Logo de la startup Surge lève 2,5 millions euros

Surge lève 2,5 millions euros

#news Dernière mise à jour : 22/09/2022
  • Fondateurs : Benjamin Choisy et Julien Hédou
  • Nombre d'employés : 6 employés
  • Levée de fonds : 2 500 000

Surge lève 2,5 millions d’euros et annonce la signature d’une licence exclusive avec Stanford

Partage cette bonne nouvelle

La technologie de Surge permet de prédire les complications post-chirurgicales.

Surge annonce une levée de fonds de 2,5 millions d’euros, menée par HCVC, un fonds early-stage franco-américain dédié aux startups technologiques. Boutique Venture, fonds américain, et plusieurs business angels expérimentés comme Nicolas Godin, COO/CFO de Cardiologs, ont aussi participé au tour de table, complété par des subventions telles que la bourse iLab dont Surge est lauréat en 2022. Surge est hébergée au sein de l’incubateur Agoranov et bénéficie du soutien de l’accélérateur 50 Partners, de Wilco et de StartX aux Etats-Unis.

Le produit phare de Surge utilise des algorithmes d’apprentissage automatique pour décoder le système immunitaire d’un patient à partir d’un échantillon de sang. Cette technologie permet aux médecins de prévoir rapidement le risque de complications postopératoires. Alors que 30 % des interventions chirurgicales majeures entraînent actuellement des complications et que 40 % des patients âgés de 65 ans et plus souffrent d’impacts cognitifs durables après une chirurgie orthopédique ou cardiaque, la solution de Surge permet des interventions ciblées et personnalisées pour réduire le risque de complications post-chirurgicales des patients.

Une solution brevetée et développée entre les États-Unis et la France

Combinant une analyse biologique du système immunitaire à un algorithme d’intelligence artificielle, Surge est capable de calculer la probabilité qu’un patient développe une complication chirurgicale. En fonction du résultat du test, des stratégies de prise en charge préventives pourront être proposées. L’objectif étant d’optimiser le parcours de soin afin de réduire les risques de complications post-opératoires.

Licence exclusive et accord de recherche avec l’université de Stanford

En 2022, Surge a obtenu de Stanford une licence exclusive et mondiale sur le brevet de prédiction de complications post opératoires développé développé grâce à plus de dix ans de recherches sur la prédiction du risque chirurgical menées par Brice Gaudillière, MD, PhD, médecin-chercheur et professeur associé d’anesthésiologie, de médecine périopératoire et de la douleur à la faculté de médecine de l’université de Stanford. Cette relation entre la prestigieuse université et Surge s’est renforcée à l’été 2022 avec la signature d’un accord de recherche dont l’objectif est notamment de développer l’innovation biomédicale.

La levée de fonds permettra à Surge de renforcer ses équipes afin d’accélérer le développement de ses produits et de mener des études cliniques, comme celle qui a débuté au printemps 2022 avec l’Hôpital Foch de Suresnes. Cette dernière vise à valider les performances de la technologie de Surge. En parallèle, Surge compte déployer sa technologie sur d’autres applications en mettant en place de nouvelles études cliniques en France.

Un marché en croissance très forte

Près de 700 000 chirurgies digestives sont réalisées chaque année en France, 5,1 millions en Europe et 6,1 millions aux Etats-Unis. Environ 30% de ces opérations sont à l’origine de complications post-opératoires qui nécessitent des soins supplémentaires ou des ré-hospitalisations et peuvent, dans certains cas, s’aggraver. En raison du vieillissement de la population, le nombre de chirurgies annuelles va être amené à croître fortement à l’avenir. On estime ainsi que le coût total des chirurgies aux Etats-Unis et dans l’Union Européenne va augmenter en moyenne de 5,5% par an d’ici à 2028. (Source : Transparency Market Research).