Home > Startup > Feat-y

Logo de la startup

Feat-y

#Startup #B2B #B2C #Education & Culture #Loisirs & Sport Dernière mise à jour : 27/08/2020
  • Fondateurs : Florence laetitia Alavedra
  • Toutes les startups de Paris

La startup Feat-y a créé un média spécialisé sur les sujets écolo et éthiques.

DESCRIPTION DE LA STARTUP

Que proposez vous ?


Feat-y lance un webzine bilingue qui vient redonner un coup de jeune à la littérature du genre, loin des clichés d’une écologie old school.

Actus, Business,innovation, lifestyle, mode, art

FEAT-Y est le magazine non moralisateur, non conformiste qui met en avant le monde Green et éthique.


A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)


Notre média met en avant uniquement des sociétés ayant un impact positif, qu’il soit éthique ou bio, tout en permettant aux marques de garder une image actuelle et fun. Nous avons une charte et une blacklist de sociétés. Nous sommes extrêmement sélectifs sur les sociétés mises en avant.


Quelles sont les technologies que vous utilisez ?


aucune


HISTOIRE DE LA STARTUP

Comment avez vous eu l’idée ?


Alors que l’écologie est, aujourd’hui encore, souvent associée à un univers un peu à part et difficile à concilier avec le monde moderne, Feat-y vient dépoussiérer nos vieux clichés en remettant au goût du jour l’expression “green et éthique”.Feat-y prend ainsi le parti de “mettre du green et de l’éthique dans votre vie avec humilité et humour”.


Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?


Je me suis lancée dans ce projet pour plusieurs raisons.

La première bien évidemment, est une résultante de mes convictions. L’autre raison, vient d’un constat: l’écologie est forcement l’avenir pour un monde pérenne,hors la vision galvaudée des écolos m’a poussé a créer un média différent.

Et la dernière réside dans mon parcours professionnel.


Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?


Ce projet a démarré, bien avant le démarrage officiel. Il y a d’abord eu l’idée qui a germé depuis pas mal de temps. Puis toute la partie ou la question de se lancer devient viscérale. Le premier site a été crée en janvier, nous nous sommes réellement lancé en mars


LE BUSINESS MODEL

Quel est votre cœur de cible ?


Nous ciblons principalement des sociétés a faible impact écologique, ayant une réelle démarche engagée. Le secteurs d’activités ne sont pas restreints attendus que nous avons des pages business, lifestyle, epicurisme par ex.


Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?


Afin d’augmenter la visibilité de nos clients, nous allouons une partie de notre budget au sponsoring sur les réseaux, egalement sur le moteur de recherche google


le media Green'roll qui révolutionne le monde éthique et green webzine bilingue qui vient redonner un coup de jeune à la littérature du genre.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?


Notre Business model repose essentiellement la publicité, type publi reportage, création visuelle et le conseil en communication. Nous sommes entrain également d’ouvrir une market place sélective green et éthique


LES AVANTAGES DE LA STARTUP

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)


So good

Wematter

positivr


En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?


Au-delà d’un visuel qui sort du lot, la force du magazine réside dans le parti pris de penser l’écologie non pas comme un idéal inatteignable mais comme une réalité aux prises avec le monde actuel, dans lequel chacun a sa part à faire et où des solutions concrètes peuvent être développées dans tous les domaines et par tous types d’acteurs.

Le magazine nous fait ainsi découvrir des entreprises responsables et proactives en termes d’écologie, des portraits d’acteurs innovants et créatifs, des œuvres et des démarches inspirantes. Ses rubriques couvrent des domaines aussi variés que l’art, le lifestyle ou le business, le tout dans une formule bilingue accessible à tous.


ET DEMAIN?

Quels sont les plans pour votre startup (revente, Ipo, rien du tout) ?


Pour le moment, nous nous concentrons essentiellement sur le développement du magazine et également de notre market place. A terme, nous ouvrons également un pole communication green et éthique


Quels sont vos besoins ?


Sociétés green et éthiques

associations et ONG

Journalistes qualifiés

partenaires


Où voyez-vous votre startup dans un an ?


Je pense que dans un an, les concepts developpés seront bien plus importants en nombre. Développement de la market place.

Nous visons clairement d’autre pays que la France