Archeon

ARCHEON RÉCOMPENSÉE PAR LE « GRAND PRIX INNOVATION » À L’OCCASION DU CONGRÈS E-HEALTH À MONACO 

 

La startup Archeon s’est de nouveau illustrée à l’occasion du congrès e-Health de Monaco 2019 consacrée à la santé connectée et à la médecine de demain en remportant le « Grand Prix Innovation » dans la catégorie « Urgences ».
Un nouveau temps fort pour la jeune entreprise basée à Besançon qui développe des technologies et solutions d’intelligence artificielle pour une meilleure prise en charge des urgences vitales.

Créée février 2018 par deux ingénieurs en biomédical et en systèmes électroniques embarqués, Alban de Luca et Pierre-Edouard Saillard, Archeon se positionne comme l’un des futurs acteurs de l’e-santé, sur le secteur des soins de premiers secours.

Sachant que l’arrêt cardiaque est la première cause de mortalité dans le monde et que le taux de survie dans l’arrêt cardiaque n’a pas progressé depuis 20 ans – restant inférieur à 5%, les deux jeunes entrepreneurs ont développé un dispositif davantage adapté aux soins d’urgence et aux besoins spécifiques des patients.

Il est en effet aujourd’hui prouvé dans la pratique que la ventilation est mal administrée lors de la réanimation cardio-pulmonaire, en l’occurrence que les secouristes et autres personnes soignants ont tendance à hyperventiler les patients dans près de 80% des cas. Or cette hyperventilation n’est pas sans risque puisqu’elle :
– Augmente de manière considérable la pression intrathoracique et la pression artérielle pulmonaire de la victime
– Altère le retour veineux
– Diminue le débit cardiaque
– Réduit fortement l’irrigation cérébrale.

Elle impacte donc lourdement l’organisme, occasionnant notamment, des lésions et infections pulmonaires, des barotraumatismes, des cas de pneumonie, une réduction du débit cardiaque et perfusion coronarienne et des séquelles neurologiques.
Ainsi, l’hyperventilation telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui réduit de 70% les chances de survie du patient.
Mieux monitorer la ventilation lors de la réanimation cardiaque grâce à l’intelligence artificielle

Fort de ce constat, Archeon a développé un dispositif de monitoring de la ventilation intervenant lors de la du massage et de la réanimation cardiaque. Ce dispositif interprète les variables ventilatoires du patient et donne un feedback sonore et visuel au secouriste sur la qualité de la ventilation prodiguée au patient. 

Le produit s’adapte aux différents utilisateurs, qu’ils soient secouristes professionnels ou volontaires – qui n’ont pour la plupart ni les connaissances théoriques des médecins anesthésistes et réanimateurs ni leur expérience. 

Le simple affichage de variables quantitatives, pour lequel l’interprétation au regard des caractéristiques du patient et de la situation rencontrée peut s’avérer complexe, est un frein à la réalisation d’une réanimation de qualité. C’est pourquoi le système intègre une intelligence artificielle permettant une auto-interprétation des variables mesurées en fonction de la morphologie du patient et du type de réanimation effectuée (invasive ou non).

La technologie en cours de prototypage sera mise à l’essai à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris et à la Croix Rouge Française en Mai 201

Cette news a été mise à jour le 2 April 2019 par Alban de Luca

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter une news, il suffit de remplir ce questionnaire
Logo de la startup Archeon
Entrepreneurs :
Alban De Luca, Pierre-Edouard Saillard

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: