Home > News > Bodyguard

Logo de la startup Bodyguard

Bodyguard

#news Dernière mise à jour : 29/06/2020
  • Fondateurs : Charles Cohen
  • Nombre d'employés : 12
  • Levée de fonds : 2 000 000

Bodyguard se muscle avec de nouvelles fonctionnalités pour une protection sur mesure contre les contenus haineux

Bodyguard, l’application gratuite qui protège contre le cyber-harcèlement sur les réseaux sociaux propose trois nouvelles fonctionnalités pour une expérience utilisateur sur mesure.

BODYGUARD : 20 MILLIONS DE COMMENTAIRES ANALYSES CHAQUE MOIS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Alors que les mesures de confinement concernaient les quatre coins du globe, les réseaux sociaux ont joué un rôle clé dans le maintien du lien social. Défis sportifs, chorégraphies artistiques, vidéos humoristiques ou encore visite guidée chez les personnalités publiques, la présence en ligne et la production de contenus ont atteint des records historiques. L’application Bodyguard qui compte plus de 50 000 utilisateurs en France, beaucoup de jeunes influenceurs et créateurs de contenu, mais aussi des personnalités publiques du domaine de la culture, de la politique, des médias, a pour ambition de protéger le plus grand nombre de la cyberhaine.

Depuis 2018, l’application Bodyguard disponible gratuitement sur iOS et Android propose un modèle où la technologie est mise au service du bien commun. En quelques clics, les utilisateurs sélectionnent les réseaux sociaux qu’ils souhaitent modérer pour que la technologie Bodyguard récupère tous les commentaires reçus par l’utilisateur, les analyse et bloque ceux qui sont jugés haineux. L’application est disponible sur Twitter, Youtube, Instagram, Twitch, Mixer et les règles de modération peuvent être modifiées à tout instant par les utilisateurs. Une solution sur mesure qui séduit les utilisateurs puisque 97% d’entre eux ont noté 5/5 l’application Bodyguard sur les stores de téléchargement.

UNE NOUVELLE ETAPE FRANCHIE FACE AUX CONTENUS HAINEUX : LA MODULARITÉ, POUR UNE MODÉRATION PLUS PERSONNALISÉE.

Fort de plus de deux années d’analyses manuelles des contenus haineux issus des réseaux sociaux, Bodyguard catégorise de façon précise la nature des propos qui circulent sur les plateformes sociales. Afin de mener à bien sa mission et de protéger au mieux les internautes, Bodyguard analyse, ainsi, chaque mois plus de 20 millions de commentaires et bloque ceux qui sont jugés haineux. Avec une fréquence d’analyse et de blocage des contenus haineux répétée toutes les 10 secondes pour les utilisateurs les plus touchés, Bodyguard défend un environnement numérique plus sain et plus paisible pour les internautes.

Pour aller plus loin et pour renforcer l’expérience utilisateur, Bodyguard annonce, aujourd’hui, de nouvelles fonctionnalités telles que :

– La possibilité de créer des règles de modération uniques à chaque utilisateur pour être encore mieux protég(é)e
– Une application repensées pour encore plus de facilité pour une modération sur mesure
– L’universalité des langages de haine disponible en temps réel : insultes, moqueries, menaces, trolls, racisme, haine, homophobie, harcèlement sexuel, harcèlement moral.

Partant du principe que l’écran d’un ordinateur ou d’un smartphone n’est pas une barrière assez forte face à la puissance d’un propos haineux, Bodyguard renforce son engagement grâce à une technologie plus performante et plus personnalisable pour un environnement digital toujours plus respectueux et bienveillant.