Home > News > Take Eat Easy

Logo de la startup Take Eat Easy

Take Eat Easy

#news Dernière mise à jour : 17/10/2014
  • Fondateurs : Adrien Rosse, Chloé Roose, Jean-Christophe Libbrecht & Karim Slaoui
  • Nombre d'employés : 10

Take Eat Easy, la startup réinvente la livraison de repas à vélo !

Née de la collaboration entre quatre amis d’enfance passionnés de technologie et de gastronomie, Take Eat Easy a vu le jour en 2013 à Bruxelles. A la genèse de ce projet se trouve un besoin grandissant pour un service de livraison de repas fiable, rapide et facile d’utilisation. Le concept de la jeune startup est simple : une application permettant de mettre en relation restaurateurs, clients et coursiers. La plateforme apporte une dimension technologique et innovante à cette alternative écologique qu’est la livraison à vélo, à travers des fonctionnalités nouvelle génération comme le GPS Tracking, qui donne la possibilité aux utilisateurs de suivre la progression de leur coursier en temps réel.

« Take Eat Easy offre aux restaurateurs, qui souhaitent mettre en place un service de livraison à domicile, une solution logistique et technologique ‘’clé en main’’ commente Adrien Roose, co-fondateur et directeur de Take Eat Easy. La plateforme donne ainsi la possibilité aux restaurateurs partenaires de fidéliser leur clientèle, se de faire connaître, et ainsi d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Les objectifs et perspectives du lancement de Take Eat Easy à Paris

Sur le marché bruxellois, Take Eat Easy représente un réseau de près de 80 restaurants, plus de 8000 clients, et plus de 200 livreurs. Les clients ne paient que 3,50 euros pour la livraison. Assurant déjà plusieurs milliers de livraisons par mois, après une année d’existence, Take Eat Easy témoigne d’un développement continu très rapide en Belgique.

À l’heure de son lancement en France, Take Eat Easy affiche déjà une progression rapide: une quarantaine de restaurants pour le lancement en octobre 2014, sur la même base de fonctionnement et de facturation qu’à Bruxelles. D’ici à fin 2014, les fondateurs visent un déploiement de l’offre culinaire, avec deux fois plus de restaurants qu’au lancement, induisant un impact direct sur l’augmentation du nombre d’utilisateurs et de commandes.

Autofinancée par l’équipe fondatrice, Take Eat Easy a également bénéficié de l’apport d’investissements de divers Business Angels lors de son lancement à Bruxelles. Avec de nouvelles perspectives de déploiement à l’étranger (Lyon, Berlin, Madrid…), la startup est actuellement en processus actif de levée de fonds, pour soutenir sa croissance et toucher de nouveaux marchés. En tout la société emploie 10 personnes.

La vocation de l’application Take Eat Easy réside dans la mise en relation de trois entités distinctes, sur le principe du cercle vertueux : le client, le restaurateur et le coursier.

Pour le client, le service garantit la livraison de son repas préféré dans des délais imbattables, avec la possibilité de suivre son coursier en temps réel. Pour Chloé Roose, co-fondatrice et Directrice artistique de Take Eat Easy, « la sélection minutieuse des restaurants par les équipes constitue également un gage de qualité supplémentaire pour l’utilisateur ».

Pour les restaurateurs partenaires, faire appel à Take Eat Easy pour adopter ce service de livraison innovant de repas à domicile comporte de nombreux avantages : fidélisation et développement de la clientèle, augmentation du chiffre d’affaires, mise en place rapide et sans contraintes, visibilité et identité digitale accrue. A titre indicatif, souscrire au service de la plateforme Take Eat Easy a permis aux restaurateurs bruxellois d’augmenter leur chiffre d’affaires de 5 à 30%, selon l’établissement. 372 commandes, c’est le record qu’a atteint un restaurant Bruxellois sur une période d’un mois.

Pour les coursiers à vélo, tous freelance, travailler avec Take Eat Easy contribue à développer leur activité, à renforcer le réseau, et leur donne la possibilité d’être totalement décisionnaires de leur temps de travail et de leur agenda hebdomadaire.