Home > News > On The Wild Side

Logo de la startup On The Wild Side

On The Wild Side

#news Dernière mise à jour : 24/06/2020
  • Fondateurs : Anne-Sophye Nardy
  • Nombre d'employés : 4
  • Levée de fonds : 500 000€

ON THE WILD SIDE, la marque de cosmétiques à base de plantes sauvages, lève 500 000 euros pour accélérer son développement organique en France et en Europe !

La jeune marque “made in France” ON THE WILD SIDE annonce avoir bouclé en plein confinement, une première levée de fonds d’un montant de 500 000 euros auprès de Business Angels comme Marc de Beffort, entrepreneur à succès, et Sophie Hersan, co-fondatrice de Vestiaire Collective. Aux côtés de ces chefs d’entreprise qui ont à coeur de soutenir des start-up à impact, ON THE WILD SIDE a aussi pu compter sur Aquiti Gestion et le Crédit Agricole notamment. Une levée qui confirme le potentiel d’accélération de cette marque éco-responsable, commercialisée depuis tout juste 1 an, mais dont les produits sont déjà vendus chez Sephora et dans plus de 50 points de vente (Galeries Lafayette, Merci) en France et dans 12 pays européens.

Consommer avec conscience.

Commercialisée depuis 1 an, ON THE WILD SIDE est une marque de soins à la charte cosmétique engagée. C’est forte d’une solide expérience de 12 ans dans l’univers des cosmétiques et du luxe à dimension internationale (L’Occitane, L’Oréal) et d’un héritage familial décisif, avec une mère pharmacienne qui préparait des onguents à l’aide d’un mortier en marbre, que la fondatrice Anne-Sophie Nardy a décidé de lancer sa propre marque exempte de composés issus de la pétrochimie. Elle voulait proposer aux femmes de tout âge, une gamme de 3 produits simples et essentiels, respectueux du vivant et de l’environnement. Une huile démaquillante, une crème de jour et une huile de soin aux formules labellisées bio et composées à 100% d’ingrédients et de conservateurs naturels, évitant même les conservateurs synthétiques tolérés dans le bio et les huiles essentielles à l’origine de certaines réactions cutanées. Autres éléments qui font la force et l’innovation d’ON THE WILD SIDE, les huiles végétales et les ingrédients actifs utilisés sont tous issus d’arbres millénaires de forêts privées de Gironde et de plantes sauvages cueillies dans le Massif Central. Anne-Sophie Nardy ajoute : “La cueillette consiste à prélever des végétaux directement dans leur écosystème naturel, à l’état sauvage. Ces plantes ne sont ni semées, ni traitées. Elles sont issues d’une nature intacte et de ce fait ont d’excellentes qualités. Cela va bien au-delà du bio, c’est comme du “super bio””. Conformément aux valeurs prônées par la marque, toute la chaîne de production est en circuit court et les emballages et contenants sont non polluants et recyclables.

“J’ai souhaité soutenir ON THE WILD SIDE pour son équipe, son positionnement, son exécution et surtout la qualité de ses produits.”
Marc de Beffort, 15 ans chez Danone, ex Partner dans Monster Energy Beverage, aujourd’hui cotée au Nasdaq et Business Angel actif en France.

Renforcer la stratégie de distribution multicanale, synergique et ciblée.

Avec des produits sains et accessibles, à partir de 36 euros, ON THE WILD SIDE a connu un engouement très fort dès son lancement. Elle a vite pu compter sur une communauté fidèle de 30 000 personnes construite de manière très virale, qui suivent chaque évolution de la marque et avec qui elle entretient une réelle proximité dans un souhait de co-construction. Un engouement aussi présent dans les magasins, et notamment chez Merci, qui a distribué la marque deux mois après son lancement. Aujourd’hui, plus de 50 points de vente proposent les produits ON THE WILD SIDE. Outre les Galeries Lafayette et Merci, Sephora distribue également la marque sur ses e.shops de 12 pays d’Europe depuis avril 2020. Une collaboration démarrée en plein confinement, qui dépasse déjà les objectifs visés.
“Cette levée confirme le potentiel d’ON THE WILD SIDE dans un contexte où les changements d’habitude de consommation s’accélèrent. Nous sommes ravis du démarrage très dynamique que nous connaissons depuis 1 an, qui nous conforte dans notre envie de proposer des produits épurés de qualité, avec un engagement fort et transparent. Avec 60% de notre chiffre d’affaires réalisé sur notre site en ligne et 40% en retail, nous souhaitons maintenant amplifier notre développement organique en renforçant notre stratégie de distribution multicanale, synergique et ciblée. A date, nous sommes présents physiquement en Espagne, en Allemagne, en Suisse et en Slovaquie. Nous souhaitons poursuivre ce déploiement dans les prochains mois dans d’autres pays européens matures. Nous allons également compléter l’assortiment de produits, avec un masque exfoliant et une crème pour les mains, pour affirmer notre positionnement de marque de référence dans la “clean beauty” française. Aussi, nous allons renforcer nos équipes notamment sur la partie business développement et opérations avec le recrutement de profils stratégiques d’ici quelques mois.” conclut Anne-Sophie Nardy.