Logo de la startup Le Fourgon annonce une levée de fonds de 4,5 millions d’euros

Le Fourgon annonce une levée de fonds de 4,5 millions d’euros

#news Dernière mise à jour : 16/09/2022
  • Fondateurs : Charles Christory, Maxime Tharin et Stéphane Dessein
  • Nombre d'employés : 100
  • Levée de fonds : 4 500 000

La startup Le Fourgon lève 4,5 millions d'euros pour booster le déploiement de la consigne en France

Partage cette bonne nouvelle

Né en avril 2021, Le Fourgon livre des boissons consignées au domicile des Français. La startup qui séduit déjà plus de 15 000 Français dans une dizaine de villes et réemploie 300 000 bouteilles chaque mois, annonce une levée de fonds de 4,5 millions d’euros. Un coup d’accélérateur pour étendre son modèle à l’ensemble du territoire Français.

Avec 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques produits chaque année en France, les enjeux écologiques sont plus importants que jamais. Chaque jour, ce sont 36 millions de bouteilles en plastique jetables qui sont utilisées en France, des chiffres impressionnants qui ont conduit Charles Christory, Maxime Tharin et Stéphane Dessein à créer la Startup Le Fourgon il y a un peu plus d’un an. Une solution vertueuse qui réintroduit la consigne dans la façon de consommer, qui replace une valeur sur une contenant et permet surtout de consommer sans produire de déchets.

Un concept vieux de plusieurs décennies qui, à l’arrivée du plastique dans les années 70, s’était éclipsé au profit des emballages à usage unique. Le Fourgon, c’est donc le retour de la tournée du laitier remise au goût du jour. On y trouve aujourd’hui plus de 600 références de boissons, locales pour la plupart, sur le site web ou l’application pouvant être livrées dans la journée en camionnette électrique.
Le Fourgon c’est aussi et surtout un sujet de société, d’actualité et une solution responsable pour agir concrètement sur le réchauffement climatique. Un retour aux bonnes vieilles habitudes qui a déjà permis au bout d’un an d’existence de réemployer un million de bouteilles et ainsi d’économiser 370 tonnes de CO2, 400 000 litres d’eau et 30 tonnes de plastique.

« Nous sommes heureux d’avoir atteint le million de bouteilles retournées au bout d’un an d’existence, mais il faut aller plus loin et plus vite, l’urgence climatique nous le prouve. » témoigne Charles Christory, co-fondateur de la startup Le Fourgon.

UNE LEVÉE DE FONDS PROMETTEUSE

Le Fourgon avance vite et dans le bon sens. Ce premier tour de financement permet à de nombreux business angels et fonds d’investissement de soutenir une action engagée et responsable, à hauteur de 4,5 millions d’euros.

Les fonds d’investissement ID4 Ventures, Kima Ventures, et Teampact Ventures soutiennent donc désormais Le Fourgon, de même que des investisseurs emblématiques parmi lesquels ; Julia Bijaoui et Quentin Vacher (fondateurs de Frichti), Julia Chican et Patrick Asdaghi (fondateurs de Foodchéri), Augustin Paluel-Marmont (co-fondateur de Michel & Augustin), Simon Dawlat (fondateur de Batch), Mathieu Tarnus (fondateur de Sarbacane), Julien Codorniou (ex VP Facebook), Jean-Daniel Guyot (fondateur de Captain Train et Memo Bank) ou encore Antoine Le Conte (fondateur de Cheerz).

UN DÉVELOPPEMENT AMBITIEUX ET NÉCESSAIRE

Après le lancement du Fourgon dans une dizaine de grandes villes Françaises et déjà plus de 15 000 clients conquis, la startup qui s’est très vite imposée en leader sur le marché de la consigne souhaite marquer un nouveau coup d’accélérateur avec cette levée de fonds. Une étape précieuse pour poursuivre son implantation sur le territoire et démocratiser davantage le retour à des habitudes de consommation plus vertueuses.

Les prochaines étapes de cette tournée du laitier revisitée ? Une nouvelle ville lancée chaque mois sur l’année à venir avec Angers en octobre puis, Strasbourg, Toulouse et Bordeaux à suivre. Un déploiement conséquent, accompagné de nombreux recrutements, en CDI. Déjà composée de 100 collaborateurs, l’équipe du Fourgon envisage ainsi d’atteindre les 250 salariés d’ici un an.

« Nous sommes fiers d’avoir pu réunir autant de monde pour soutenir notre démarche. Au-delà de nos nombreux clients qui nous soutiennent depuis le début, c’est encourageant d’avoir aussi des investisseurs à nos côtés, qui partagent nos valeurs et sont convaincus de notre modèle, tant économique que l’impact positif qu’il apporte. Cette levée de fond renforce ainsi notre position de précurseur sur ce métier du brasseur, du laitier remis au goût du jour. Elle va nous permettre de continuer notre expansion territoriale, en continuant d’apporter la plus belle offre locale de boissons consignées. Chaque jour, nous nous rapprochons de notre mission de rendre la consigne accessible à tous les Français. » Charles, Stéphane et Maxime, fondateurs du Fourgon.

Un tour de financement réussi et encourageant pour une future levée de fonds en série A dans les 12 à 18 prochains mois qui permettrait au Fourgon de continuer son chemin vers la consigne pour tous.