de Digital InPulse
Les prochaines étapes de DIP 2021 se tiendront d’ici la fin du mois d’octobre à Lille, Lyon, Nice et Strasbourg. Les candidatures sont encore ouvertes jusqu’au 27 septembre pour les deux dernières villes.

Les startups de la #GreenTech peuvent candidater sur digitalinpulse.com. Leurs équipes doivent proposer une solution novatrice et mature, pouvant se développer à l’international. La qualité du business plan, la faisabilité économique et la viabilité de l’entreprise sont des critères indispensables à la sélection de leur projet.