Home > Startup > Le Papillonneur

Logo de la startup Le Papillonneur

Le Papillonneur

#Startup #B2C #Beauté mode maison Dernière mise à jour : 28/03/2013
  • Fondateurs : De blignières, Dumas, Cognet, Glibert Van Voorst
  • Nombre d'employés : 4
  • Toutes les startups de Rennes

Aujourd’hui vendredi, et vous savez toujours pas ce que vous faites de votre week-end prolongé ? Nous non plus, mais au moins on sait que grâce à Momo, Fred, Lolo et Cha’, on aura du style en mode dandy noeud pap’! Un projet décalé qui butine entre classe à l’ancienne et business pour demain !

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Nous confectionnons des noeuds papillon originaux. Ils sont tous réversibles et sont faits de deux tissus différents afin de jongler entre les modèles : on achète en réalité deux noeuds pour le prix d’un ! Afin de ne pas défaire le noeud a chaque usage, il y a un système d’attache par boutonnière au niveau de la nuque.

Nos produits possèdent tous des noms de vrais papillons. Ils se déclinent en deux collections : Diurnes et Nocturnes, sont présentés sous cloche ou épinglés dans un cadre, tels des trophées de collectionneurs, et sont vendus dans leur pot à confiture.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


Couture !


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Le Papillonneur est né d’une rencontre inattendue entre un esprit créatif, un savoir faire, et une volonté.

C’est par un soir proche de Noël, qu’Amaury décida de se confectionner un caleçon a fleur avec du Liberty acheté le jour même. Apres plusieurs tentatives qui ne menèrent nulle part, il se servit des friches de Liberty restantes pour se faire un noeud papillon, quoi de plus normal? Pas peu fier de lui, il vint nous montrer son oeuvre qui ne nous laissa pas de glace.

C’est quelques jours plus tard, autour d’un café, que l’idée a germé en ce qui deviendra peu de temps après, Le Papillonneur.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Nous étions trois élèves-ingénieurs avec une connaissance de la mode limitée mais nous avions Charlotte. Modéliste avec une formation de marketing-mode, elle nous a confirmé le retour du noeud papillon dans la mode. Apres une étude de marché de quelques mois, nous avions la conviction de l’existence d’un marché.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Nous avons eu l’idée en décembre 2011, donc un peu plus d’un an.


LE BUISNESS MODEL

Quel est votre coeur de cible ?


Les 18-35 ans.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Nous avons quelques idées de campagne publicitaire mais qui nécessitent des frais.

Dans un premier temps nous cherchons à faire parler de nous auprès de notre clientèle cible (blog, magazine..).

Nous avons organisé notre lancement comme un évènement facebook avec des prix réduit pour créer l’effet buzz.


Nous confectionnons des noeuds papillon originaux.

Quel est le business model ?


Nous sous-traitons la production à un atelier à Paris nous nous occupons donc seulement de la partie création et vente via notre site internet et en boutique spécialisée.


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


Balzac Paris, Ma vie élégante, Colonel Moutarde…


Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents ?


Nous sommes trois ingénieurs, nous avons décidé de monter cette entreprise comme une entreprise de taille importante et nous nous sommes fait épauler par des professeurs au début. Nous avons donc une vision à plus long terme du marché.


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Nous faisons du prêt à porter et pas du sur mesure. Notre système d’attache se fait par l’utilisation de boutons en nacre gravé Le Papillonneur. Plus qu’un simple noeud papillon, nous vendons tout un univers de collectionneur.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?


Le but est de faire un constat dans un an pour ne pas perdre de l’argent mais nous espérons pouvoir dégager un salaire pour mettre quelqu’un en gérance.


Quels sont vos besoins ?


Dans un premier temps nous avons seulement des besoins liés à notre marketing, notre investissement de base couvre nos frais.


Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?


Nous produits présents dans une boutique par grande ville au moins. Un gérant pour s’en occuper quotidiennement. Notre atelier…