Home > News > SheeldMarket

Logo de la startup

SheeldMarket

#news Dernière mise à jour : 30/06/2020
  • Levée de fonds : 1 million d'euros

SheeldMarket lève 1 million d'euros pour sa plateforme de trading

La toute jeune start-up a bouclé un tour de table de 1 million d’euros auprès d’investisseurs français et américains. Elle développe une plateforme qui permet de passer des ordres sans que les montants ne soient dévoilés à l’avance.
Les infrastructures liées au trading des cryptomonnaies continuent à se structurer. Après l’acteur de la tenue de marché Woorton , et celui des solutions de gestion de cryptomonnaies pour les banques privées Taurus , c’est au tour de Sheeldmarket d’annoncer sa levée de fonds. L’entreprise a bouclé un tour de table de 1 million d’euros auprès d’Axeleo Capital et du fonds américain Draper Dragon, suivis par Kima Ventures, Acequia Capital et le business angel Charlie Songhurst.

Les trois cofondateurs de la start-up, Oliver Yates, Simon Douyer et Arnaud Carrere, tous ingénieurs, ont été rejoints par Jacques Lolieux, qui compte à son actif vingt-cinq ans d’expérience dans la banque (Société Générale, Lehman Brothers et Credit Suisse). Ce dernier a notamment créé et dirigé le dark pool du Crédit Suisse, et s’il a rejoint l’aventure, c’est que SheeldMarket s’attelle au développement d’un « dark pool chiffré ». Les dark pools sont des Bourses privées sur lesquelles les ordres sont passés sans que les montants ne soient dévoilés en avance. « Les échanges y sont souvent biaisés par des fuites d’information, indique Olivier Yates. Notre système permet d’éviter ces fuites. » La start-up revendique ainsi pouvoir faire économiser à ces clients « plus de 5 % de la valeur de leurs transactions grâce à une meilleure qualité d’exécution ».