Logo de la startup PropTech1 Ventures

PropTech1 Ventures

#news Dernière mise à jour : 18/01/2023
  • Fondateurs : Nikolas Samios
  • Nombre d'employés : 25
  • Levée de fonds : 44 millions d'euros

PropTech1 Ventures clôt une première levée de 44 millions d’euros, destinés à investir dans les PropTech européennes

Partage cette bonne nouvelle

PropTech1 Ventures, la plateforme de capital-risque pour les PropTech a réalisé le premier closing de son Fonds II. A ce stade, 44 millions d’euros ont déjà été levés sur un objectif de 100 millions d’euros.

PT1 Early-Stage Fund II est désormais opérationnel et va commencer à investir sur des entrepreneurs innovants de toute l’Europe qui s’attaquent aux défis créés par la raréfaction des ressources naturelles et aux espaces de vie abordables. PT1 se concentrera sur les start-up de la PropTech, de la ConstructionTech et de la UrbanTech en phase de démarrage, à l’intersection de l’industrie immobilière et des classes d’actifs énergie et infrastructures. Dans le cadre de cette opération, l’équipe de gestion de PT1 sera élargie et les gestionnaires d’investissement Konstantinos Matsoukas et Klara Ritter, qui font partie de l’équipe depuis plusieurs années, seront promus partenaires associés. En outre, le bureau de Londres, qui a déjà été fondé en 2022, sera dirigé par Kingma Ma en tant que directeur général.

Outre les partenaires de lancement déjà annoncés, tels que Commerz Real, Brunata- Metrona Group, evoreal, JLL Spark Global Ventures, Liechtenstein Group, Otto Wulff, Scout 24 Group et Supernova Group, d’autres entreprises du secteur immobilier se sont jointes pour la première clôture : Helaba (la Landesbank Hessen-Thüringen), le groupe Schörghuber, l’entreprise familiale à l’origine, entre autres, de Bayerische Hausbau et de la brasserie Paulaner, Halton Ventures, propriétaire du groupe Halton, spécialiste des solutions d’air intérieur et le groupe noventic, un pionnier de la gestion intelligente des bâtiments. Une fois de plus, de nombreux dirigeants et entrepreneurs ont investi, à titre privé, comme Thomas Wiegand, directeur général de Cerberus Deutschland Beteiligungsberatung, Thomas Zinnöcker, ancien directeur général adjoint de Vonovia et ex-PDG d’ista Energiedienstleistungen, Birgit Rahn-Werner, PDG du groupe Indevise, et bien d’autres encore.

Sur la base de l’expérience tirée des 16 investissements réalisés par le Fonds I et de plus de 2 500 entreprises analysées à ce jour, un très bon départ a été pris pour le deuxième fonds avec 44 millions d’euros déjà levés sur un objectif de 100 millions d’euros. Par rapport au lancement du premier fonds, PT1 a augmenté le nombre d’opportunités d’investissement de plus de 500 %. L’équipe responsable a vu ses effectifs tripler et le nombre d’actionnaires du fonds a été multiplié par plus de six*. D’une manière générale, dans la situation actuelle du marché, les investisseurs en capital-risque qui se concentrent sur les start-up en phase de démarrage trouvent des prix d’achat attractifs dans les tours de financement, alors que dans le même temps, le besoin d’innovation et de développement durable du secteur immobilier est plus élevé que jamais.

” Nous sommes très heureux du résultat du premier closing de notre deuxième fonds et reconnaissants de la confiance de nos investisseurs historiques ainsi que des nombreux nouveaux investisseurs. Nous considérons cela comme une reconnaissance du travail effectué par toute l’équipe au cours des dernières années et en même temps un encouragement pour la nouvelle année 2023 “, commente Anja Rath, Managing Partner de PT1.

” Le secteur de l’immobilier est confronté à de multiples défis et opportunités. La réglementation verte commence tout juste à prendre son envol et les incidents climatiques de plus en plus fréquents ne feront que renforcer cette tendance. Dans le même temps, avec une croissance continue du nombre de Limited Partners de premier plan, nous devenons encore plus attractifs. Nous sommes très impatients de pouvoir soutenir encore plus efficacement ce que nous considérons comme les sujets les plus prometteurs avec le Fonds II “, ajoute Nikolas Samios, associé directeur de PT1.