Logo de la startup CEARITIS au CES de Las Vegas

CEARITIS au CES de Las Vegas

#news Dernière mise à jour : 15/11/2021

CEARITIS dévoile au CES de Las Vegas sa solution innovante de Biocontrôle pour protéger les oliviers des ravageurs !

Partage cette bonne nouvelle

Une solution « Made in France » efficace et naturelle, Une innovation brevetée, primée d’un CES Innovation Award 2022 !

10 milliards de dollars, c’est le montant perdu mondialement par les filières arboricoles chaque année des dégâts causés par les mouches des fruits. Il existe bien quelques solutions mais elles sont soit chers et peu efficaces, les intrants biologiques (argile blanche ou pièges alimentaires) soit nocifs pour l’environnement, les insecticides toxiques. Pour y remédier la startup Aixoise Cearitis développe des systèmes de Biocontrôle innovants pour protéger les cultures contre leurs ravageurs, avec pour 1ère mission de lutter contre la mouche de l’olive, Bactrocera Oleae. A l’occasion du CES de Las Vegas, Cearitis dévoile l’ensemble de son dispositif dont PIRA, système de piégeage autonome qui permet d’attirer les ravageurs.

Un concept qui allie les biotechnologies et le numérique

Développé à l’issu de 5 années de R&D et désormais breveté, Cearitis a conçu un dispositif innovant de biocontrôle « Push&Pull » : celui-ci se compose d’un système répulsif diffusant une solution répulsive à l’intérieur des parcelles, qui agit comme un leurre auprès des femelles pondeuses pour les dévier des parcelles. Et d’un piège PIRA, installé à l’extérieur des parcelles, qui attire les femelles pondeuses, grâce à sa diffusion de solution composée de kairomones. Ce piège autonome et unique attire et piège les ravageurs déviés. Une technologie unique techniquement validée par l’Université de Vérone (Italie) et un grand groupe acteur de la distribution phytosanitaire. Les essais d’efficacité ont été réalisés avec Agrolis Consulting (Isle-sur-la-Sorgue).


Une stratégie de lutte naturelle qui utilise des mécanismes sensoriels inversés

Pourquoi les mouches des fruits sont si dangereuses pour les cultures ? Instinctivement attirés par les molécules naturelles émises, les ravageurs déposent leurs œufs dans les fruits. Le développement larvaire à l’intérieur du fruit accélère sa maturation, modifie sa composition et altère toutes ses propriétés organoleptiques. Résultat, le fruit ne peut ni être transformé ni être commercialisé. Une fois sa larve déposée, la mouche laisse une trace répulsive de son passage, afin de prévenir ses congénères et les repousser pour limiter le nombre de pontes par fruit. Pour trouver la parade à ce phénomène naturel, Cearitis a développé un système de piégeage innovant breveté pour lutter contre les ravageurs et leur plante hôte en mimant le système naturel entre l’arbre et le ravageur.

La stratégie de lutte de Cearitis utilise les mécanismes sensoriels présents dans la nature pour en faire un leurre efficace : il se compose ainsi, une solution répulsive mimant le jus de ponte du ravageur, afin de faire croire à ses congénères que le fruit est déjà occupé. Une solution attractive composée de kairomones présente dans les arbres hôte qui attire le ravageur en dehors des parcelles. Et des systèmes techniques autonome les diffusant.

Le piège innovant PIRA au CES Las Vegas !

Tout juste auréolé d’un CES Innovation Award 2022, catégorie durabilité, éco-conception et énergie intelligente, le piège PIRA sera présenté lors du Consumer Electronic Show du 5 au 8 janvier 2022.

Installé à l’extérieur des parcelles, PIRA pour mission d’attirer les insectes précédemment déviés des parcelles grâce à la solution répulsive. Ses ouvertures circulaires garantissent une diffusion optimale de la solution attractive contre la mouche de l’olive. Le piège est autonome, la diffusion contrôlable à distance et la structure confère au piège une durée de vie de 10 ans en moyenne.

Le système complet est actuellement en essai sur des parcelles dans le sud de la France (aux Baux de Provence), afin de permettre une commercialisation d’ici fin 2023.