Home > Startup > Mon Bel Appart

Logo de la startup

Mon Bel Appart

#Startup #B2C #immobilier #Tech Dernière mise à jour : 26/11/2019
  • Fondateurs : Louis-Rémi Babé, Pierre Cloarec, Adrien Faure et Alexandre Pourchoux
  • Nombre d'employés : 2
  • Toutes les startups de Lyon

La startup Mon Bel appart est une plateforme immobilière pour acheter, vendre ou louer un bien immobilier.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Notre mission répond à cette problématique : simplifier la location, tant pour les propriétaires que les locataires. Nous utilisons les technologies pour simplifier leurs expériences respectives.
A l’instar de ce qu’est Boursorama ou HelloBank aux banques traditionnelles, Mon Bel Appart est une alternative 100% digitale aux agences immobilières classiques.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Le besoin de logement évolue avec les modes de vie des étudiants et des jeunes actifs qui sont de plus en plus nomades. Ils ont besoin de trouver des logements meublés de qualité pour simplifier leurs mobilités.

Côté propriétaire il y a un manque d’accompagnement sur le meublé, nous sommes là pour les informer des avantages de la location meublé et leur en faire profiter si ça n’est pas déjà le cas.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Nous avons lancé le projet avec un ensemble d’outils assez basiques (la suite Google Apps, des formulaires Typeform et un site web WordPress avec un thème tout prêt pour de la gestion locative). Nous avons peu à peu ajouté un CRM et un outil sur tablette pour gérer les états des lieux dans les appartements.
En parallèle, nous construisons l’interface d’admin où nous allons centraliser toutes nos données pour nous permettre d’automatiser tous nos process de gestion immobilières, ainsi qu’un nouveau site web sur mesure. Pour cela nous utilisons le cloud d’Amazon, le Saas Forest Admin et les technologies Node.js et React.


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Nous étions investisseurs à la base et nous nous sommes rapidement aperçus que la gestion des locataires au quotidien était chronophage et parfois complexe. En contactant des agences traditionnelles pour déléguer cette partie nous nous sommes rendus compte du gouffre qui séparait nos besoins et leurs offres de service.

En effet nous voulions ce que nous avons pour nos comptes bancaires ou nos téléphones, un service simple, rapide et digitalisé.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


En discutant autour de nous, on s’est rendus compte que locataires comme propriétaires n’étaient pas satisfait des services des agences traditionnelles, rapidement des amis puis des connaissances nous ont proposé de nous confier la gestion de leurs biens. Nous nous sommes dit que c’était une preuve de marché suffisante pour se lancer.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Nous avons décidé de nous lancer en fin d’année 2018, nous avons créé l’entreprise en février 2019 et obtenu la carte d’agent immobilier en mars de la même année.


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous avons deux cibles principales :

des propriétaires ayant au moins un bien sur le marché locatif

des locataires à la recherche d’un logement meublé


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Aujourd’hui notre premier canal d’acquisition pour avoir des nouveaux propriétaires c’est la recommandation, nous allons ensuite mettre en place une stratégie de contenu long-terme (SEO) et une stratégie d’acquisition payante plus court termiste (SEA).
Côté locataire nous faisons toute notre acquisition sur des plateformes partenaires (Leboncoin, SeLoger … ) ce qui nous permet aujourd’hui d’avoir un taux d’occupation supérieur à 95%.


Nous sommes une startup immobilière spécialisée dans la gestion locative de biens meublés à Lyon et prochainement dans toutes les grandes villes françaises.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Nous avons des revenus récurrents qui sont :

La mise en location : nous facturons des frais à chaque changement de locataire

La gestion locative : nous facturons des frais de gestion sur les loyers encaissés
ainsi que des services additionnels tels que :

L’ameublement : nous facturons de la maîtrise d’ouvrage

La recherche de bien pour des investisseurs : nous facturons des frais de recherche


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Nos principaux concurrents sont les grands réseaux d’agences traditionnelles comme Foncia, Orpi ou Citya, aujourd’hui ce sont eux qui ont une grande partie du marché de la gestion locative en France.


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)


Le fait d’être digital nous permet d’être beaucoup plus réactifs à toutes les demandes de nos clients et d’être moins cher que nos concurrents.

Nous faisons profiter à tous nos clients des avantages de la location meublé.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


– Nous sommes une agence digitale, nous n’avons pas pignon sur rue et nous ne voulons pas l’avoir.

– Nous délivrons un meilleur service pour moins cher, en effet nous automatisons toutes les tâches chronophages de la gestion locative pour se concentrer sur le service.

– Nous ne gérons que des biens meublés.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Nous sommes au tout début de l’aventure, le but n’est pas de revendre mais d’avoir un impact positif long-terme sur le logement en France. Pour cela nous ouvrirons surement le capital mais nous sommes très loin d’une ipo pour le moment.


Quels sont vos besoins ?


Pour l’instant les services additionnels que nous facturons nous permettent de financer notre croissance mais pour accélérer et ouvrir rapidement les 30 plus grandes villes de France nous ferons une levée de fonds en 2020.


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Aujourd’hui nous sommes présents à Lyon et sa banlieue proche, dans un an nous aurons ouvert 2 nouvelles villes avec l’ambition d’accélérer encore notre croissance.