Home > News > myFirmin

Logo de la startup myFirmin

myFirmin

#news Dernière mise à jour : 03/01/2020
  • Fondateurs : Nathane BELLOTTO, Amandla SIBLOT
  • Nombre d'employés : 4
  • Levée de fonds : 17 500 €

Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie officielle de myFirmin sur le marché parisien !

Qui : myFirmin est la nouvelle conciergerie des Parisiens nocturnes.

Quoi : myFirmin est un assistant personnel, sous forme d’un chatbot, qui vous permet de commander n’importe quelle envie — plats, alcools, et même quelques aphrodisiaques !

: Dans tout PARIS !

Quand : La NUIT de 18H à 6H du matin !

Comment : Quelle que soit l’envie nocturne du client, il lui suffit de :

1- Saisir son adresse dans tout Paris ;
2- Exprimer son envie, ou faire un choix parmi les suggestions proposées ;
3- Valider sa commande en fonction du prix et de sa localisation ;
4- Régler via un paiement sécurisé, et retrouver sa commande en 30 minutes au pas de sa porte.
Combien : Avec un panier moyen autour de 15€, sans frais, myFirmin est l’offre la moins chère du marché.

Avec myFirmin, Paris entend rivaliser avec New-York pour le titre de la ville qui ne dort jamais !

Sous forme d’un chatbot made in France, myFirmin est un assistant personnel qui vous permet de commander tout ce que vous souhaitez, directement depuis les réseaux sociaux. A la différence de la commande traditionnelle, commander avec myFirmin c’est avoir une conversation avec un ami ; c’est votre pote mais en mieux ! Vous pouvez tout lui demander – que ce soit une référence spécifique (sushi/rhum), un régime particulier (healthy), ou simplement une envie (aphrodisiaque). Doué d’une intelligence artificielle évolutive et d’un service client dédié, myFirmin peut aussi vous conseiller quand vous êtes en panne d’inspiration.

myFirmin mise sur la personnalisation de son service pour bousculer les codes de la commande traditionnelle.
myFirmin a souhaité se positionner sur ce secteur négligé par la plupart des acteurs de la commande & livraison de plats – celui de la nuit ! Et cela, pour le plus grand bonheur des gourmands, fêtards, et travailleurs qui sillonnent la nuit parisienne.