Logo de la startup Le dirigeable de FLYING WHALES va être utilisé par le CNES

Le dirigeable de FLYING WHALES va être utilisé par le CNES

#news Dernière mise à jour : 27/09/2022
  • Fondateurs : Sébastien BOUGON

FLYING WHALES annonce la signature d'une Lettre d'Intention avec le CNES dans le cadre de ses projets spatiaux en Guyane

Partage cette bonne nouvelle

Premier événement spatial mondial au monde, le Congrès International d’Astronautique s’est clôturé le 22 septembre à l’issue de cinq journées de présentations et conférences au centre de congrès Paris Expo Porte de Versailles. A cette occasion, Michèle RENAUD – Directrice Marketing, Ventes et Communication de FLYING WHALES – et Marie-Anne CLAIR – Directrice du Centre Spatial Guyanais – ont conclu jeudi 22 septembre un accord portant sur l’étude de l’utilisation par le CNES du dirigeable rigide LCA60T pour le transport de matériel technique spatial.

Un secteur spatial en constante évolution au cœur des enjeux pour les prochaines années

Ayant pour mission de construire un futur où l’espace est au service de tous, l’innovation est au cœur de l’histoire du CNES depuis sa création en 1961. Afin de répondre à ses besoins de levage et de transport de charges exceptionnelles sensibles sur le territoire Guyanais, le CNES a choisi d’accélérer ses discussions avec la start-up Française FLYING WHALES. Au cœur des échanges, le LCA60T : un projet industriel pionnier et ambitieux soutenu par un consortium de pointe pour le transport de charges lourdes doté d’une capacité d’emport de 60 tonnes.

Pour Marie-Anne Clair, Directrice du Centre Spatial Guyanais : « La signature à l’IAC 2022 d’une déclaration commune entre le CNES et FLYING WHALES, permet au Centre spatial guyanais de poursuivre sa mission de verdissement de ses activités et de participation au développement économique du territoire. La solution portée par FLYING WHALES est innovante et répond totalement aux enjeux auxquels le Centre spatial guyanais et le territoire de la Guyane font face aujourd’hui. »

Présentant une réelle opportunité sur le plan économique, logistique et environnemental, le dirigeable est un outil aussi innovant que performant pour de nombreux secteurs industriels.

Pour Michèle RENAUD, Directrice Marketing, Vente et Communication de FLYING WHALES : « Les industries recherchent des moyens innovants, abordables et à faible impact environnemental pour transporter des charges hors gabarit. Le LCA60T est un formidable outil de transport aérien dont les applications sont multi-sectorielles. Le domaine spatial doit se réinventer chaque jour, innover sans cesse et imaginer de nouvelles solutions pour faire face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain tout en minimisant l’empreinte environnementale de ses opérations. Cette étude d’opportunité avec le CNES est une vraie fierté pour nous. »

Un nouveau projet pour FLYING WHALES en Guyane

Cet accord avec le CNES vient renforcer la présence de FLYING WHALES outre-mer après la signature fin 2021 d’un accord de partenariat avec la Collectivité Territoriale de Guyane. Prévoyant l’étude du déploiement et de l’utilisation du LCA60T, le dirigeable FLYING WHALES permettrait notamment de désenclaver certaines régions présentant un déficit d’infrastructures de transport.

Une étude, menée sur une durée de 3 ans, prendra en compte tous les aspects de l’implantation de ce moyen de transport prometteur en Guyane. Les sujets sociaux, environnementaux, d’autorisations administratives et d’opérations seront étudiés avec les acteurs locaux concernés. Michèle RENAUD se rendra d’ailleurs en Guyane du 23 au 30 septembre pour avancer dans les discussions avec les différents interlocuteurs de FLYING WHALES sur place.