Home > News > Tomojo

Logo de la startup

Tomojo

#news Dernière mise à jour : 15/10/2020
  • Fondateurs : Madeleine Morley et Paola Teulières
  • Levée de fonds : 500 000

Tomojo vient de réaliser une (nouvelle) levée de fonds de 500 000 euros

Tomojo, première marque d’alimentation made in France pour chiens et chats à base d’insectes fondée en 2017 par Madeleine Morley et Paola Teulières, vient de réaliser une (nouvelle) levée de fonds de 500 000 euros auprès de plusieurs Business Angels. L’opération, menée avec l’aide de Medcap Partners, permettra à la startup française d’assoir ses développements en France et à l’étranger.

Tomojo une innovation qui concilie bien-être animal et respect de l’environnement

Meilleure pour la planète et pour les animaux, la recette Tomojo remplace la viande conventionnelle par des farines d’insectes, Hermetia Illucens (mouches soldats noires) et ténébrion molitor élevés en Europe. Source de protéines de qualité supérieure et riche en acides aminés et acides gras, elles sont traçables et évitent la présence d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Les croquettes sont fabriquées en Mayenne et 85% de leurs ingrédients (graines de lins, pois chiches et betteraves pour en citer quelques-uns) sont d’origine française.

Avant Tomojo, l’alternative était pauvre : soit de la viande premium qui épuise les ressources naturelles, soit de la nourriture industrielle qui limite l’espérance de vie des animaux de compagnie. La farine d’insectes nécessite en effet 100 fois moins de CO2 émis que pour produire 1 kg de viande de bœuf et 200 fois moins d’eau que de produire 1 kg de volaille.

Les croquettes Tomojo sont actuellement disponibles en ligne sur tomojo.co et auprès des vétérinaires pour la gamme Entovet, première gamme vétérinaire française de croquettes pour chiens et chats à base d’insectes. Depuis quelques mois, la startup est également présente sur les drives zéro déchet et dans les magasins de vrac sur l’ensemble du territoire.

Un marché prometteur porté par l’innovation

Les Français dépensent plus de 2,8 milliards d’euros annuels pour l’alimentation de leurs seuls chiens et chats. Un marché qui connaît une valorisation sans précédent sous l’effet de l’innovation et de tendances durables autour de la naturalité, du bien-être animal et du respect de l’environnement. Tout comme ils le font vis-à-vis de leurs propres assiettes, les propriétaires d’animaux sont désormais davantage regardants sur la provenance des produits, leur composition ou encore les procédés de fabrication de l’alimentation de leurs animaux de compagnie.

Et ça marche. En 2018, les deux meilleures amies d’enfance et par ailleurs parmi les 8 Françaises de moins de 30 ans à suivre en 2020 vendent 3 tonnes de croquettes, puis 11 tonnes en 2019. En 2020, preuve de leur marché démontrée, Madeleine Morley et Paola Teulières ont d’ores et déjà vendu 60 tonnes de croquettes, à travers leurs différentes gammes : Tomojo et Entovet.

Ce nouveau soutien de 500 000 euros va permettre à Tomojo :

–D’étendre sa gamme : toujours à base d’insectes, Tomojo lancera en novembre 2020 des friandises pour chats et chiens, appelées « Moush », distribuées en grandes surfaces spécialisées.

–D’agrandir l’équipe et accélérer son acquisition en ligne

–De poursuivre son développement à l’export. Actuellement, les croquettes aux insectes Tomojo sont envoyées dans une dizaine de pays, notamment en Pologne et en Corée du Sud.

« Cela fait maintenant presque trois ans que nous faisons de l’environnement l’essence même de Tomojo et que nous mettons l’écologie au cœur de nos préoccupations et de nos actions : des produits à base d’insectes, une production made in France, un emballage 100% biodégradable, la vente des croquettes dans des épiceries vrac, un marketing responsable. Cette nouvelle levée de fonds valide le pari que nous avons fait en 2017 en lançant Tomojo avec Paola : celui de croire qu’il est possible de concilier respect de l’environnement et bien-être animal. C’est, par ailleurs, une nouvelle preuve d’un marché dynamique amené à se développer durablement. » Madeleine Morley, co-fondatrice de Tomojo